ActualitésBitcoinEthereumRegulation

Royaume-Uni : La FCA met en garde contre les cryptomonnaies non régulées

La FCA a annoncé que les cryptomonnaies non réglementées comme Bitcoin n’avaient aucune valeur intrinsèque et présentaient des risques importants pour les investisseurs. En outre, le régulateur financier britannique a déclaré que ce type de pièce numérique échappait à son autorité.

 

“Une combinaison d’immaturité de marché, de volatilité et d’un manque d’informations crédibles ou de supervision soulève des inquiétudes quant à l’intégrité du marché, la manipulation et les délits d’initiés sur les marchés des cryptomonnaies.” a écrit la Financial Conduct Authority dans son dernier rapport.

Selon l’instance de régulation, les règles actuelles ne peuvent s’appliquer aux pièces comme Bitcoin ou Ethereum ni aux startups proposant des services tels que des crypto-bourses.

Ainsi, la FCA souhaite que le ministère des Finances propose de nouvelles règles spécialement conçues pour les cryptomonnaies de cette nature.

Concernant les security tokens, l’organisme a précisé que les règles existantes s’appliquaient à ce type de jeton numérique.

Aujourd’hui, quelques pays comme Bahreïn ou Malte ont mis en place un cadre réglementaire spécifique dédié à cette classe d’actifs. Certains états tels que la Chine ou l’Inde ont limité voire interdit la négociation de cryptomonnaies.

Toutefois, la grande majorité des pays étudient actuellement leur fonctionnement  avant de considérer la création d’une nouvelle réglementation.

En France, l’Autorité des marchés financiers (AMF) délivre désormais des labels optionnels aux entreprises qui lancent une ICO ou qui éditent des services cryptographiques. On apprenait récemment que le gendarme financier s’apprêtait à approuver plusieurs crypto-acteurs.

En juin dernier, le G7 a créé un groupe de travail visant à aider les banques centrales à s’assurer que les cryptomonnaies stables comme Libra, la future pièce numérique de Facebook, respectent les règles en vigueur.

La FCA a ajouté que Libra pourrait également tomber sous le coup de sa future réglementation.

> Royaume-Uni : La FCA envisage d’interdire les dérivés sur cryptos aux particuliers

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*