Salesforce : Un brevet pour combattre le spam avec la blockchain

Le géant du logiciel, Salesforce, a déposé un brevet visant à bloquer les courriers indésirables envoyés depuis une solution de mailing notamment grâce à l’utilisation de la blockchain.

 

Selon TheNextWeb, l’Office des brevets et des marques des États-Unis (USPTO) a récemment publié une patente déposée par Salesforces.

Sans le savoir, vous recevez sans doute déjà des e-mails depuis les solutions GRC commercialisées par Salesforce. Grâce à ce nouveau brevet, la société américaine souhaite limiter l’envoi de messages considérés comme indésirables (spam) grâce à un procédé tirant parti de la technologie blockchain.

Le système utilise une série de serveurs de messagerie pour parvenir à un consensus afin d’identifier si un message est légitime ou indésirable, puis enregistre le résultat sur une blockchain.

  “La présente invention concerne un système de messagerie électronique comprenant un premier serveur de messagerie électronique, un second serveur de messagerie électronique et un système de base de données distribuée qui stocke une blockchain. Le premier serveur de messagerie électronique reçoit un message électronique d’un premier système utilisateur et enregistre un composant sélectionné du message électronique reçu dans un bloc de la blockchain. Le composant sélectionné du message électronique est ajouté à la blockchain après validation par les autres participants de la blockchain. Lorsque le second serveur de messagerie reçoit le message du premier serveur de messagerie, ce dernier peut déterminer si un composant du message reçu correspond au composant sélectionné stocké dans le bloc de la blockchain.” peut-on lire sur le site de l’USPTO.

Le système semble avoir été conçu uniquement pour les solutions Salesforce, bien que le concept ne soit pour l’instant qu’au stade de brevet.

En début de semaine, la multinationale IBM a déposé un brevet exploitant également la blockchain dans le but d’empêcher les utilisateurs de jeux vidéo en réalité augmentée (RA) de pénétrer dans des endroits physiques indésirables.

> Adblock souhaite lutter contre les fake news grâce à la blockchain