sec poursuit 8 influenceurs
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

La SEC poursuit 8 influenceurs qui se faisaient passer pour des « traders »

Kévin Comitogianni Rédacteur
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les influenceurs n’ont qu’à bien se tenir ! Leurs propos sont désormais surveillés de près ! Aux États-Unis par exemple, le gendarme financier, la SEC, vient de poursuivre 8 influenceurs. La SEC les accuse d’avoir manipulé certaines actions cotées en bourse. Retour sur des faits qui touchent autant le domaine financier que la crypto.

8 influenceurs poursuivis pour manipulation d’actions cotées en bourse

La SEC (The Securities and Exchange Commission) est l’administration en charge des marchés financiers aux États-Unis. Elle vient de poursuivre 8 influenceurs. La raison ? La SEC les accuse d’avoir manipulé les marchés pour un gain théorique de 100 millions de dollars. Ces influenceurs intervenaient régulièrement sur les réseaux sociaux comme Twitter et Discord au sujet du trading d’actions.

Dans le détail, 7 de ces personnes jouaient le rôle d’influenceur et se faisaient passer pour des traders à succès depuis janvier 2020. Ces mêmes personnes encourageaient l’achat de certaines actions. Lorsque le cours de ces actions grimpaient, ces influenceurs revendaient alors les actions sans l’évoquer bien sûr. La huitième personne est, elle, notamment accusée d’avoir offert un support logistique en hébergeant un podcast pour diffuser les messages des 7 influenceurs.

« Sept des accusés se sont présentés comme des traders à succès et ont regroupé des centaines de milliers d’abonnés sur Twitter et dans les salons de discussion sur la négociation d’actions sur Discord. Ces sept accusés auraient acheté certaines actions et auraient ensuite encouragé sur leurs nombreux médias sociaux à acheter ces actions sélectionnées en affichant des objectifs de cours ou en indiquant qu’ils achetaient, détenaient ou ajoutaient à leurs positions ces actions. Cependant, lorsque les cours des actions et/ou les volumes de transactions ont augmenté dans les titres promus, les individus ont régulièrement vendu leurs actions sans jamais avoir divulgué leur intention de se débarrasser des titres pendant qu’ils en faisaient la promotion. » Communiqué de la SEC

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Les influenceurs de plus en plus sous le regard des autorités

Cette affaire pourrait être anodine si elle ne révélait pas un problème qui est surveillé de plus en plus par les autorités. Le temps où les influenceurs cryptos pouvaient s’exprimer librement et vanter n’importe quel projet financier ou crypto est sur le point de se terminer ! En effet, les scandales se sont multipliés et ont mis en avant le besoin d’un encadrement plus strict.

Certains influenceurs ont été pris la main dans la sac en train d’encourager l’achat d’actions ou de cryptos. Sans même parler d’arnaques, le problème portait souvent sur le fait que les influenceurs manquaient de transparence vis-à-vis de leur audience. Ainsi, ces influenceurs « oubliaient » souvent de mentionner qu’ils avaient des intérêts financiers. Certains par exemple étaient directement payés par une entreprise pour parler d’un coin ou d’une action.

Face à l’augmentation du phénomène, les autorités de différents pays ont décidé de réagir. C’est le cas aux États-Unis où la SEC surveille désormais de près les influenceurs mais aussi les célébrités qui endossent le rôle d’influenceurs… Par exemple, la star Kim Kardashian a récemment été inquiétée par la SEC pour avoir encouragé l’achat de la crypto EthereumMax tout en ayant gardé de dire qu’elle avait touché 250 000 $ pour son « rôle ». Si les juges ont arrêté les poursuites, la star a quand même dû payer une amende salée de 1,26 millions de dollar.s

En France, différentes agences comme l’AMF, l’ACPR ou encore la DGCCRF ont décidé de lutter contre « les pratiques déloyales du marketing d’influence ». Une des solutions notamment évoquées et la création d’un « certificat de l’influence responsable ».

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Kévin Comitogianni Rédacteur

Kévin Comitogianni Rédacteur

Ingénieur mécanique de formation, j'ai travaillé dans l'industrie pendant 10 ans, particulièrement dans le nucléaire. Reconverti dans la rédaction web depuis plusieurs années, j'utilise mes connaissances techniques pour l'écriture d'articles sur des thèmes spécifiques comme la finance, les cryptomonnaies, la blockchain.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram