Accueil Siemens émet une obligation de 60 millions d’euros sur la blockchain Polygon
Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

Siemens émet une obligation de 60 millions d’euros sur la blockchain Polygon

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

siemens-blockchain-polygon
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Siemens est l’une des dernières entreprises en date à s’aventurer dans le domaine des titres numériques. Elle a récemment annoncé avoir émis une obligation d’une valeur de 60 millions d’euros (65 millions de dollars) sur la blockchain Polygon (MATIC).

Cette action est sans aucun doute une bonne nouvelle pour l’industrie qui se remet encore d’une année 2022 difficile, mais aussi pour tous les détenteurs de MATIC.

Quelle est la base de cette opération d’émission d’obligation ?

Siemens est aujourd’hui l’une des premières sociétés allemandes à émettre une obligation numérique sur une blockchain publique. Le géant allemand de l’ingénierie et de la technologie aurait émis près de 60 millions d’euros sur une échéance d’un an, conformément à la loi allemande sur les titres électroniques.

L’opération d’émission a eu lieu par Hauck Aufhäuser Lampe Privatbank. Cette dernière a agi en tant qu’agent d’enregistrement des obligations et servira également de gardien des actifs numériques pour les clés. L’obligation se verra ensuite achetée immédiatement par la DekaBank, la DZ Bank et l’Union Investment.

L’obligation tokenisée et placée sur la blockchain est couverte par la législation allemande eWpG relative aux titres électroniques natifs qui a été adoptée pendant mi-2021. La législation sert à couvrir aussi bien les grands livres centralisés que les blockchains distribuées.

S’il est vrai que la Deutsche Börse a plusieurs fois utilisé sa plateforme D7 pour effectuer des émissions d’obligations, ces dernières prenaient place que sur un grand livre centralisé.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Pourquoi faire appel à une blockchain comme Polygon ?

Dans le communiqué où la nouvelle de l’opération est annoncée, Siemens a souligné les raisons pour lesquelles elle a choisi de préférer la blockchain Polygon. Elle a ainsi cité les nombreux avantages offerts par l’utilisation des obligations numériques par rapport aux méthodes traditionnelles d’émission d’obligations.

Selon l’entreprise, à travers une émission numérique d’obligation, il n’est plus nécessaire de produire des certificats globaux sur papier ou encore de s’occuper d’une compensation centrale. En outre, les titres présents sur la blockchain permettent aux investisseurs de les recevoir directement. Les émetteurs sont ainsi en mesure d’éviter le coût et le besoin d’intermédiaires.

De plus, ces opérations sont nettement plus rapides que les moyens traditionnels. S’il est vrai que la transaction a utilisé des méthodes de paiement classiques, il n’a fallu que deux jours à l’émetteur pour faire parvenir les obligations aux acheteurs.

Du côté de Polygon qui avait déjà la forme après le Super Bowl, on constate une hausse de plus de 5 % sur les dernières 24 heures amenant le prix de MATIC à 1,24 $.

Siemens s’intéresse à la blockchain

Cette opération d’émission d’obligation numérique n’est pas la première immersion de Siemens au sein de la blockchain. En effet, au cours des dernières années, Siemens a beaucoup expérimenté la technologie blockchain.

En octobre 2020, Siemens, par l’intermédiaire de sa plateforme d’échange d’énergie basée sur la blockchain, Pebbles, avait organisé une séance démo virtuelle sur sa boutique. On pouvait y retrouver les performances de la plateforme visant à proposer un échange optimisé d’électricité.

De plus, déjà en juillet 2019, Siemens avait envisagé l’utilisation de la technologie blockchain pour la réalisation d’un programme d’autopartage par l’intermédiaire de l’une de ses filiales, Siemens Mobility.

Selon les diverses actions et interventions des cadres de l’entreprise, il est assez clair que Siemens a l’intention de devenir un pionnier dans le développement continu de solutions en ligne pour les marchés des capitaux et des valeurs mobilières.


Source : Cointelegraph


Sur le même sujet : Polygon continue à démonter l’utilité des blockchains pour bon nombre de projets. Ainsi, MATIC poursuit son ascension depuis de l’année, en voici les raisons !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram