Accueil Sponsoring crypto : Velas et Ferrari, c’est terminé !
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Sponsoring crypto : Velas et Ferrari, c’est terminé !

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Si F1 et secteur crypto semblaient multiplier les initiatives communes, les dernières semaines ressemblent à du rétro-pédalage. Après Mercedes, c’est un autre historique de la Formule 1 qui décide de couper les ponts avec un acteur crypto. Initialement liés par un contrat de plusieurs années, Ferrari et Velas annoncent viennent d’annoncer leur séparation.

Ferrari et Velas : de l’histoire ancienne !

L’idylle n’aura finalement duré qu’une seule saison. Signé en fin d’année 2021, le partenariat entre Velas et Ferrari prévoyait notamment l’accompagnement de la marque sur le segment des NFT.

Pour la marque italienne, la fin de ce partenariat signifie aussi une perte conséquente de revenus. Car en échange de l’affichage de sa marque sur les monoplaces rouges, les porteurs du projet Velas apportait 30 millions de dollars chaque année à Ferrari. Conjugué à la rupture du partenariat avec Snapdragon, le manque à gagner pour Ferrari se chiffre à près de 55 millions de dollars.

cryptonaute twitter

La F1 prend ses distances avec la crypto !

L’arrêt du partenariat entre la blockchain Velas et la marque au cheval cabré n’est pas un cas isolé en Formule 1. La marque allemande Mercedes qui comptait FTX parmi ses sponsors a, elle aussi, dû interrompre la collaboration après la mise en faillite de l’exchange cher à Sam Bankman Fried. Et laisser filer, au passage, un chèque de 15 millions chaque année. Même chose entre Alpha Tauri et le projet de la blockchain Fantom.

Si nous ne doutons pas de la capacité des trois firmes à retrouver rapidement des sponsors, cette triple nouvelle érode la mainmise des actifs cryptos sur la sphère Formule 1. La plateforme Crypto.com, particulièrement impliquée avec le sponsoring de l’écurie Aston Martin, mais également partenaire de l’organisation qui gère les GP navigue désormais avec moins de concurrents. Pour rappel, Crypto.com a notamment conclu un contrat de naming de 9 ans avec le GP des États-Unis.

D’autres acteurs cryptos resteront tout de même présents en F1 l’an prochain. C’est par exemple le cas de la plateforme Bybit qui continuera à s’afficher sur la monoplace Red Bull du double champion du monde en titre Max Verstappen. L’exchange avait conclu en février dernier, un partenariat de 3 ans pour 150 millions de billets verts. La plateforme Binance continuera de son côté à s’afficher sur les deux monoplaces Alpine alors qu’Alfa Romeo a opté pour la plateforme Socios.com et le même token Floki.

Velas : Une blockchain morte ?

Malgré des promesses, la blockchain Velas est aujourd’hui en difficulté. Celle qui se vendait comme une blockchain capable d’arbitrer entre sécurité, scalabilité et décentralisation en fonction des conditions du réseau a particulièrement souffert du bear market que nous traversons.

Le graphique suivant, accessible depuis la plateforme Coinmarketcap, reprend le cours du token VLX sur la dernière année.

Velas : Une blockchain morte ?

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le pouls du token VLX semble bien faible. Au plus haut, l’actif s’échangeait contre 0,57 $ en novembre 2021, au sommet du bull-market. Si le bear market a touché l’intégralité du marché, VLX fait partie des principales victimes. En un peu plus d’un an, le cours du token a dévissé de 96 %. Un jeton VLX ne s’échange désormais plus que contre à peine plus de 0,02 $.


Source : BFM Business


Lire aussi :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram