Accueil Un outil pour classer les stablecoins bientôt disponible ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Un outil pour classer les stablecoins bientôt disponible ?

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
outil-stablecoins
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

TerraUSD est l’événement majeur de 2022 qui aura fait remettre en question la confiance aveugle mise dans les stablecoins. Vendu comme sûr et infaillible, TerraUSD a tout de même fait faillite à cause de la gestion douteuse de la part de l’entreprise. Et cela n’aura pas été sans conséquence, car les États comme le Japon avec le FSA veulent maintenant fortement réguler les jetons stables sur le marché ! Les banques australiennes ont même pris les devants en sortant leurs propres jetons stables.

Mais il n’y a pas que les gouvernements qui souhaiteraient un peu plus de transparence du côté des entreprises cryptographiques. Les utilisateurs souhaitent, eux aussi, être rassurés et avoir des garanties sur la bonne gestion de leur fonds. Et pour ça, Moody’s est en train de développer un système de score des stablecoins qui pourrait aider les consommateurs à faire les bons choix.

Résumé de la situation des stablecoins sur le marché crypto

La qualité des réserves d’un stablecoin passe par de nombreux paramètres qu’il convient d’analyser. Certaines entreprises s’amusent à jouer avec les fonds de leurs utilisateurs en investissant dans des actifs risqués. Dans le cas de TerraUSD, le crash résulte d’un mauvais arbitrage de l’algorithme couplé à un jeton stable qui n’était pas réellement adossé au dollar.

Terrausd crash
Graphique sur le crash de TerraClassicUSD lors du mois de mai 2022 – Source : CoinMarketCap

Les jetons USDT ou USDC, quant à eux, sont jugés bien plus sûrs de par le fait qu’ils sont adossés au dollar. Cela signifie que pour chaque jeton acheté, un équivalent en dollar est acheté pour maintenir les réserves à un niveau suffisant. Un procédé presque infaillible qui garantit à tous les détenteurs de jetons de pouvoir retirer leur argent quand ils le veulent et quelle que soit la situation du marché crypto. Pour en savoir plus sur le bras de fer entre USDC, USDT et BUSD, visionnez cet article.

Même si USDT et USDC sont aujourd’hui les leaders de leurs domaines, la création de nouveaux stablecoins ne risque pas de s’arrêter. Beaucoup d’écosystèmes visent la création de jetons stables, car ils représentent une réserve de liquidité potentielle très importante qui peut servir à développer des projets plus importants.

Ainsi, il est probable que les stablecoin se multiplient à l’avenir et que les utilisateurs ne sachent plus où donner de la tête. Comme nous l’avons dit précédemment, analyser les réserves de liquidité d’un stablecoin peut vite s’avérer, compliquer, car les entreprises ne sont pas toujours totalement transparentes. Et dans ce cas, la création de Moody’s pourrait bien changer la donne.

cryptonaute twitter

Moody’s veut offrir une analyse fine de 20 stablecoins !

C’est Bloomberg qui a relayé l’information en affirmant que la célèbre entreprise Moody’s serait en train de développer son système de scoring des stablecoins. Ces derniers ne se sont pas lancés seuls dans l’aventure et s’allient avec Standard & Poor’s et Fitch.

Mais ne vous enthousiasmez pas trop pour autant. Le développement du projet n’en serait qu’à ses débuts et ne devrait pas être pour tout de suite. L’entreprise se veut aussi mesurée et assure que son système ne sera pas aussi fiable que ne peuvent l’être les cotes de crédit officielles.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

Quel intérêt de développer un système de notation lorsque les régulateurs sont déjà là ?

On le voit déjà partout, le FSA au Japon compte bien réglementer de manière ferme les jetons stables en circulation dans son pays. Et ce n’est pas tout, l’Australie possède déjà deux banques qui viennent de lancer leur propre jeton stable adossé sur le dollar australien.

Alors, quel réel intérêt à créer un tel système lorsque les gouvernements s’en mêlent déjà ? Eh bien, il ne faut pas oublier que Moody’s est une entreprise très importante dans son domaine. Si celle-ci n’est pas spécialiste de ce genre d’opération, son système pourrait cependant rapidement devenir une référence dans son domaine.

Posséder un système de notation des stablecoins ultra-performant pourrait non seulement aider les consommateurs à choisir judicieusement les jetons qu’ils souhaitent acheter, mais pourrait aussi aider les gouvernements et les différents régulateurs à prendre les bonnes décisions.

D’ailleurs, il s’agit parfois d’agences spécialisées qui effectuent l’analyse de ces stablecoins. Et certaines d’entre elles sont parfois rétribuées par les émetteurs des jetons. On voit alors apparaître tout un tas de conflits d’intérêt qui pourraient être entravés par un système d’analyse impartial et reconnu !

Même les bons élèves ne sont pas exempts de reproches, le cas de Tether USDT

Moody’s se concentra probablement sur les 20 stablecoins les plus populaires pour commencer. Il y a de quoi puisque même les plus grands ne sont pas toujours des bons élèves.

TetherUSD a par exemple eu des déboires avec la justice, car celui-ci n’avait pas totalement assuré ses réserves de liquidité. Une erreur qui lui aura valu pour près de 18.5 millions de dollars de pénalité.

TetherUSD semble maintenant sur les rails, mais la tentation de réaliser des bénéfices supplémentaires avec les fonds des investisseurs ou en s’autorisant une marge de manœuvre sur les réserves peu vite arriver. Si le système de Moody’s est efficace, cela pourrait empêcher les dirigeants de jouer aux apprentis sorciers et de prendre des risques inutiles pour rester dans le top du classement !

En attendant, le marché des cryptos se porte beaucoup mieux par rapport à ces derniers mois. Certaines crypto-monnaies explosent comme MATIC ou encore Shiba Inu. Vous pouvez suivre les évolutions des meilleurs stablecoins en vous rendant sur notre page.


Source : CoinMarketCap, Bloomberg Twitter, Lark Davis


Un article sur le même thème : Bitcoin : l’actif le plus performant en 2023 ? Goldman Sachs donne son avis

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram