ActualitésBlockchainRegulation

La startup blockchain Monerium se voit accorder une licence de monnaie électronique

La jeune pousse islandaise Monerium a obtenu une licence e-money européenne lui permettant ainsi d’émettre de la monnaie électronique sur des blockchains.

 

Fondée en 2015, Monerium avait déjà fait parler d’elle au début de l’année en levant 2 millions de dollars, notamment auprès de ConsenSys et Crowberry Capital.

Ce 14 juin, l’Autorité de surveillance financière islandaise (Fjármálaeftirlitið) a annoncé qu’elle accordait une licence d’exploitation de monnaie électronique à Monerium, qui sera ainsi autorisée à émettre ce type de monnaie sur différentes blockchains.

Cette licence de monnaie électronique permet d’offrir « une alternative numérique à l’argent liquide » conforme à la réglementation de l’Union européenne et légale au sein de l’Espace économique européen (EEE), et potentiellement au-delà, sous réserve de l’approbation des autres juridictions.

Sur le blog de la société, le cofondateur et président de Monerium, Jon Helgi Egilsson (ex-président du conseil de surveillance de la Banque d’Islande), a expliqué que « la monnaie électronique Monerium englobait les avantages d’une monnaie basée sur une blockchain, en plus d’être la forme la plus proche qui existe d’une monnaie de banque centrale, tout en se conformant au cadre réglementaire européen éprouvé. »

En émettant de la monnaie électronique à travers des blockchains, Monerium vise à supprimer les intermédiaires et automatiser les processus dans de nombreux domaines, comme les paiements, le trading, le règlement de titres et l’e-commerce.

“L’obtention d’une licence de monnaie électronique est une étape importante vers la réalisation de notre objectif visant à rendre la monnaie numérique accessible, sécurisée et simple à utiliser (…) nous avons développé une plateforme bancaire numérique compatible avec tous les principaux protocoles blockchains et extensible à d’autres clients et services financiers. Notre plateforme est construite sur des standards ouverts, et conçue pour supporter des applications financières décentralisées.” a déclaré Sveinn Valfells, PDG de Monerium.

Gisli Kristjánsson, le directeur technique de la startup, a fait savoir que les détails de la future bêta fermée de Monerium seront dévoilés à l’événement FinTech Week qui se déroulera à Copenhague le 18 juin prochain.

> Bitcoin dépasse les 9000$ alors que Facebook devrait bientôt dévoiler sa crypto

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*