Le studio Ethereum ConsenSys va procéder à des licenciements

L’entreprise ConsenSys axée sur Ethereum a annoncé qu’elle licencierait 13% de son personnel afin de rationaliser ses activités.

 

En début de semaine, on apprenait que Joseph Lubin, le PDG de ConsenSys, avait envoyé une lettre au personnel annonçant une restructuration complète des activités de la firme dans le but d’accroître son efficacité.

Hier, ConsenSys a finalement déclaré officiellement qu’elle supprimerait 13% des 1100 postes actuels soit près de 140 emplois, rapporte Coindesk.

“Nous rationalisons plusieurs secteurs de l’entreprise, ce qui entraîne une réduction de 13% du nombre de personnes employées.” a déclaré ConsenSys.

Désormais, les nouveaux projets seront évalués et validés selon des critères tels que le retour sur investissement ou le bénéfice global pour l’écosystème Ethereum.

“Nous allons être beaucoup plus rigoureux en terme de calendrier même si cela implique de supprimer des projets sur lesquels nous avons tiré des conclusions erronées.” avait écrit Mr Lubin dans la lettre envoyée en interne.

ConsenSys ne semble plus avoir d’autres choix que de rationaliser ses activités suite à la piètre performance de la crypto-monnaie Ethereum en 2018 (-92% depuis janvier). La société serait très majoritairement financée par Lubin, l’un des plus grands détenteurs d’ethers de la planète.

> Fidelity, ConsenSys, Bitmain et Nasdaq investissent dans la crypto-bourse ErisX

> ConsenSys acquiert l’entreprise spatiale Planetary Resources