ActualitésRegulation

Telegram a lancé une ICO pour payer ses serveurs, selon la SEC

Dans le cadre du procès l’opposant à Telegram, l’organisme de régulation américain SEC affirme que l’application de messagerie a effectué une ICO car elle avait besoin de fonds pour payer ses serveurs.

 

Selon un nouveau document publié par la Security of Exchange (SEC) des Etats-Unis, Telegram a organisé sa vente de jetons numériques en janvier 2018 pour renflouer sa trésorerie, rapporte Coindesk.

D’après le gendarme de la bourse américain, l’ICO de Telegram, qui était présentée comme un moyen de financer le développement de son projet blockchain TON, n’était ainsi qu’un prétexte pour collecter des fonds et éviter de faire une levée de fonds traditionnelle.

“En 2017, Durov avait donc besoin de « cash » pour payer les serveurs de Messenger et les services associés. Il a envisagé de vendre des actions, mais a décidé de ne pas le faire, craignant que cela n’affecte l’intégrité de l’entreprise, ses valeurs et son éthique. Telegram ne souhaitait pas non plus commencer à facturer les utilisateurs ou vendre des publicités, estimant que cela entraverait sa capacité à étendre sa base d’utilisateurs et à suivre la concurrence,” a écrit le régulateur.

Début 2018, Telegram a collecté 1,7 milliard de dollars lors de deux ventes privées pour sa future pièce numérique GRAM.

Cet automne, alors que Telegram se préparait à lancer son réseau blockchain TON, la SEC a poursuivi la firme pour avoir vendu ses tokens, sans avoir au préalable enregistré l’offre aux Etats-Unis.

Suite à l’action de la SEC, Telegram a finalement décidé de reporter le lancement de TON et du GRAM au printemps 2020.

Plus tôt ce mois-ci, le tribunal en charge de l’affaire a rejeté la demande du régulateur visant à obliger Telegram à fournir les états financiers de son ICO. Le procès est toujours en cours.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Stanislas Pogorzelski
Stanislas Pogorzelski
Entrepreneur dans le digital, Stanislas s'intéresse aux nouvelles technologies et particulièrement à la blockchain et aux crypto-monnaies, qui pour lui, représentent la suite logique d'internet, notamment grâce à leur fonction de transfert de valeur en ligne. Il relaye quotidiennement l'actualité du secteur sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *