Thaïlande : La SEC dévoile les détails de la réglementation et ‘légalise’ 7 crypto-monnaies

Les autorités de régulation thaïlandaises (SEC) viennent de révéler les détails de la future réglementation concernant les crypto-monnaies et les ICOs en Thaïlande.

 

Comme reporte le BangkokPost, la Security and Exchange Commission (SEC) de Thaïlande, a dévoilé les spécificités de la loi organique créée spécialement pour les actifs numériques.

La SEC autorisera 7 crypto-monnaies choisies selon différents critères tels que la liquidité de la devise ou la crédibilité de son consensus. Les devises sont bitcoin, ethereum, litecoin, ripple, ethereum classic, bitcoin cash et enfin stellar.

Ces 7 crypto-monnaies pourront être utilisées pour les levées de fonds virtuelles (ICOs) ou en tant que paires de négociation sur les plateformes d’échange thaïlandaises.

Lors d’une ICO, les créateurs devront indiquer clairement à la SEC le type de jetons utilisés et posséder un capital social d’au moins 5 millions de baths afin de recevoir son approbation.

La SEC fixera une limite d’investissement de 300 000 baths pour les particuliers (par personne et par projet) soit un peu moins de 8000 euros.

Les échangeurs devront obtenir une licence émise par la SEC afin de pouvoir exercer légalement et s’acquitter d’une commission initiale de 5 millions de baths. En outre, ils devront posséder un capital social de 50 millions de baths minimum (25 millions de baths pour les courtiers). Selon la SEC, une dizaine de licences seront accordées.

Ces nouvelles directives font suite au récent cadre réglementaire entré en vigueur le mois dernier définissant les crypto-monnaies comme des “actifs et jetons numériques” soumis à la juridiction de la Securities and Exchange Commission Thailand (SEC). Elles prendront effet d’ici la fin du mois de juin.

A voir aussi : La Thaïlande développe une crypto-monnaie de banque centrale