Accueil The Graph accepte désormais les paiements en monnaies fiduciaires
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité, Web 3.0

The Graph accepte désormais les paiements en monnaies fiduciaires

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
the-graph-fiat
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le moteur de recherche de la blockchain, The Graph, vient de faire un pas vers la finance centralisée en acceptant les monnaies fiduciaires. Une nouvelle surprenante étant donné le caractère antinomique des éléments du monde crypto et de ceux du monde traditionnel.

Mais en réalité, la nouvelle est plus subtile. Car The Graph s’est associé à la passerelle Web3, Banxa, qui permet à ses utilisateurs d’utiliser des monnaies fiduciaires pour accéder à la blockchain. Ainsi, The Graph compte attirer de nouveaux utilisateurs non-initiés aux cryptos, et non passer aux monnaies fiat !

The Graph et Banxa : objectif, rendre la décentralisation plus accessible

the graph logo

The Graph n’a en effet pas l’intention de se convertir à la finance centralisée. Il s’agit d’une méthode pour, au contraire, retirer les obstacles aux protocoles décentralisés.

À titre d’exemple, Banxa est un bon moyen de faciliter l’accès à la blockchain pour des produits logiciels (SaasS) plus traditionnels. Avec son association, The Graph espère que les échanges se feront plus facilement en supprimant les intermédiaires que peuvent être les échanges cryptos centralisés.

Banxa a mis au point OpenRamp pour interagir avec les contrats intelligents

Banxa n’est pas en reste dans cette association et profite, lui aussi, de cette dernière. Cela lui donne d’ailleurs l’occasion de tester son tout dernier produit “OpenRamp” qui permet aux utilisateurs d’interagir avec des smarts contracts par le biais des monnaies fiduciaires ! Avec The Graph, il pourra effectuer les contrats de facturation sur ce dernier.

 

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Les solutions blockchains à l’assaut du monde traditionnel ?

The Graph est le véritable symptôme de cette course des dApps et des logiciels basés sur la blockchain vers le secteur traditionnel. Et The Graph ne s’en cache pas. Il soutient que cette alliance avec Banxa permettra de nouvelles possibilités pour des projets B2B2C.

Les deux entreprises veulent créer une expérience qui soit semblable aux logiciels SaaS traditionnels et qui séduira sans doute les non-initiés. The Graph aura ainsi un écosystème 100 % “fiat-to-crypto friendly”.

Tegan Kline, le directeur commercial et co-fondateur de The Graph, Edge & Node a dit à propos de cette coopération :

L’intégration de Banxa en tant que rampe d’accès fiat ouvre The Graph à un public encore plus large, rendant le réseau décentralisé aussi facile à utiliser qu’un SaaS traditionnel.

Le PDG de Banxa y est aussi allé de son commentaire :

Nous pensons que l’avenir de la crypto réside dans l’interopérabilité – dont un excellent exemple consiste à permettre un mouvement de valeur transparent en fiat et en crypto sur le réseau Graph.

La blockchain doit être flexible pour permettre une adoption massive

Vous l’aurez compris, les deux entreprises pensent que la blockchain et la DeFi ne peuvent se développer efficacement sans mêler leurs fonctionnalités à la finance traditionnelle. Nos deux associés souhaitent prendre des parts de marché en se plaçant sur le terrain des monnaies fiat.

Une stratégie intéressante qui pourrait porter ses fruits dans un avenir proche. Il s’agit d’ailleurs de la dernière étape du plan de The Graph qui permet déjà à ses utilisateurs développeurs d’accéder et d’extraire les données sur 39 blockchains du monde crypto.

Pour vous renseigner sur le marché crypto, jetez un coup d’œil aux meilleurs cryptos DeFi du moment.


Source : The Graph Twitter, Banxa Twitter


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram