Accueil The Open Network : les validateurs votent aujourd’hui pour réduire l’offre de TON de 20%
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

The Open Network : les validateurs votent aujourd’hui pour réduire l’offre de TON de 20%

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
the-open-network-ton
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La blockchain “The Open Network” de Telegram a connu un succès fulgurant depuis ces derniers mois. Pas étonnant, vu les fonctionnalités techniques offertes par cette blockchain layer 1. Celle-ci se démarque par son système ultra-rapide de traitement des transactions, pour un coût minimal et une scabalité sans faille.

Tous ces avantages ne sont pas passés inaperçus et la récente reprise de Bitcoin et du marché de manière générale, a permis un effet de levier phénoménal sur la crypto. La blockchain connaît cependant un état de monopole de la part de baleines qui possèdent pour 20 % de l’offre totale de tokens TON. Et désormais, les validateurs s’apprêtent à voter le gel de ces jetons pour le bien de la blockchain !

TON : un vote sur le gèle de 20 % de l’offre des tokens a lieu aujourd’hui !

C’est 1 milliard de tokens qui sont concernés par ce vote massif des validateurs. Mais attention, la manœuvre prévue est différente de ce que l’on pourrait appeler un “burn”, qui lui détruit définitivement les tokens.

Ici, on parle du gel des tokens TON, pour une durée de 48 mois. Ces derniers seront ensuite réhabilités dans l’écosystème au fur et à mesure.

Une décision qui n’est pas à prendre à la légère, d’autant plus qu’elle concerne les validateurs directement. Car oui, certains d’entre eux risquent de voir leurs wallet gelé si le vote de la communauté est positif.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Pourquoi geler 20 % de l’offre de TON sur Open Network est nécessaire ?

TON logo

Il s’agit en réalité d’une solution imaginée par les développeurs de la blockchain pour renforcer la transparence et la capitalisation du marché du Toncoin.

Les frères Durov on l’idée en tête de geler les gros comptes inactifs de détenteurs de TON, arrivés au tout début du projet. Il est sans dire, que ces derniers possèdent une influence monstre sur le réseau, puisqu’ils possèdent à eux seuls pour 20 % de l’offre totale de jetons. Vous l’aurez compris, ce sont ces 20 % qui seront gelés pendant 4 ans.

Avec cette méthode, on peut s’attendre à ce que les futurs investisseurs puissent aborder le marché plus sereinement en évitant d’être assujettis au contrôle exacerbé des baleines sur le réseau.

Voici ce que l’équipe de The Open Network a déclaré la semaine dernière :

Le groupe actuel des premiers mineurs actifs pourrait, avec la quantité de pièce TON à sa disposition, construire un réseau de validateurs en 48 mois et gagner encore plus de TON.

Les baleines vont elles accepter une telle mesure ?

Pour le moment, seules les baleines avec une quantité de jetons égale à 700 000 $ peuvent devenir validateur. Les plus petits investisseurs peuvent cependant participer à des pools pour obtenir le montant de jetons requit, égal à 300 000 pièces.

Cette mesure semble donc encourager les validateurs avec de petites mises plutôt que les baleines pouvant réunir les 300 000 jetons nécessaires à elles seules. Car ce sont elles qui peuvent alors être dans la ligne de mire des développeurs et se voir geler leurs portefeuilles.

La réduction de la liquidité peut attirer de nouveaux investisseurs mais, d’un autre côté, le contrôle décentralisé des adresses gelées peut effrayer d’autres investisseurs en raison de la perception que leur adresse pourrait être gelée à tout moment.

Un risque que devront prendre les gros validateurs s’ils acceptent le blocage temporaire de leurs jetons pour permettre à The Open Network de se développer de la meilleure des manières !

Ce vote permet de ne pas prendre de décisions qui iraient à l’encontre du bon vouloir de ceux, qui ont beaucoup investi dans le projet !

Vous aimez investir ou vous souhaitez le faire ? Découvrez notre guide détaillé pour savoir comment acheter de la crypto-monnaie. 


Source : Tonstarter Twitter,


Un article sur le même thème : Cette nouvelle crypto écologique révolutionne le monde des véhicules électriques et pourrait faire x10 !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram