Total rejoint la plateforme blockchain Vakt développée par BP et Shell

3 géants de l’industrie pétrolière, dont Total, ont rejoint Vakt, une plateforme blockchain dédiée au négoce de pétrole lancée par Shell et BP en novembre dernier.

 

Le français Total, l’américain Chevron et l’indien Reliance se sont joints à l’initiative Vakt afin de numériser et centraliser leurs transactions pétrolières et ainsi simplifier le processus administratif de négociation du brut, rapporte Reuters.

Total soutient depuis longtemps les initiatives du secteur visant à numériser les processus post-marchés du fret. Nous les considérons comme une avancée majeure vers des opérations logistiques plus sûres, plus rapides et moins chères. Nous nous sommes engagés à contribuer au déploiement de la plateforme blockchain Vakt.” a déclaré Thomas Waymel, directeur des ventes chez Total.

Plusieurs grandes institutions financières telles que la Société Générale et la banque néerlandaise ING sont actionnaires de Vakt.

À l’automne, on apprenait que Vakt était seulement accessible pour les entités fondatrices du projet et que sa commercialisation démarrerait en janvier.

> Iberdrola adopte la blockchain pour garantir la provenance de l’énergie verte