Cryptos

Trading sur Marge : Comment Choisir sa Plateforme ?

Plus risqué mais plus rémunérateur lorsque les marchés évoluent dans le bon sens, le trading sur marge séduit un grand nombre d’investisseurs. Les plateformes l’ont bien compris et redoublent d’imagination pour attirer un nombre croissant de clients. 

Ici, nous allons nous concentrer sur le trading sur marge dans l’univers des cryptomonnaies. Afin de faciliter le choix de l’utilisateur, nous tâcherons de comparer les services proposés par 4 grands acteurs : Binance, Huobi, OKEx et CoinEx

Le trading sur marge : pour qui ? 

Le trading sur marge consiste à investir sur des produits financiers en ayant recours à un effet de levier. Concrètement, il s’agit de ne négocier qu’une fraction de sa position avec des fonds propres. Le trading sur marge s’oppose au trading au comptant pour lequel le trader investit 100 % du montant en fonds propres.  

Le trading sur marge s’adresse donc en priorité aux investisseurs expérimentés et aux profils les moins averses au risque. Si les perspectives de gain peuvent être plus intéressantes, le risque est d’autant plus grand que l’effet de levier sera élevé. Si le risque est plus élevé, le trading sur marge dispose de nombreux avantages. A commencer par la possibilité d’adapter ses trades à la volatilité d’un marché. En prenant des positions intéressantes avec effet de levier qui n’auraient pas eu grand intérêt en passant par le trading au comptant. Enfin, le trading sur marge nécessite un capital moins important. 

L’offre proposée par les différentes plateformes 

La plateforme Binance propose 152 paires disponibles pour le trading sur marge tandis que Huobi en affiche 190 et OKEx, près de 240. Pour ce qui est de la plateforme CoinEx, ce sont 28 marchés de contrats et 149 marchés de marge qui sont accessibles pour le trader. 

L’ensemble des plateformes proposent la possibilité de prendre simultanément des positions courtes et des positions longues sur un actif. Un outil qui permet de verrouiller certaines positions et de réduire les risques. 

Les effets de levier proposés 

Ici encore, des disparités existent entre les plateformes. En utilisant CoinEx ou Binance, l’investisseur pourra se rendre compte que l’effet de levier disponible diminue à mesure que montant emprunté augmente. Via CoinEx, l’effet de levier disponible variera de 3 à 10. Comme pour Binance, les actifs disponibles sur le compte peuvent être utilisés comme « marge » pour investir sur d’autres tokens. 

La méthodologie de fonctionnement est légèrement différente chez OKEx et Huobi puisque ces deux plateformes déterminent l’effet de levier disponible, en fonction des actifs nets sur le compte de l’utilisateur. En d’autres termes, plus le capital est important, plus l’effet de levier disponible le sera. Un paramètre que prend aussi en considération CoinEx

Quid des frais de transaction ? 

Avec le trading sur marge, deux types de frais sont à considérer : 

  • Le taux d’intérêt sur le capital emprunté 
  • Les frais de transaction 

Étant donné que l’effet de levier augmente le montant du capital investi, les frais de transaction augmentent également en conséquence. Cet axe est à prendre en considération pour le trader. 

Que ce soit Huobi, Binance ou CoinEx, les taux pratiqués pour les prêts dépendent du statut de l’utilisateur. Plus son niveau VIP est élevé et plus les taux d’intérêt proposés seront bas. Pour obtenir des taux préférentiels, le volume d’échange devient alors très important. Plus celui-ci est élevé et plus les taux proposés par la plateforme seront bas. 

Si l’on se focalise sur CoinEx, on constate que la plateforme pratique des taux d’intérêt en corrélation avec le marché. Étant donné que la plateforme fonctionne avec un nombre fixe de crédits, le taux augmente lorsque la demande de crédit est haute. A l’inverse, une faible demande de crédit induira des taux d’intérêt plus bas. 

Les politiques de contrôle des risques 

Pour le trader sur marge, il est primordial de comprendre comment est fixé le taux de liquidation forcée. Celui-ci est un seuil au-dessus duquel les positions ouvertes par le trader seront automatiquement clôturées. La plateforme considérant alors que le risque à prêter est trop élevé. La règle générique consiste à diviser le capital total par le capital prêté par la plateforme. Si la formule générique est la même, les exchanges appliquent certaines variations, parfois subtiles. En effet, pour certaines plateformes, on viendra retirer le principal et les intérêts à l’échéance du calcul. Une règle qui ne s’applique pas pour toutes les plateformes. 

Dans tous les cas de figure, plus le rapport entre le ratio de capital emprunté par rapport au total des actifs est élevé, plus le risque de liquidation forcée est lui aussi élevé. 

Bon à savoir : Le contrôle du risque inclut aussi les périodes de pré-alerte. Avec là aussi, des politiques internes différentes entre les plateformes.

Qui est CoinEx ?

Créée en 2017, la plateforme est aujourd’hui solidement installée dans le monde du trading sur marge de cryptomonnaies. Avec plus de 2 millions d’utilisateurs à travers le monde, une présence dans plus de 100 pays, plus de 410 paires cryptos pour plus de 200 actifs différents, CoinEx se développe à très grande vitesse.

Le projet est également solidement implanté dans la communauté Bitcoin Cash (BCH), la plateforme étant le premier échange au monde à proposer des paires incluant BCH. 
Concernant l’effet de levier proposé, celui-ci peut aller jusqu’à 10. Par ailleurs, la plateforme dispose d’un mécanisme de couverture des pertes sur le trading à effet de levier. En consacrant 30 % des revenus d’intérêts de la plateforme.

Mais la plateforme permet aussi de bénéficier de revenus additionnels grâce au compte financier CoinEx. Un produit financier qui permet d’augmenter la valeur de son portefeuille en y transférant ses actifs inutilisés. Le compte financier CoinEx permettra alors de générer des intérêts. Des intérêts qui sont calculés chaque jour et qui peuvent être retirés sans seuil minimum. Idéal pour générer du profit sur des actifs dormants. Pour l’heure, 10 cryptos sont disponibles pour cette option. 

  • Bitcoin (BTC)
  • Ethereum (ETH)
  • Tether (USDT)
  • Cardano (ADA)
  • Bitcoin Cash (BCH)
  • Dogecoin (DOGE)
  • Eos (EOS)
  • Litecoin (LTC)
  • Ripple (XRP)
  • Tron (TRX)

Le projet propose par ailleurs son propre token : le CoinEx Token (CET). Un token qui permet notamment aux utilisateurs de la solution, de bénéficier de réductions sur les frais de la plateforme. Le token peut également être utilisé pour augmenter son niveau de VIP. Et ainsi bénéficier de taux d’intérêts plus intéressants. En terme d’utilisation, CoinEx est maintenant solidement ancré dans le top 50 en terme de volume d’échange. Un volume d’échange journalier qui est bien souvent compris entre 400 et 500 millions de dollars. A titre de comparaison, il existe plus de 500 plateformes d’échange dans le monde. 

Si l’univers des cryptomonnaies se cristallise entre DeFi (finance décentralisée) et CeFi (finance centralisée), CoinEx est le premier protocole au monde à s’approvisionner via les deux branches. 

Un ensemble de possibilités auxquelles chaque utilisateur de l’hexagone pourra recourir. En effet, la plateforme vient récemment de lancer sa nouvelle version en France. 

Réseaux Sociaux

Twitter : https://twitter.com/CoinexF

Facebook : https://www.facebook.com/CoinEx-Francophone-108725188027387/?ref=page_internal

Medium : https://coinexfrench.medium.com/

YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCXtoj13lVp8NP1qY_KaQLYQ

Les dernières news :

Question & Answers (0)

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *