Actualités

Un tribunal ordonne au PDG de BitGrail de rembourser les victimes du hack

Suite au piratage de la crypto-bourse BitGrail en février 2018, un tribunal italien a condamné le PDG de la plateforme à rembourser les pertes subies par ses clients, soit environ 170 millions de dollars.

 

Un document publié sur le blog du “groupe des victimes de BitGrail” indique que la Court of Florence Bankruptcy Division a ordonné à Francesco Firano, fondateur et PDG de BitGrail, de restituer les fonds volés aux utilisateurs de son service, rapporte TheNextWeb.

On apprend également que plusieurs millions d’euros en crypto-monnaies détenus par BitGrail ont déjà été confisqués et que certains biens personnels appartenant à Firano – sa voiture et environ 1 million d’euros en crypto-monnaies – ont été saisis.

“Des millions de dollars en crypto-monnaies ont été saisis sur les comptes de BitGrail et transférés vers des comptes gérés par des administrateurs nommés par la Cour.” peut-on lire dans le communiqué.

Cette annonce fait suite au hack qui a touché BitGrail l’hiver dernier, les pirates s’étaient emparés de plus de 17 millions de nanos (NANO). BitGrail et les développeurs de Nano se rejetaient alors la faute l’un sur l’autre.

Selon la décision de justice, c’est Firano le responsable car il n’a pas fait le nécessaire pour protéger correctement les clés privées de ses clients.

Les crypto-monnaies ont été volées depuis des hot wallets (des portefeuilles connectés à internet) administrés directement par BitGrail.

En outre, le document révèle un détail assez troublant : Quelques jours avant le drame, Firano a envoyé 230 bitcoins (~1,5 million d’euros à l’époque) sur une autre plateforme afin de les échanger contre des euros.

> Europol arrête un hacker soupçonné d’avoir dérobé €10M en IOTA

> Hack Cryptopia : Plus de €14M en crypto-monnaies auraient été volés

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé