UPS dévoile une plateforme blockchain pour optimiser les chaînes d’approvisionnement B2B

Le principal opérateur postal américain, UPS, et Inxeption, une entreprise spécialisée dans le commerce électronique, ont conjointement déployé une plateforme blockchain afin d’améliorer les chaînes d’approvisionnement B2B des commerçants.

 

Le commerce électronique interentreprises évolue rapidement et devrait atteindre, selon le cabinet Forrester, 1800 milliards de dollars d’ici 2023. Partant du constat que les commerçants B2B ont pris du temps pour se mettre à la vente en ligne et que leurs produits sont généralement vendus en direct ou distribués par un tiers, UPS et Inxeption se sont associés pour « transformer les marchands B2B en vendeurs numériques », en s’appuyant sur les services d’approvisionnement et de livraison d’UPS.

La solution, basée sur la blockchain et baptisée Inxeption Zippy, est conçue pour aider les entreprises à répertorier, commercialiser et distribuer leurs produits à leurs clients, en surveillant l’ensemble de leur chaîne d’approvisionnement, de la liste des produits à la livraison, tout en veillant à ce que les données sensibles telles que les prix et les tarifs spécifiques à chaque contrat, ne soient accessibles qu’à l’acheteur et au vendeur.

Les marchands peuvent ainsi gérer tous les aspects de la vente et de l’expédition à partir d’un seul tableau de bord et les clients reçoivent les marchandises via les services d’UPS.

“Nous sommes en train de révolutionner le commerce électronique interentreprises et de rapprocher les sociétés de leurs clients en ligne de manière fiable. La plateforme crée des solutions de tarification simplifiées pour les marchands B2B dont les ressources informatiques et marketing sont limitées, leur permettant de gérer facilement tous les aspects de la vente et de l’expédition à partir d’un seul point sécurisé”. a déclaré Farzad Dibachi, PDG d’Inxeption, dans un communiqué de presse.

Les technologies blockchain sont particulièrement adaptées dans un contexte réunissant de multiples acteurs, et font l’objet de nombreuses expérimentations dans le domaine du suivi logistique et de l’approvisionnement, que ce soit de la part de grandes firmes telles que Mercedes, de populaires éditeurs de logiciels, comme Oracle, ou encore de collectivités locales, à l’image du projet MeRS, destiné à améliorer l’administration du transport de fret sur l’axe Méditerranée-Rhône-Saône.

> Quand blockchain rime avec supply chain !


La newsletter de Cryptonaute :