VeChain teste une application blockchain pour garantir la traçabilité du vin en Chine

VeChain teste sa nouvelle application blockchain pour suivre et contrôler la chaine d’approvisionnement du vin en Chine afin de lutter contre la contrefaçon.

 

En 2017, la Chine a importé pour 2,4 milliards d’euros de vins, une hausse de plus de 15% par rapport à l’année précédente.

Aujourd’hui, le marché du vin pèse plus de 2,5 milliards d’euros mais beaucoup de contrefaçons inondent le marché et rendent les consommateurs de plus en plus méfiants.

La startup chinoise VeChain en partenariat avec l’entreprise Shanghai Waigaoqiao Direct Imported Goods souhaite résoudre cette problématique et a réalisé ses premiers tests dans un environnement réel avec sa nouvelle application blockchain dédiée au suivi du vin.

Comme reporte le média SMPC, VeChain a effectué des premiers essais avec le producteur français P. Ferraud & Fils, propriétaire d’un vignoble dans le Rhône (69).

Ce partenariat consiste à livrer le vin rouge (Beaujolais Nouveau) du producteur en passant par l’application de VeChain. Plus de 10 000 bouteilles auraient déjà été expédiées et tracées via ce biais.

Grâce à un code-barres, les clients peuvent vérifier l’origine du vin mais aussi toute la logistique lors de l’importation (notamment l’identifiant de la déclaration douanière).

Un partenaire de VeChain commente :

“Grâce à la beauté de la technologie blockchain, les acheteurs pourront suivre le cycle de fabrication et d’importation des bouteilles de vin.”

Pour protéger les vins d’exception, VeChain explique utiliser des puces de type NFC proches du bouchon afin de rendre obsolètes les informations stockées dans la blockchain si la puce venait à être détériorée.

En avril, on apprenait également que VeChain rejoignait la Maison des Startup à Paris (fondée par le groupe LVMH) afin de lutter contre la contrefaçon au sein du groupe.

A voir aussi : Carrefour utilise désormais la blockchain pour la traçabilité des poulets

Notre channel Telegram est désormais fonctionnel et reposte automatiquement les actualités publiées sur le site.

Crédit photo/miniature : Pixabay