Accueil Le Web3 et l’avenir des réseaux sociaux : des plateformes décentralisées pour une nouvelle ère
Sponsorisé

Le Web3 et l’avenir des réseaux sociaux : des plateformes décentralisées pour une nouvelle ère

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

coinex-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les médias sociaux suivent l’évolution de la technologie. Une nouvelle vague, connue sous le nom de Web3, est en train d’émerger. Il s’apprête à révolutionner la façon dont nous nous connectons et partageons des informations en ligne. Les réseaux sociaux Web3 sont décentralisés, construits sur des chaînes de blocs au lieu d’être contrôlés par des entreprises uniques. Ils visent à donner aux utilisateurs plus de contrôle, de confidentialité et de sécurité.

Pour ceux qui s’inquiètent de problèmes tels que l’utilisation abusive de données, les algorithmes biaisés et le contrôle du contenu sur les grandes plateformes actuelles, le Web3 pourrait être l’avenir des médias sociaux.

Qu’est-ce qu’un réseau social décentralisé ?

De nombreux réseaux sociaux décentralisés existent en tant qu’alternatives aux services de réseaux sociaux établis, tels que Facebook, LinkedIn, Twitter et Medium. Les réseaux sociaux décentralisés sont des plateformes basées sur la technologie des chaînes de blocs. Ils permettent notamment aux utilisateurs d’échanger des informations ainsi que de publier et de distribuer du contenu à des publics.

Aucune entité ne les possède ni ne les exploite, de sorte que les données des utilisateurs et les actifs numériques appartiennent à des individus et non à des plateformes. Le contenu n’était pas soumis à une suppression soudaine ou à une censure due aux algorithmes de l’autorité centrale.

cryptonaute twitter

L’essor des plateformes de réseaux sociaux décentralisées

Ces dernières années, beaucoup ont considéré les réseaux sociaux décentralisés comme une alternative libératrice. À mesure que des problèmes tels que le manque de confidentialité, l’utilisation opaque des données et la modération biaisée des contenus sur les plateformes de médias sociaux populaires comme Facebook, Instagram et Twitter ont suscité un tollé, les réseaux alimentés par des chaînes de blocs ont gagné en intérêt.

Les plateformes de médias sociaux centralisées classiques stockent des quantités massives de données utilisateur sur des serveurs centralisés. Ces derniers sont vulnérables au piratage et à l’exploitation. Mais avec les plateformes Web3 qui utilisent la technologie des chaînes blocs pour empêcher les changements non autorisés, le Web3 peut offrir une plus grande sécurité et une plus grande permanence. En outre, la technologie des chaînes blocs a apporté des avantages transformateurs non seulement aux plateformes de médias sociaux décentralisées, mais aussi à l’inclusion financière et à l’autonomisation.

CoinEx est une bourse mondiale réputée avec un historique de 0 accident qui vise à protéger les actifs des utilisateurs. Ceux qui souhaitent investir dans une nouvelle crypto-monnaie peuvent s’inscrire à CoinEx, financer leur compte et acheter de la crypto. Ce qui est sûr, c’est que leur argent et leurs actifs seront en sécurité.

Fonctionnement des plateformes de médias sociaux décentralisées

La technologie des chaînes blocs est utilisée par les réseaux sociaux décentralisés pour construire des plateformes de partage d’informations ouvertes et sécurisées. Grâce à l’utilisation de la technologie des chaînes de blocs qui stocke les données sur plusieurs nœuds, il est presque impossible de modifier ou de supprimer du contenu sans être détecté.

Cela permet aux utilisateurs de garder le contrôle sur leurs données. Les plateformes traditionnelles de médias sociaux fonctionnent sur des bases de données qui stockent les données des utilisateurs, le code, etc. en un seul endroit. Mais cela crée des points de défaillance uniques et introduit des risques importants. Les réseaux sociaux décentralisés existent sur un réseau pair à pair comprenant des milliers de nœuds à travers le monde. Même si certains nœuds tombent en panne, le réseau fonctionnera sans interruption. Cela rend ainsi les applications résistantes aux pannes et aux interruptions.

Outre une sécurité accrue, les plateformes décentralisées offrent aux utilisateurs un plus grand contrôle sur leurs données et leur expérience en ligne. Les utilisateurs peuvent choisir la manière dont leur contenu est modéré. Comment ? En optant pour des modèles communautaires ou des algorithmes personnalisés qui correspondent à leurs valeurs et à leurs préférences. Cela favorise un environnement en ligne plus diversifié et inclusif, où des opinions et des perspectives différentes peuvent ainsi coexister.

L’avenir des réseaux sociaux à l’ère du Web3

Imaginez des propriétaires de petites entreprises qui souhaitent promouvoir leurs produits sur les médias sociaux. Sur une plateforme décentralisée, ils peuvent directement investir dans la promotion de leur contenu en utilisant les jetons natifs de la plateforme. Ils contournent ainsi la nécessité de s’appuyer sur des algorithmes publicitaires contrôlés par des entités centralisées. Cela leur permet d’atteindre leur public cible de manière plus efficace et transparente. Dans la foulée, cela favorise un marché en ligne plus équitable.

À mesure que les réseaux décentralisés seront adoptés, les médias sociaux se diversifieront. Ils deviendront ainsi plus transparents, plus inclusifs et plus résistants à la censure. Bien que le Web3 ne soit pas parfait, les plateformes décentralisées construisent une alternative. Il y a en effet des limites techniques, des incertitudes concernant la modération et une courbe d’apprentissage abrupte.  Cependant, tout cela vise à renforcer les utilisateurs et les communautés. En donnant le contrôle et la parole, le Web3 pourrait faire ainsi passer les médias sociaux d’une menace à une ressource pour les relations, les objectifs partagés et le bien commun.


Source : CoinEx


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram