WeChat va interdire les crypto-transactions OTC sur son application

Le chinois WeChat a mis à jour ses conditions d’utilisation et interdira les transactions en crypto-monnaies sur son service à partir du mois prochain.

 

Sur Twitter, Dovey Wan, cofondatrice de la société de capital risque Primitive Ventures, a écrit que WeChat, une populaire application mobile de messagerie et de paiement chinoise (plus d’un milliard d’utilisateurs), allait interdire les transactions cryptographiques de gré à gré (OTC), qui selon elle, représentent la majorité du crypto trading en Chine.

“Ugh, WeChat vient de mettre à jour sa politique. Étant donné que la plupart des transactions OTC se produisent sur WeChat, cela pourrait avoir un impact sur la liquidité locale dans une certaine mesure.” a-t-elle expliqué.

En effet, Tencent, l’éditeur de WeChat, a discrètement mis à jour la politique de son application le mois dernier pour une entrée en vigueur le 31 mai 2019.

“Les commerçants ne peuvent pas s’engager dans des transactions illégales telles que la monnaie virtuelle ou l’émission de jetons.” peut-on lire dans l’actualisation des CGUs de WeChat.

D’après Changpeng Zhao, le PDG de Binance, un célèbre crypto-exchange qui a subi un piratage en début de semaine, le fait de bannir la crypto-monnaie est mauvais à court terme, mais à long terme, “ce type de restriction de la liberté poussera les gens à se tourner vers la crypto-monnaie. Ce n’est pas une mauvaise chose.” a-t-il dit.

Alors que la Chine a interdit la négociation de pièces numériques et fermé les crypto-exchanges locaux en 2017, l’été dernier, le gouvernement a également bloqué une centaine de crypto-services basés à l’étranger et opérant dans le pays. Aussi, 8 médias en ligne dédiés à la blockchain ont été censurés et ont vu leur compte WeChat fermé.

> Le gouvernement chinois pourrait bientôt interdire le minage de bitcoins

> La Chine publie la liste des fournisseurs deservicesblockchain autorisés


La newsletter de Cryptonaute :