ActualitésRegulation

Weibo suspend les comptes de Binance et Tron

Tron et Binance ont été bannis de Weibo, l’un des plus grands réseaux sociaux en Chine. La suspension intervient alors que les régulateurs bancaires à Shanghai ordonnent à toutes les entreprises impliquées dans la crypto-monnaie de cesser leur activité.

 

Le gouvernement chinois semble à nouveau vouloir faire le ménage du côté des crypto-startups locales. L’immense pays d’Asie de l’Est a tenté de freiner le commerce de pièces numériques par le passé en interdisant et fermant les sociétés qui proposaient des services de crypto-trading. De grands acteurs chinois, tels que Binance, avaient ainsi du quitter le territoire pour d’autres juridictions plus clémentes.

D’après Bloomberg, des régulateurs bancaires à Shanghai ont récemment publié des avis visant à faire fermer les dernières firmes impliquées dans cette industrie.

“Le siège de la banque centrale de Shanghai et les régulateurs financiers de la ville ont annoncé dans un avis que les agences gouvernementales devraient travailler avec toutes les compagnies placées sous leur supervision et liées à la crypto-monnaie, afin de mettre un terme immédiat à leurs activités,” rapporte le média américain.

Cette nouvelle vague de répression contre le commerce de crypto-monnaies se profile alors que la Chine communique de plus en plus sur son futur système de paiement alimentée par une monnaie numérique et que son président a récemment appelé à accélérer le développement de la technologie blockchain.

Dans l’avis, les régulateurs expliquent que ces récentes annonces pourraient contribuer à relancer la bulle spéculative autour des crypto-monnaies comme Bitcoin.

Dans le même temps, deux géants de la cryptomonnaie nés en Chine, la fondation Tron, et la bourse Binance, ont vu leur compte Weibo fermé.

Selon eux, la suspension ne serait pas liée à la dernière action des régulateurs contre les crypto-monnaies. Ils tentent actuellement de récupérer leur compte auprès du site de micro-blogging.

Aujourd’hui, les traders chinois utilisent des canaux P2P pour acheter et vendre de la crypto-monnaie. Le mois dernier, Binance a d’ailleurs mis en place une passerelle crypto-yuan permettant de négocier à travers des applications chinoises grand public telles que WeChat et AliPay. Cette dernière a toutefois rapidement averti bannir les comptes utilisant son service pour échanger des jetons numériques.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*