Western Union ne proposera pas de service de transfert de crypto-monnaies

Lors d’une conférence à New York, le PDG de Western Union a annoncé que l’entreprise n’intégrera pas de solution de transfert de monnaies virtuelles dans un avenir proche car celles-ci ne sont pas encore assez utilisées comme moyen de paiement.

 

Comme reporte MarketWatch, le directeur de Western Union, s’est exprimé hier sur les devises digitales lors d’une réunion à l’Economic Club de New York. Il a expliqué que ses clients préféraient la monnaie fiduciaire aux crypto-monnaies et qu’une intégration n’était pas prévue pour le moment.

Selon Hikmet Ersek, le PDG du géant du transfert d’argent, les gens préfèrent la monnaie-fiat en raison de sa facilité d’utilisation. Il a déclaré :

“Nous suivons la demande des consommateurs. Aujourd’hui, les gens ne paient pas leurs factures d’hôpital en cryptos.”

Il a ensuite expliqué que l’euro, le dollar ou encore le yen garderont le dessus sur les monnaies virtuelles comme le bitcoin :

“Les nations sont construites sur des drapeaux, des constitutions, des frontières et des monnaies. Aucune banque centrale possédant une réserve de monnaie ne serait prête à perdre ce type de contrôle.”

En février dernier, Cryptonaute reportait que Western Union avait commencé un test avec la solution xRapid de l’entreprise Ripple. Un système qui utilise les liquidités de la crypto-monnaie XRP pour transférer des devises traditionnelles (€, $) autour du monde, son utilisation est invisible pour l’utilisateur final.

A voir aussi :