Accueil Le Zimbabwe va émettre sa propre monnaie numérique adossée à l’or dès lundi
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Le Zimbabwe va émettre sa propre monnaie numérique adossée à l’or dès lundi

zimbabwe-monnaie-numérique-or
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les pays d’Afrique semblent être lancés dans la course à la crypto ! Après le Nigéria et son économie autour de la blockchain, c’est au tour du Zimbabwe d’annoncer qu’il va émettre une crypto-monnaie adossée à l’or. Il s’agit de la Banque de réserve du Zimbabwe (RBZ) qui va se charger de mettre le token en circulation.

La nouvelle survient à quelques jours seulement du lancement. La banque compte en effet commencer à émettre la crypto dès le 8 mai prochain. Au-delà de son effet “waouh”, cette nouvelle initiative va surtout permettre au pays de contrecarrer les effets de sa monnaie trop volatile, au sein de son territoire.

Le Zimbabwe lance sa propre crypto pour renforcer son économie

Voilà une annonce qui ne passera pas inaperçue. La Banque de réserve du Zimbabwe invite ses habitants à renflouer leurs stocks de ces tokens afin de potentiellement passer de la monnaie fiat actuelle à cette nouvelle monnaie cryptographique de manière progressive.

La nouvelle crypto développée par le Zimbabwe entre dans la catégorie des stablecoins. Il s’agit de crypto-monnaies dont la fonction est d’être le moins volatile possible. Pour ce faire, des cryptos comme le TetherUSDT sont adossées à des monnaies fiat, que ce soit le dollar (pour USDT) ou l’euro (EURT par exemple), réputées comme étant les plus fiables dans le monde.

Pour le développement de sa nouvelle monnaie, le Zimbabwe a fait le choix de l’or. L’or est considéré comme valeur refuge, c’est-à-dire que ce dernier possède une valeur intrinsèque forte qui résiste aux crises les plus graves.

Ainsi, le Zimbabwe s’assure que sa monnaie possède une volatilité moindre, et surtout, qu’elle garde toujours une valeur fixe et ancrée dans le réel, grâce à celle de l’or. C’est d’ailleurs sur ce modèle qu’était basé le dollar jusqu’en 1971.

La banque a déclaré à propos des détenteurs d’or :

Les détenteurs de pièces d’or physiques, à leur discrétion, pourront échanger ou convertir, via le système bancaire, les pièces d’or physiques en jetons numériques adossés à l’or

cryptonaute twitter

L’inflation au Zimbabwe atteint des sommets

Il faut dire que le Zimbabwe est dans une situation de crise. Son inflation est actuellement de 87 % contre les fameux 2 % théoriquement souhaités pour l’économie d’un pays. Et pourtant, cela reste bien moindre que son pic atteint en 2022 et qui affichait, 285 % d’inflation.

Une situation qui devient intenable et qui rend la monnaie fiat actuelle du Zimbabwe, sans valeur. L’émission d’une nouvelle monnaie stable devrait réconcilier les particuliers et les entreprises avec l’économie du pays, et peut-être, et la relancer. En tout cas, ce sont les objectifs du gouvernement.

Les demandes de jetons seront fixées à un minimum de 10 $ pour les individus et de 5 000 $ pour les entreprises et les institutions financières. La banque centrale a divisé l’émission et l’utilisation du jeton en deux phases. Dans la première, les tokens seront disponibles pour l’investissement par le biais des banques du pays.

Dans la seconde phase, les particuliers pourront commencer à y avoir accès en conservant les tokens dans des portefeuilles ou cartes cryptographiques, et effectuer des échanges peer-to-peer.

Il ne reste plus qu’à voir comment va se dérouler le plan ! Si cette opération est un succès, elle pourrait encourager d’autres pays à rejoindre la course dans un mouvement généralisé d’adoption de la technologie blockchain pour supporter l’économie !

Pour voir tout ce qu’il se passe dans le monde crypto, suivez l’actualité crypto sur le site Cryptonaute !


Source : Twitter banque Zimbabwe


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram