Premier courtier mobile sans commissions en Allemagne, la FinTech outre-Rhin s’érige comme un acteur à part pour négocier des actions et des ETFs. Les avis Trade Republic sont d’ailleurs unanimes à ce sujet.

Et avec ses plus de 4000 actions, une ouverture de compte simple et rapide, le broker mobile allemand à tout pour séduire. D’autant plus qu’il dispose d’une application mobile de premier ordre.

Mais la plateforme est-elle vraiment avantageuse ? C’est ce que nous vous proposons de voir, mais surtout de comprendre, dans l’avis qui suit.

Trade Republic : recommandé ou pas ?

trade republic

Bien que Trade Republic possède une foule d’avantages, de nombreux points négatifs seront à considérer. Car derrière son gros marketing, l’application seule sera parfois à la peine.

Si sa régulation via la BaFin allemande sera un point positif, de nombreux clients souligneront la problématique au niveau du service client.

eToro reste donc une meilleure alternative. L’interface demeure plus simple et la fiabilité meilleure. Le service jouit aussi de belles innovations comme le Copy Trading. Autant d’aspects qui font d’eToro le leader en matière de brokers en ligne.

Qu’est-ce que Trade Republic ?

Une FinTech allemande moderne et puissante récente. Fondée en 2015 par Christian Hecker et Thomas Pischke, la plateforme a pour but de faire du courtage, un aspect simple et lucratif pour le particulier.

Un modèle d’entreprise innovant suivi par de nombreux investisseurs financiers tels que Sino AG qui se joint à la FinTech en 2017.

Néo-Broker prometteur Trade Republic entre en Autriche dès 2020 avant de s’imposer un peu partout en Europe. Sa qualité de base ? L’innovation. Plus de produits, plus d’actions, plus de transactions sécurisées, et des partenaires premium comme HSBC pour les transactions, LS Exchange pour la qualité des prix, et Solarisbank pour la licence bancaire.

Autant d’aspects salués par de nombreux fournisseurs et journaux, qui font outre-Rhin de Trade Republic, une des FinTech les plus en vue du moment. Un must pour beaucoup de traders, mais qui reste tout de même soumis – comme de nombreux brokers – à la critique récurrente de nombre d’investisseurs et de boursicoteurs amateurs, à tort ou à raison, encore une fois.

Trade Republic : comment ça marche ?

Trade Republic reste une FinTech, donc innovante par nature. Mais qui dit innovation, dit systématiquement clivage. De facto Trade Republic reste accès mobile, application smartphone plus que PC, Mac, où le trader classique sera plus à l’aise et plus performant.

Niveau fonctionnalités, on restera sur des aspects classiques dans la lignée de FXCM. Une ouverture de compte, des prises de position sur des actions, ETFs, avec ici la possibilité de se laisser aller à des produits nouveaux et innovants peu encore exploités par les brokers leaders comme les régimes d’épargne.

En somme et s’il ne faut retenir que deux aspects on citera la simplicité et la mobilité. Avec bien sûr l’aspect très clivant de l’utilisation quasi systématique du smartphone pour l’ouverture de compte, ou le passage d’ordre.

Quelles actions et valeurs sont présentes sur Trade Republic ?

Comme Admiral Markets Trade Republic dispose de foule de valeurs, et d’actions. On aura ici :

  • Indices
  • Matières premières
  • Actions
  • ETFs
  • Énergies
  • Plans d’épargne (actions/ETFs)
  • Certificats factoriels
  • Produits knock-out

En somme un panel assez exceptionnel pour le trader qui aura ici la possibilité de s’attaquer à une majorité de valeurs sur lesquelles il souhaite miser. Pour le coup le vrai point positif de Trade Republic.

Pays pris en charge par Trade Republic

Avec ses allures de FinTech internationale, Trade Republic est en fait, pour l’heure exclusivement axé Europe. Ainsi on ne retrouvera qu’une liste de pays européens y compris la Grande-Bretagne.

En revanche des pays comme les États-Unis, l’Australie, en somme des pays hors zone économique européenne, ne seront pas pris en charge pas la FinTech.

Une problématique pour ce broker qui ne permettra pas aux traders états-uniens de trader sur sa plateforme. Dommage, donc. Le point positif étant que la France reste l’un des pays autorisés.

Frais et commissions de Trade Republic

Vous l’aurez compris Trade Republic s’érige comme un broker dans la lignée des grosses FinTech allemande. Offrant peu de frais, beaucoup de possibilités, mais aussi un côté très moderne.

Niveau commission d’ordre la ligne sera claire : ce sera gratuit. Niveau frais externes, on aura comme précisé plus haut, aux alentours de 1€ par transaction.

Les investissements de 10€ à 5000€ n’auront eux aussi aucuns frais intrinsèques. La passation d’ordre par courrier sera élevée, on parlera ici de 25€.

La tenu de compte-titres sera gratuite, tout comme leur transfert un peu comme chez UFX. La gestion de compte compensation tout comme les transferts seront eux aussi gratuits. Vous pouvez d’ailleurs trouver un résumé complet des frais de Trade Republic sur leur site.

Comment trader sur Trade Republic ?

Vous souhaitez trader sur Trade Republic ? Alors suivez sans plus attendre la procédure d’ouverture de position et de passage d’ordres.

La méthode reste simple, rapide, et efficace. En somme rien d’innovant.

1. Créez un compte

C’est l’étape numéro 1. L’étape la plus simple aussi, mais pas la plus intuitive. En effet, si vous êtes sur PC vous devrez oublier l’ouverture de compte.

Trade Republic vous oblige à finaliser votre ouverture de compte via leur application. Concernant l’ouverture cela reste simple. Allez ou sur le site ou sur l’app, et cliquez sur create account.

Ensuite vous n’aurez qu’à suivre les étapes. Si en premier lieu il vous faudra obligatoirement valider un numéro de téléphone, en second lieu vous devrez saisir un pin pour des raisons de sécurité.

Conseil : utilisez un Pin que vous utilisez déjà. Autrement vous pourrez rapidement oublier les 4 chiffres saisis et devoir recommencer, postérieurement un nouveau processus de validation pour sécurisé votre compte.

2. Téléchargez l’application

Eh oui, vous le savez maintenant, et nous avons testé, vous serez dans l’obligation de télécharger l’application.

En somme si vous comptez tout faire depuis votre PC ou Mac : raté. Le téléchargement de Trade Republic reste obligatoire pour pouvoir trader, et faire un premier dépôt.

Assurément le vrai côté clivant de la FinTech qui a sans doute oublié que nombre d’utilisateurs ne tradent pas via smartphones ou mobiles. Dommage, très dommage même.

3. Faites un premier dépôt

Ici tout est classique. Le premier dépôt se fera de manière simple via l’option dépôt, mais attention.

Le crédit de votre premier dépôt sur votre compte Trade Republic prendra un à deux jours ouvrés. Autrement dit oubliez d’emblée les dépôts le weekend ou les jours fériés.

Même son de cloche pour les vendredis soirs. Encore un inconvénient, qui ici, sera un point fondamental à prendre en considération, surtout pour les plus pressés et ceux qui souhaitaient commencer à trader sur Trade Republic rapidement.

4. L’achat d’actions et d’ETFs

Ici on sera totalement dans l’esprit de la FinTech moderne et innovante. On proposera aux traders de chercher leurs actions, ETFs et finalement la valeur qu’ils souhaitent trader.

La procédure ensuite sera simple, on choisira un montant, et on passera notre ordre d’achat. En somme des achats rapides, simples et efficaces qui parfois peuvent tout de même poser question.

En effet, l’aspect très accessible, trop accessible même, peut rebuter certains qui cherchent justement à se rassurer sur le nouveau broker. Son principal défaut étant qu’il ne dispose pas en France d’une hégémonie égale à eToro. Un aspect que beaucoup tout de même ostraciseront sans soucis.

Réglementation et sécurité

Nous vous le disions plus haut, Trade Republic a su faire de beaux partenariats pour garantir à ses utilisateurs une sécurité de premier ordre.

Si HSBC entre dans le jeu en proposant la sécurité au niveau des transactions sur titres, c’est LS Exchange qui contrôle la qualité des cours liés au marché référence XETRA (Francfort).

Deux poids de trading en Allemagne qui niveau sécurité mettent le paquet. Un aspect qui n’a d’ailleurs pas laissé la BaFin sur le carreau puisque la Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht contrôle la FinTech Allemande, ce qui d’ailleurs reste un argument de poids pour le broker qui en joue à tout va.

Vous l’aurez compris niveau sécurité et contrôle on aura de quoi faire. Si bien sûr nous n’avons pas testé en détail la sécurité du site, le fait qu’il soit audité par des poids lourds du secteur en Allemagne garantit à lui seul la fiabilité du courtier en ligne.

Assurément le très gros point positif de cette FinTech qui peut se targuer d’être une de seules à être validé par la BaFin. Un must en somme.

Trade Republic permet-il l’achat d’actions françaises ?

trade republic

C’est un point assez important à signaler, mais Trade Republic proposera plus d’actions françaises que nombre de brokers. Un aspect important pour de nombreux amateurs de SBF 120 ou de CAC 40 qui trouveront là l’opportunité de miser sur des valeurs qu’ils maîtrisent à la perfection.

Concernant les actions cumulées françaises et internationales, on en comptera plus de 7500. Un must d’autant plus qu’on trouvera des actions américaines évidemment mais aussi asiatiques, et ce en grand nombre.

Trade Republic précise par ailleurs que l’ajout de valeurs reste régulier, un aspect important à prendre en considération : rien n’est figé chez la FinTech en termes de valeurs (ETFs et Actions).

L’application mobile Trade Republic

Nous vous le disions plus haut, l’application mobile Trade Republic est à double tranchant. Très facile, très accessible, très claire d’un côté, mais très minimaliste de l’autre.

Et c’est d’ailleurs une des principales raisons des avis négatifs : l’application reste trop basique, et les erreurs de trading fréquentes. Sans compter que le service client sera complexe à joindre via l’application.

En somme, si la FinTech a crée une application de la lignée ce qui se fait dans le secteur, elle a revanche matérialisé le fait que simplicité ne rime pas toujours avec excellence. Quoi qu’il en soit niveau comptabilité et rapidité, on sera pour le moins ravi. Le point positif de cette application mobile.

Support client

Le gros avantage de Trade Republic reste son site internet bien expliqué et surtout disposant d’un plutôt bon support.

Pour le reste le service client sera complexe à joindre et tout ne sera pas clair concernant certains points. C’est là sans doute la principale problématique.

De nombreux clients, notamment sur Trustpilot pointent systématiquement le support client, entre problème pour le joindre, et délai de réponses, on aura là, de l’avis de beaucoup un véritable point d’amélioration pour la jeune FinTech allemand.

Avantages et inconvénients de Trade Republic

Découvrez ici, les avantages et les inconvénients de TradeRepublic et prenez des décisions informées avant d’investir sur la plateforme.

Avantages

  • Une plateforme design
  • Un site intéressant avec un bon support
  • Plus de 8000 actions et ETFs
  • Une sécurité optimale
  • Un côté très innovant qui inspire beaucoup

Inconvénients

  • Des problèmes au niveau de l’application
  • Des positions pas toujours claires sur les produits proposés
  • Un trading limité dans les moments importants
  • Un manque de transparence vis-à-vis des traders

eToro : une meilleure alternative

 

Une meilleure alternative : eToro

TradeRepublic propose donc de très bons services, avec une très belle application, néanmoins on notera 3 points cruciaux qui en font, aujourd’hui, un broker bon mais à recommander avec réserve.

Le support sera d’abord complexe à joindre et parfois saturé. L’application posera quelques soucis, et la fiabilité aux yeux des investisseurs amateurs depuis janvier 2021 a pris un coup dans l’aile, notamment dans la lignée de la spéculation autour de GameStop, à tort ou à raison encore une fois.

De son côté eToro s’érige comme un fer-de-lance fiable et qui jouit d’une belle popularité. Si bien sûr tous les boursicoteurs, et traders professionnels ne seront pas d’accord, il reste selon nous la première option lorsque l’on souhaite se lancer dans le trading.

Trade Republic demeure une alternative de choix, seulement après avoir testé eToro, ce dernier dispose entre autres de belles caractéristiques, dont certaines uniques, notamment pour le trader amateur :

  • Le broker est régulé par plusieurs organismes : l’ASIC, la FCA, le CySec
  • La possibilité de copier les trades des autres investisseurs
  • Plateforme pratique et intuitive, adaptée aux débutants
  • Un service client disponible 24h/24 et 5j/5
  • Pas de frais de commissions
  • Une interface de trading complète
  • Plusieurs cryptos à acheter ou à négocier en CFD

Trade Republic vs eToro

En premier lieu on s’attaquera à la fiabilité du courtier et c’est sans doute là que le bât blesse. Trade Republic, à tort ou à raison, reste peu recommandé sur le net. La fiabilité intrinsèque du courtier pose question. Et bien qu’eToro sur l’aspect retour client ne fasse pas mieux, il jouit d’une hégémonie chez les traders, ce que Trade Republic ne parvient pas encore à faire.

Néanmoins le courtier à fait fort, sur divers aspects techniques, plus de 8500 actions et ETF, plus de 4000 plans d’épargne gratuits en actions et ETF, plus de 40 000 produits et certificats factoriels. Et c’est sans compter le trading sans commission et mobile.

Néanmoins face à un eToro, Trade Republic peine. La plateforme leader du marché fait figure de service à la fois sûr, à la fois puissant. Si les retours clients ne sont pas toujours exceptionnels, eToro reste un des services les plus recommandés par les traders et les professionnels. En un mot eToro par sa fiabilité, et son aspect universel reste devant et plutôt largement.

 

Critère Trade Republic eToro
Sécurité et réglementation Réglementé par une autorité basée à Berlin la BaFin (Bundesanstalt für Finanzdienstleistungsaufsicht) Contrôlé par des autorités financières de renom: FCA au Royaume-Uni, CySEC en Chypre, ASIC en Australie
Actifs disponibles
  • Plus de 8500 actions et ETFs
  • Plus de 4000 plans d’épargnes gratuits en actions et ETFs
  • 40 000 produits produits knock-out et certificats factoriels
  • Plus de 2000 actions
  • 19 matières premières
  • 50 paires de devises
  • 13 indices boursiers
  • 16 cryptomonnaies
  • 150 trackers ETF
  • Obligations
Frais de trading
  • Gratuité des dépôts
  • Montant forfaitaire de 1 euro pour le traitement des opérations
  • Pas de frais de dépôt
  • Pas de frais de commissions
Dépôt minimum 0€ 200 €
Copy trading ? Non Oui
Convient aux nouveaux traders ? Oui Oui
Service client Joignable via le formulaire : https://support.traderepublic.com/contact/ Joignable via chat en direct et système de tickets en ligne

La plateforme eToro permet non seulement d’échanger les cryptomonnaies et les paires de devises, mais également d’autres instruments financiers comme les actions à 0% de commission, les indices ou encore les matières premières. Ce courtier est Bien évidemment, vous allez profiter de son réseau de trading social.

Conclusion : notre avis sur Trade Republic

Trade Republic reste une FinTech allemande contrôlée par des organismes allemands et basée en Allemagne. On reste donc sur un broker de premier ordre.

En revanche et comme il a été signalé plus haut, janvier 2021 semble avoir donné un coup à la réputation de Trade Republic, comme beaucoup de brokers d’ailleurs.

Si la fiabilité sera ici remise en question, on ne saura s’empêcher de croire en la FinTech comme aux brokers, comme aux courtiers en ligne de manière générale. Néanmoins, il faudra pour percer sur le territoire français montrer plus de sûreté, plus de transparence et surtout convaincre.

Chose qui semble complexe tant une plateforme comme eToro semble avoir, dans le cœur des néophytes comme des amateurs, un côté de sûreté et de fiabilité imbattable.

Questions fréquemment posées

Qui peut ouvrir un compte ?

Pour ouvrir un compte sur Trade Republic vous devez avoir au moins 18 ans, une pièce d'identité valide, être imposable et résider de manière permanente en France. Vous devez aussi disposer d'un numéro de portable européen et évidemment avoir un smartphone.

Puis-je ouvrir un compte si je suis une personne américaine (US person) ?

Non. Trade Republic n'accepte, de façon générale, générale que les utilisateurs européens.

Quels produits financiers puis-je négocier chez Trade Republic ?

Niveau produits financiers il vous sera proposé de 7500 à 8000 actions françaises et internationales, dont une belle sélection d'ETFs.

Quelles sont les heures de trading ?

Selon le site vous pourrez trader de 7h30 à 23h pour trader des actions et des ETFs, et ce tous les jours. Bien sûr le trading de manière générale sera impossible weekend et les jours fériés.

Qu’est-ce qu’un spread et pourquoi est-il parfois élevé et parfois faible ?

Le spread matérialise la différence entre le cours acheteurs et vendeur (Bid et Ask). Tout dépend donc de la liquidité du titre, dans cette lignée Trade Republic n'influe d'aucune manière sur le montant du spread.

Avertissement: Chaque opération de trading a un risque. Nous ne pouvons offrir aucune garantie de bénéfices. Tout le contenu de notre site Web est à titre informatif uniquement et ne constitue pas une recommandation d'achat ou de vente. Cela s'applique aux actifs ainsi qu'aux produits, services et autres investissements. Les opinions communiquées sur cette page ne constituent pas un conseil en investissement et un conseil financier indépendant doit être sollicité si possible.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *