En France, le compte titre et le PEA sont deux comptes privilégiés pour investir et développer son portefeuille. Par définition, un compte titre ordinaire est le compte sur lequel on peut garder des titres et valeurs mobilières. Relié à votre compte courant en espèces, il vous permet d’investir en bourse, d’acheter et vendre des actifs, recevoir des dividendes et plus encore.

Vous souhaitez diversifier votre portefeuille, investir dans une action ou une obligation, investir dans les valeurs cotées, nous vous aidons à ouvrir facilement votre compte-titre, à comprendre son fonctionnement, de même que sa fiscalité. Vous serez en mesure d’ouvrir votre compte titre gratuitement et de viser les objectifs d’investissement sans plus attendre.

Ouvrir un compte titre ordinaire facilement en 4 étapes

Pour ouvrir votre compte titre ordinaire, vous aurez besoin de suivre ces 4 étapes très faciles :

  • 1 – Choisir un site de trading qui propose un compte titre- nous recommandons XTB
  • 2 – S’inscrire sur XTB
  • 3 – Créditer son compte XTB
  • 4 – Vous pouvez commencer à utiliser son compte titre

Comment ouvrir un CTO ? Tutoriel complet

Pour posséder un compte titre, il faut d’abord le créer. En premier lieu, il faut opter pour un courtier en ligne qui non seulement offre la possibilité d’avoir ce type de compte, mais vous facilitera les opérations au quotidien, à travers les différents services offerts.

Selon le courtier, vous aurez besoin ou non d’un minimum de dépôt. Les charges associées à la gestion de votre portefeuille diffèrent aussi de façon substantielle, en fonction du broker que vous choisissez.

bourse trading

En tant que débutant, vous souhaiteriez bénéficier de toute la flexibilité nécessaire pour démarrer vos opérations avec un minimum de tracas possible. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons un certain nombre de courtiers adaptés aux débutants en bourse et valeurs mobilières.

Après le choix du courtier, il vous faudra passer à l’inscription. Puis, vous créditerez votre compte afin de débuter vos opérations d’investissement.

1 – Choisir un site de trading qui propose un compte titre

Plusieurs sites de trading proposent le compte-titre, mais notre sélection a surtout pour objectif de vous faciliter les opérations dès le début.

  • XTB : compte titre pour trader en CFD sur 1 500 actions
  • DEGIRO : compte titre pour des tarifs bas sur les actions européennes
  • BinckBank : pour un compte titre lié à l’outil ProRealTime
  • Bourse Direct : compte titre avec portail complet de formation

Voici le détail sur ces 4 courtiers de compte titre.

XTB : compte titre pour trader plus de 1500 actions

XTB : meilleur site de courtage pour le trading Forex

Créé en 2002, puis arrivé en France en 2010, XTB est un courtier en ligne qui propose une large gamme d’instruments, y compris les actions françaises et internationales, des indices, ETF, devises forex, et crypto monnaies.

C’est un courtier en bourse régulé et exerçant sous le contrôle de l’AMF. Ce courtier est intéressant pour les débutants, dans la mesure où il offre un compte démo et la possibilité d’investir dans les actions et ETF à 0% de commission via le compte titre XTB. Ce ne sont pas moins de 1 500 actions que vous pourrez trader, via des Contrats sur Différence (CFD).

Pour en savoir plus sur XTB, consultez notre avis XTB complet.

Avantages de XTB
  • Courtier international, présent dans 16 pays et règlementé par l’AMF en France
  • Plus de 4000 instruments dans lesquels investir
  • Protection contre le solde négatif
  • Courtier Forex (48 paires de devises sont disponibles)
  • Trading actions et ETF avec 0% de commission dans la limite des 100 000€
  • Des formations complètes pour approfondir vos connaissances
  • Plateforme de trading innovante, flexible et récompensée.
Inconvénients
  • On investit dans les titres au travers des CFD

Degiro : pour profiter de frais bas sur les actions en Europe

DEGIRO : meilleure plateforme très ergonomique et intuitive

Degiro est un courtier CTO néerlandais, mais qui a conquis de nombreux pays européens. En France, il vous fait économiser au moins 80% sur vos frais de courtage, grâce à des offres low-cost, mais très professionnelles.

Degiro, c’est le broker en ligne qui vous connecte, via son compte titre ordinaire Degiro, à plus de 50 places boursières dans le monde, avec des instruments tels que des actions, ETF, des Options ou Obligations. D’ailleurs, les transactions sur les ETF sont exonérées de commission.

Pour en savoir plus les offres du broker, consultez notre avis Degiro.

Avantages Degiro
  • Courtier international, fiable et réglementé
  • Accès à plus de 50 places boursières
  • Plateforme adaptée aux débutants
  • Application mobile pour trader de n’importe où
  • Commissions très avantageuses
  • Pas de frais d’inactivité, d’inscription ni de droit de garde
  • Centre d’aide détaillé et professionnel
Inconvénients
  • Pas de cryptomonnaies, ni de devises ou de matières premières
  • Absence de compte démo
  • Aucune formation pour débutants

BinckBank : pour un CTO en association avec ProRealTime

BinckBank : meilleur broker pour les fonctions avancées

BinckBank est un courtier en ligne très réputé et fiable, qui évolue en Europe depuis de nombreuses années.

Le service de courtage est opéré par la banque BinckBank, mais avec les avantages extra d’un courtier en ligne. En 2018, il a même reçu le Prix du Meilleur Courtier aux Pays-Bas.

Pour les particuliers, c’est l’un des meilleurs courtiers, en raison de la palette d’offres proposées et leurs points forts. À travers le compte titre BinckBank, vous pouvez investir dans des actions, obligations, ETF, Options, Futures, Warrants, sur toutes les places boursières importantes du monde.

Pour en savoir plus sur le courtier, consultez notre avis Binck.

Avantages
  • De nombreux outils d’aide à la décision, tels que les graphiques, fiches techniques, et statistiques
  • Plateformes concises et application mobile intéressante
  • Disponibilité d’un compte démo
  • Pas de frais d’inscription, de droit de garde, d’inactivité, ou pour accéder aux outils d’aide disponibles
Inconvénients
  • Pas de CFD
  • Pas de trading de cryptomonnaies
  • Des commissions sont prélevées

Bourse Direct : un CTO et une formation au trading

Bourse direct courtier en ligne français

Bourse Direct est un courtier très influent en France, connu pour ses analyses pointilleuses, ses statistiques et autres outils d’aide à la décision tels que ProRealTime et de Wincharts.

Que vous soyez débutant ou expert en trading, le compte titre Bourse Direct est idéal pour des profils variés en raison de ses produits et services flexibles.

Pour investir dans les titres français, ce broker est un incontournable, car son offre est bien étoffée. Bourse Direct a été créé en 1996 et opère sous le contrôle de la CCEI.

Consultez notre Bourse Direct avis pour tous les détails sur ce broker.

Avantages
  • Courtier Made in France
  • Plusieurs titres disponibles, aussi bien adaptés au compte titre qu’au PEA
  • De nombreuses ressources offertes
  • Quelques formations gratuites pour les débutants
  • Pas de frais d’ouverture ou tenue de compte, ni de garde, ni sur les ordres annulés ou non exécutés
Inconvénients
  • Les frais de commissions parfois élevés
  • Plusieurs outils d’aide à la décision
  • Programme de formation disponible sous abonnement

2 – S’inscrire sur XTB

Pour ouvrir un compte titre, il faut s’inscrire sur le site du courtier.

Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel de XTB et cliquez sur l’onglet ‘’compte réel’’.  Remplissez le champ avec vos informations personnelles.

xtb inscription

Une fois votre compte créé, validez votre adresse mail, et transférer les pièces justificatives demandées.

ouvrir compte titre Xtb

Dès la validation de votre compte (qui prend généralement quelques minutes ou heures), il sera prêt à être utilisé.

3 – Créditer son compte XTB

Pour lier votre compte en espèce à votre compte titre, et investir dans les titres/valeurs que vous souhaitez, vous aurez besoin d’effectuer un premier dépôt.

Bon à savoir : XTB n’exige pas de minimum, ce qui en fait une solution optimale quelque soit votre budget.

4 – Vous pouvez commencer à utiliser votre compte titre

Votre compte créé, validé, et crédité est prêt à être utilisé. Lancez la recherche des instruments souhaités, de même que vos ordres dès que vous êtes prêts.

Un compte titre ordinaire (CTO), c’est quoi ?

Avant de créer votre compte titre ordinaire, vous avez certainement envie d’avoir une définition compte titre, de comprendre son utilité, son fonctionnement, ainsi que les différentes options de ce type de compte que vous avez. Alors, qu’est-ce qu’un compte titre ?

Définition d’un compte-titre

compte titre bourse

De façon concrète, un compte titre ordinaire est un compte via lequel vous pouvez traiter les titres et valeurs mobilières.

Via ce compte, vous pouvez acheter des actions, obligations, ETF, ou autres, les vendre ou les conserver. C’est ce même compte qui vous permettra de recevoir des dividendes de vos investissements, s’il y a lieu.

Le compte titre ordinaire est lié à un compte courant en espèces, grâce auquel vous allez le créditer ou vers lequel vous effectuerez des retraits d’argent.

Les différents types de comptes titres

Un compte titre peut être individuel, joint, indivision ou en  nue-propriété.

Le compte titre individuel

C’est un compte titre ordinaire personnel, qui appartient à une personne qui seule, en possède les droit de management. Cette personne mène donc toutes les opérations, sauf en cas de procuration  à une autre manager.

Le compte titre joint

Le compte titre joint est un CTO crée par deux personnes, qui en assurent la gestion. Chaque opération nécessite l’accord des deux parties avant son exécution.

Le compte titre indivision

Encore appelé compte titre en indivis, ce compte est créé par au moins deux personnes, qui en assurent la gestion. Bien entendu, tout le monde donne son accord avant l’exécution de chaque opération.

Compte titre en nue-propriété

En cas de don ou de succession, le compte titre peut devenir en nue-propriété ou en usufruit. L’usufruitier détient donc les droits de gestion du portefeuille de titres, et son accord sera indispensable avant l’exécution de chaque opération.

 Compte titres : que peut-on y conserver ?

Sur un compte titre, on peut conserver de nombreuses valeurs mobilières telles que les suivantes.

  • Les actions: ce sont des parts de capital d’une entreprise que vous achetez, et qui vous donnent droit à des dividendes à chaque fin d’exercice. Ces entreprises peuvent être françaises, européennes, américaines, ou internationales. Ainsi donc, dans votre compte titre ordinaire, vous pouvez acheter une action Apple, une action Google, ou une action FDJ, si vous le souhaitez.
  • Les ETF: encore appelé trackers, ce sont des instruments qui offrent une grande flexibilité, car ils sont abordables, et vous donnent la possibilité de diversifier votre portefeuille à moindre coût. De plus, investir en ETF ne nécessite pas de frais exorbitants, ni de connaissances pointues.
  • Les obligations: ce sont des titres de créance, qui vous donnent droit à un intérêt annuel. A l’issue de la durée du prêt, vous obtenez le remboursement de la dette. Les obligations peuvent être émises par une entreprise ou un Etat. Dans le second cas, on parle généralement de bons du Trésor.
  • Les Sicav et Fonds Communs de Placement: ces deux termes peuvent être regroupés sous l’appellation d’OPVCM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières).  Ce sont des fonds d’investissement, qui se prêtent bien à plusieurs profils d’épargnant ou d’investisseurs (titres, assurance-vie, PEA, etc)
  • Les Warrants, qui sont des titres cotés en bourse.
  • Les bons de souscription

Sur un compte titre, vous pouvez également conserver des instruments de la bourse, tels que les Futures (Contrats à termes), les CFD (Contrats de Différence), les turbos, les matières premières, l’or, et bien d’autres.

Les frais du compte-titre ordinaire

Il y a plusieurs types de frais qui se rattachent au fonctionnement d’un compte titre. Il y a certains que vous n’aurez pas à supporter, selon le courtier chez lequel vous ouvrez votre CTO.

Voici un aperçu de tous les frais possibles pour un CTO.

Type de frais Montant
Ouverture du compte titre Gratuit
Tenue de compte Variable. Gratuit chez certains courtiers
Commission (frais de courtage) pour chaque ordre passé à la bourse Variable. Gratuit chez certains courtiers sur l’achat de quelques titres, par exemple l’achat d’actions.
Spreads pour sur les opérations de bourse Variable
Droits d’entrée pour les SICAV et FCP Variable
Frais annuels Sicav et FCP Variable
Droits de garde Variable. Gratuit chez certains courtiers
Frais d’inactivité du compte Variable. Gratuit chez certains courtiers
Frais de transfert du compte titre d’un courtier à un autre Variable. Gratuit chez certains courtiers jusqu’à un seuil de lignes
Frais de clôture du compte Variable. Gratuit chez plusieurs courtiers

Compte titre ordinaire, quelle fiscalité ?

Trade360 avis: Frais et commissions

Les revenus générés par les opérations effectuées via votre compte titre ordinaire sont soumis à des impositions.

En France, depuis le 1er janvier 2018, la possibilité vous est donnée de bénéficier d’un prélèvement forfaitaire Unique (PFU), encore appelée Flat Tax, dont le pourcentage total s’élève à 30.

En dehors de la Flat tax, si vos revenus sont au-delà des 250 000€ pour un compte personnel, et de 500 000€ pour les couples mariés ou pacsés, vous serez aussi soumis à la contribution exceptionnelle pour les Hauts Revenus (CEHR).

Par revenus, on entend dividendes, plus-values, et autres gains similaires, engendrés à l’issue de l’année fiscale.

CTO et Flat Tax

La flat tax se présente comme 30% de prélèvements. Elle se décompose comme suit :

  • 12,8% de prélèvement forfaitaire unique
  • 17,2% de prélèvement sociaux

Les 17,2% de prélèvement sociaux sont répartis sur la contribution sociale généralisée (9,9%), la contribution au remboursement de la dette sociale (0,5%) et le prélèvement de solidarité (7,5%).

Pour un revenu de 50 000€ par exemple, la fiscalité de votre compte titre, selon la flat tax, se présente comme suit :

Revenus (dividendes, plus-values, etc)/Base imposable Type de prélèvement Montant déductible
50 000€ PFU – 12,8 % 6 400€
Prélèvement sociaux – 17,2 % 8 600€
Bon à noter : selon vos revenus et votre situation, vous avez l’opportunité d’opter pour la flat tax ou l’impôt sur le revenu, si cela vous arrange.

La contribution exceptionnelle pour les Hauts Revenus (CEHR)

Elle est indépendante de la nature du prélèvement initial. Que vous soyez soumis à la Flat tax ou à l’impôt sur le revenu, cette contribution est obligatoire au-delà des 250 000€ de revenus engrangés sur votre compte titre ordinaire personnel et des 500 000€ sur le compte des couples mariés ou pacsés.

Voici le barème de ce type de prélèvement

Revenus/base imposable Taux
Individuel Personnes mariés ou pacsés
0 à 250 000€ 0% 0%
250 001€ à 500 000€ 3% 0%
500 001€ à 1 000 000€ 4% 3%
Au-delà de 1 000 000€ 4% 4%

Sources : article 223 sexies du CGI

Compte titre ou PEA : que choisir ?

Compte titre ou PEA ? C’est la grande question que se posent de nombreux particuliers français.

En premier lieu, il faut garder à l’esprit que le PEA est encadré par l’Etat français, ce qui n’est pas le cas du compte titre. De ce fait, le PEA bénéficie de certains avantages fiscaux si les conditions sont respectées. En revanche, le compte titre possède plus de souplesse dans sa gestion.

Le compte titre et le PEA (Plan d’Epargne en Actions) ont des similitudes, mais aussi des différences majeures. Votre choix dépendra donc de vos objectifs. Néanmoins, vous avez la possibilité d’avoir les deux.

Les similitudes entre un compte titre et un PEA

Elles sont fondamentalement au nombre de trois :

  • L’accès aux marchés boursiers
  • La possibilité d’y héberger des titres
  • La possibilité de générer des revenus et plus-values grâce aux tires hébergés

Les différences entre le compte-titre et le PEA

Compte-titre PEA
Age minimum Aucun Personne majeure uniquement
Types de titres Toutes sortes Titres françaises et européenne + une sélection de titres éligibles
Plafond des dépôts Aucun 150 000€ pour les PEA et 225 000€ pour un PEA/PME
Fiscalité PFU ou IR + CEHR s’il y a lieu
  • Epargne bloqué pendant 5 ans au moins : uniquement les prélèvements sociaux. Exonération de l’imposition
  • Epargné débloqué avant 5 ans : PFU
Foyer fiscal France ou à l’étranger France uniquement

PEA ou CTO, que choisir ?

Votre choix se fera en fonction de vos objectifs d’investissement. Pour les investissements à moyen ou long terme portant sur des actions françaises ou européennes, un PEA est clairement un excellent choix. Néanmoins, si souhaitez diversifier votre portefeuille avec un grand nombre d’instruments, à court, moyen ou long terme, un compte-titre vous donne un grand pouvoir d’action.

Par ailleurs, vous n’avez pas forcément besoin de choisir l’un au détriment de l’autre, puisqu’il est possible d’avoir à la fois un compte titre et un PEA. Néanmoins, il est recommandé d’y distribuer vos titres et valeurs mobilières selon leur nature et vos objectifs d’investissement, afin de bénéficier des avantages fiscaux d’une part, et de toute la souplesse nécessaire de l’autre.

Le compte titre est-il fait pour moi ?

Le compte titre ordinaire est fait pour toute personne souhaitant investir et accéder aux marchés boursiers. Seulement, vous devriez respecter les conditions spécifiques à votre courtier.

Si vous êtes en France, il faudrait opter pour un broker dont les activités sont règlementées et contrôlées dans le pays. En revanche, vous n’avez guère besoin d’avoir la nationalité française pour ouvrir un compte titre en France.

De la même façon, vous pouvez ouvrir votre compte titre en étant français à l’étranger, à condition que les activités du courtier choisi s’étendent dans votre pays de résidence.

Par ailleurs, sachez qu’un compte titre offres les avantages suivants.

  • Il peut-être ouvert par un trader débutant. Il faut, en effet, débuter quelque part, et c’est justement un CTO qui vous aide à démarrer
  • On peut l’ouvrir gratuitement en ligne sans minimum de dépôt
  • Ne vous demandera pas un gros capital. Si vous êtes débutant, vous choisirez des titres accessibles à votre budget.

Pourquoi investir dans un CTO ?

Investir dans un compte titre ordinaire vous confère certains avantages, dès la seconde où votre compte est créé puis validé.

L’accès aux marchés boursiers

Votre compte titre vous donne accès aux marchés, avec la panoplie d’instruments disponibles, cryptomonnaies y compris. Vous pouvez donc investir dans les actions, ETF, le Bitcoin, et autres.

La possibilité d’avoir des dividendes

Si vous achetez des titres qui donnent lieu à des dividendes, celles-ci vous seront reversées à chaque échéance, à la fin d’exercice des entreprises dans lesquelles vous avez investi.

La possibilité d’avoir des plus-values

Que vous choisissez d’investir dans les devises, cryptomonnaies, CFD, Futures, Actions, ETF ou autres, vous avez l’opportunité de réaliser des plus-values au travers de vos positions d’achat ou de vente. Mais pour y parvenir, une bonne connaissance des instruments que vous tradez est nécessaire.

Les plus-values réalisées peuvent financer votre retraite ou servir de revenus fonctionnels au quotidien.

CTO : les risques à connaître

Ouvrir un CTO revient à investir en bourse, et cela comporte des risques que nous allons vous énumérer.

Chaque opération est soumise à un risque

Les instruments de la bourse sont volatils, certains plus que d’autres. Un actif que vous achetez aujourd’hui, dans le but de faire du profit plus tard, peut perdre de la valeur à n’importe quel moment. De la même manière les actifs vendus peuvent augmenter de la valeur.

Les risques liés aux instruments

Certains instruments sont plus risqués que d’autres. Par exemple un CFD est plus risqué que l’achat et la vente au comptant d’une action ou d’un ETF.

La spéculation est toujours risquée

La spéculation est inhérente aux opérations boursières. A chaque fois que vous spéculez, vous prenez un risque, qui peut être lucratif  ou engendrer des pertes.

Votre portefeuille peut être soumis aux fluctuations économiques

Certains évènements peuvent bousculer l’économie nationale ou internationale, et par ricochet, les titres que vous détenez.

Si vous comptez être un trader inactif, il faut investir dans les titres appropriés, car vous aurez besoin de surveiller l’actualité économique si vous possédez une certaine catégorie de titres, en l’occurrence certaines actions, certains indices et CFD.

Le risque lié à l’effet de levier

Ouvrir un compte titre en ligne vous donne droit à l’effet de levier lorsque vous tradez certains types d’instruments. Ce produit est une épée à double tranchant, qui peut multiplier vos profits ou creuser la profondeur de vos pertes, selon l’issue de vos opérations.

Attention : le levier trading est risqué, surtout si vous êtes un trader novice. Ainsi, il est plus recommandé aux traders ayant une certaine expérience.

Compte-titres pour débutant : 5 conseils

Si vous venez d’ouvrir un compte-titre pour la première fois ou compter vous lancer dans l’aventure du trading en ligne, voici quelques conseils qui vous seront utiles dans la gestion de votre compte titre.

1 – Optez pour un courtier flexible

Un courtier flexible est celui qui :

  • N’exigera pas un minimum de dépôt, ou exigera un minimum qui est à largement à la portée de votre budget
  • Proposera un compte démo pour vous aider à faire vos premiers pas sans pression, grâce à des fonds virtuels crédités sur votre compte démo. Dès que vous serez prêts, vous passerez en compte réel (Live)
  • Vous exonéra de certaines commissions, notamment à l’achat d’actions et ETF. C’est ce que propose XTB par exemple
  • Proposera des spreads avantageux sur vos opérations
  • Proposera des swaps avantageux sur vos positions ouvertes au lendemain ou delà du week-end
  • Facturera le moins de frais possibles (pas de droit de garde, de frais d’inactivité, etc)
  • Proposera une large gamme d’instruments parmi lesquels vous ferez aisément un choix judicieux

2 – Faites un choix judicieux de vos titres et instruments

Pour un début, investissez dans les titres à risque limité (action, etf). Les débutants peuvent aussi investir au travers des CFD, mais sachez que cela nécessite des connaissances plus techniques.

3 – Évitez l’effet de levier au début

En raison des risques associés à l’effet de levier, il vaudrait mieux éviter de l’utiliser au début. A défaut, soyez raisonnable dans la proportion choisie.

4 – Évitez le scalping trading

Le scalping trading est une technique de trading offensive, qui fait appel à des aptitudes professionnelles et personnelles spécifiques. Il est déconseillé pour les débutants.

5 – N’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre

Gardez à l’esprit que votre capital est assujetti à un risque. Ne déposez sur votre compte titre que le montant que vous pouvez perdre, et non votre minimum vital.

Conclusion : faut-il ouvrir un compte-titre en 2020 ?

En 2020, ouvrir un compte titre est tellement facile, surtout si vous passez par un courtier en ligne fiable. Il faut définir vos objectifs d’investissement et partir sur des titres et instruments les moins risqués, avec de bons potentiels de profits. Sachez que votre CTO vous donne accès à plusieurs valeurs mobilières, sans plafonnement, tant que vous en avez les moyens.

Par ailleurs, vous bénéficiez d’une remarquable souplesse dans la gestion de votre portefeuille. En revanche, une bonne connaissance de vos valeurs sera nécessaire afin de prendre les bonnes décisions, si vous comptez gérer votre titre personnellement.

Vous devez juste vous orienter vers un courtier adapté aux débutants, à l’instar de XTB par exemple.

Questions fréquentes

Dois-je ouvrir mon compte-titre auprès de ma banque ?

Non, vous n’avez nullement besoin de faire cela. Vous pouvez ouvrir un compte-titre en quelques clics, et de façon sécurisée, chez un courtier en ligne. D’ailleurs, les charges inhérentes à la gestion de votre compte titre sont plus abordables chez les brokers. Pour les débutants, nous recommandons principalement le courtier XTB.

Peut-on détenir plusieurs compte-titres ?

Oui, il est possible d’avoir plusieurs comptes titres, mais un seul par courtier.

Faut-il nécessairement être majeur pour ouvrir un compte titre ordinaire ?

Non, une personne mineure peut aussi posséder un compte titre ordinaire. En revanche, un représentant légal se fera désigner comme mandataire. Et à titre informatif, vous devez avoir la majorité légale pour avoir un PEA.

Dois-je résider en France pour ouvrir un compte titre ?

Non, même en résidant à l’étranger, vous pouvez ouvrir un compte titre.

Où puis-je ouvrir un compte-titre ?

Un compte-titre peut s'ouvrir auprès des banques traditionnelles, des banques en ligne ou des courtiers en ligne. Cependant, nous recommandons les courtiers en ligne, car leurs frais sont très compétitifs et vous disposez d’une grande flexibilité dans la gestion de votre portefeuille.

Combien peut me rapporter mon compte titre ?

Cela dépendra de vos investissements et leur productivité. Il n’y a pas de limite.

Yisségnon Damienne
Ecrivaine et titulaire d’une licence en Administration des Finances et du Trésor, Damienne est une rédactrice web polyvalente et curieuse. Son intérêt pour les cryptomonnaies et la Blockchain lui a valu d’intégrer l’équipe Cryptonaute, dans le but de partager ses découvertes avec la communauté de passionnés crypto.

Avertissement: Chaque opération de trading a un risque. Nous ne pouvons offrir aucune garantie de bénéfices. Tout le contenu de notre site Web est à titre informatif uniquement et ne constitue pas une recommandation d'achat ou de vente. Cela s'applique aux actifs ainsi qu'aux produits, services et autres investissements. Les opinions communiquées sur cette page ne constituent pas un conseil en investissement et un conseil financier indépendant doit être sollicité si possible.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*