Que ce soit en tant qu’indépendant ou professionnel, le métier de trader fait l’objet d’un certain nombre de fantasmes. Tout au long de ce guide, nous allons reprendre certains principes à tenter de mettre en place pour devenir trader. Si apprendre à trader nécessite un grand nombre de compétences, nous verrons que des paramètres comme le type d’actif ou l’horizon de trading font sensiblement varier le champ des compétences à acquérir.

Nous verrons également comment devenir trader, que ce soit par le biais de formations académiques ou en apprenant les rouages du métier par ses propres moyens. Nous aborderons aussi l’aspect financier en cherchant à déterminer le salaire moyen d’un trader. Enfin, nous verrons en fin d’article, différents conseils pour optimiser son rendement et son niveau de trading.

Comment Trader ? 5 Étapes Simples pour Débutant

Voici les 5 étapes à suivre pour commencer le trading en ligne avec un courtier en ligne.

  • 1 – Choisissez une plateforme de trading en ligne – nous recommandons eToro
  • 2 – Ouvrir un compte de trading
  • 3 – Vérifier son compte et effectuer un premier dépôt
  • 4 – Choisir un marché et les produits financiers
  • 5 – Ouvrir une position de trading

Dans la partie suivante, nous allons entrer dans le détail de chacun de ces points, avec la plateforme eToro, l’un des leaders mondiaux du trading en ligne.

Tutoriel Complet pour Trader en Ligne

Pour cette partie, il va être question de détailler pas à pas les points à suivre avec attention pour commencer le trading : du choix du broker jusqu’au passage et au suivi d’un ordre. Dans notre exemple, nous utiliserons l’action Apple qui est un des actifs les plus négociés sur eToro.

1 – Choisissez une Plateforme de Trading en Ligne

Day Trading

Les plateformes en ligne sont nombreuses. Chacune de ces plateformes dispose de ses propres spécificités, avantages et inconvénients. Afin de choisir au mieux son broker, il va être important de se focaliser sur des paramètres mesurables et objectifs. Nous pensons aux frais de la plateforme (commission et/ou spread), à la sécurisation de la solution ou encore au nombre d’actifs disponibles.

Mais le choix d’une plateforme doit aussi se faire en fonction d’affinités et de paramètres plus subjectifs comme l’ergonomie et la qualité de la navigation. Ce guide s’adressant aux traders en herbe, le broker eToro nous semble être une solution particulièrement adaptée. D’autant que sa fonction de trading social ou CopyTrading permet aux novices de copier les trades des meilleurs.

Avec la possibilité de trader plus de 2 000 actifs différents et d’investir sur les cryptomonnaies, de trader des ETF, d’acheter des actions ou encore de se focaliser sur d’autres actifs comme les indices boursiers, les matières premières ou le trading Forex. Rejoindre eToro, c’est rejoindre une plateforme déjà forte de plus de 20 millions de clients à travers le monde.

2 – Ouvrir un Compte de Trading

Pour ouvrir un compte chez eToro, la procédure est très simple. Il faudra dans un premier temps se rendre sur le site de la plateforme et cliquer sur “Join Now” pour la version anglaise ou “Rejoignez-maintenant” pour le site français.

Créer compte eToro

Il faudra ensuite renseigner plusieurs éléments comme un nom d’utilisateur, une adresse email ou encore un mot de passe. À cette étape, il sera par ailleurs demandé de lire et d’accepter les conditions générales d’utilisation de la plateforme ainsi que la politique de confidentialité. Comme le montre l’image ci-dessus.

Bon à savoir : Sur eToro, il est possible d’ouvrir un compte avec un compte Google ou un compte Facebook.

3 – Vérifier son Compte et Effectuer un Premier Dépôt

Dès la création du compte, chaque utilisateur pourra compléter son profil plus en détail en y renseignant nom, prénom, adresse mais aussi en répondant à plusieurs questions. Ces questions, conformes au protocole KYC (Know Your Customer) constituent une obligation légale des courtiers pour la protection des consommateurs.

Après avoir renseigné son profil, la procédure de vérification du compte peut s’enclencher. En deux étapes. La première va consister à valider le numéro de téléphone renseigné. Par l’envoi d’un code sur le mobile qu’il faudra ensuite restituer sur la plateforme. La seconde étape nécessite l’envoi de deux documents :

  • Une pièce d’identité : carte d’identité, passeport…
  • Un justificatif de domicile : toute facture à l’exception des factures de téléphonie mobile. Les documents comme les quittances de loyers ou les baux sont aussi acceptés

Vérifier son identité eToro

Pour les inscrits qui sont hébergés par un tiers, il faudra alors joindre un justificatif de domicile au nom de ce tiers.

Le Dépôt de Fonds

Parallèlement à la validation du compte, il va falloir créditer son compte d’un premier dépôt pour commencer à trader en argent réel. Pour cela, cliquez simplement sur le bouton “Dépôt de fonds” situé en bas à gauche de la page d’accueil de votre compte.

Plusieurs points sont alors à renseigner :

  • Le montant du dépôt : chez eToro, le dépôt minimum est de 200 $, ou tout autre équivalent en devise
  • La devise du dépôt : EUR, USD, AUD ou GBP
  • Le moyen de paiement : avec la possibilité de payer en carte de crédit ou de débit, par Paypal, Rapid Transfer, Skrill, Neteller ou encore virement bancaire.

4 – Choisir un Marché et les Produits Financiers

Sur eToro, le choix d’un marché peut se faire de deux manières différentes. La première solution consiste à chercher l’actif directement depuis la barre de recherche située en haut de page. En y inscrivant le nom de l’actif ou bien son symbole. Comme le montre l’image ci-dessous avec l’exemple de l’action Apple.

4 - Choisir un marché et les produits financiers

La seconde méthode consiste à cliquer sur l’onglet “Marchés” puis sur le type d’actif recherché (ETF, actions, cryptos, devises, matières premières ou encore indices boursiers). Pour Apple, on cherchera alors dans l’onglet “Actions“. Une fois rendu dans l’onglet, vous pourrez filtrer par bourse ou par secteur d’activité. Avec l’une ou l’autre de ces méthodes, vous pourrez investir sur l’action Apple.

Nous reviendrons plus en détail sur le choix d’un marché en fonction de votre profil et de vos attentes en matière de trading.

5 – Ouvrir une Position de Trading

En optant pour la recherche via “Marchés” ou via la barre de recherche, puis en cliquant sur “Investir“, la fenêtre suivante s’ouvrira :

5 - Ouvrir une position de trading

Plusieurs éléments sont ensuite à choisir :

  • Le montant que vous souhaitez investir : en unités de l’actif ou en unités monétaires
  • Les niveaux de “Stop Loss” et de “Take Profit” : ce sont des seuils automatiques de revente qui permettront de sécuriser ses gains et de limiter ses pertes quand les marchés n’évoluent pas dans votre sens.
  • L’effet de levier : il s’agit schématiquement d’un multiplicateur de votre trade. Pour un investissement de 100 euros de votre poche avec un effet de levier de 5, cela signifie que la position est ouverte pour 5 * 100 = 500 €. En l’occurrence, les 400 € sont à assimiler à un emprunt auprès du courtier.

Pour les traders débutants, il est conseillé d’utiliser un très faible effet de levier voir de ne pas en utiliser du tout. Si le levier peut multiplier vos gains potentiels, n’oubliez jamais qu’il peut aussi vous faire perdre gros.

Après avoir ouvert un trade, il est possible de retrouver le suivi de l’ensemble de ses positions via l’onglet “Portefeuille“.

Un Trader, Qu’est-ce Que C’est ? 

Ici, nous détaillerons ce que recoupe le métier de trader. Que celui-ci soit exercé en tant que salarié ou qu’indépendant. Nous verrons également les différences fondamentales qui existent entre trader et investisseur et nous chercherons à analyser la journée type du trader.

Trader Définition

Trader Définition

Un trader ou opérateur de marché est une personne qui investit en bourse sur des actifs différenciés comme les actions, les cryptomonnaies, le Forex ou tout type d’actif qui peut se négocier sur un marché. Avant toute chose, il est important d’opérer le distingo entre le trader indépendant et le trader salarié.

  • Trader salarié : il s’agit d’un opérateur qui travaille pour un tiers. Que ce soit une entreprise, un établissement bancaire ou encore d’autres entités comme les fonds d’investissement. Le trader salarié perçoit donc son salaire de l’entité qui l’emploie. Avec une partie fixe et une partie variable sous forme de bonus. Cette partie dépend à la fois des performances du trader mais aussi de l’entité qui l’emploie.
  • Trader indépendant : le trader indépendant travaille pour son compte. Il n’est donc pas question d’un salaire fixe. La rémunération dépend donc exclusivement des performances du trader. Cette activité peut être exercée à 100 % ou en activité de complément pour arrondir ses fins de mois.

L’essentiel de ce guide sera consacré au trader indépendant. Au sein de la partie sur le salaire du trader, nous verrons à nouveau cette distinction entre trader salarié et trader indépendant.

Les Objectifs du Trader

Quel que soi(en)t le(s) produit(s) tradé(s) ou l’horizon de temps choisi, le leitmotiv du trader reste le même : générer du profit. Ainsi, comme le précise l’adage, le trader cherche au maximum à suivre cette ligne de conduite :

Acheter au plus bas pour revendre au plus haut

Pour le trader salarié, des objectifs internes pourront être fixés. Comme pour de très nombreux métiers.

Le trader indépendant peut aussi se fixer des objectifs. Ceux-ci seront bien souvent des objectifs chiffrés : sur une semaine, un mois ou même une ou plusieurs années. Pour le trader, à fortiori lorsqu’il est débutant, la fixation d’objectifs intermédiaires est une clé importante pour réussir.

La théorie économique accorde trois rôles principaux au métier de trader :

  • Gestion : Cet axe se décline pour la gestion d’un portefeuille de titres. Le trader cherchera alors à équilibrer celui-ci pour minimiser les risques
  • Protection : La protection fait aussi partie du métier de trader. Concrètement, il s’agit de mettre en place des stratégies de couverture du risque sur la prise de position d’un ou de plusieurs actifs.
  • Spéculation : le trader cherchera à profiter des opportunités offertes par le marché. En spéculant sur un horizon de temps de très court à moyen terme.

Comme nous l’avons vu, deux des trois rôles clés du trader sont des rôles de protection et de gestion. Des rôles qui sont plutôt défensifs en comparaison au rôle de spéculation.

Que Fait un Trader au Jour le Jour ?

D’emblée, il est important de comprendre qu’il n’existe pas de journée parfaite pour un trader. Il appartient à chaque trader indépendant d’organiser sa propre routine de trading. Car la discipline est l’un des facteurs de réussite les plus importants des traders.

  • L’organisation d’une journée dépendra en grande partie du type de trading pratiqué. Pour un swing trader, il sera alors plus facile de segmenter la journée entre recherche d’informations et phase d’ouverture et fermeture des positions.
  • Pour le day trader et à fortiori pour le scalper, il n’est pas possible de consacrer qu’une partie de la journée à l’ouverture et la fermeture de trades. Il faut s’y adonner complètement.
  • Les contraintes sociales et familiales peuvent aussi jouer.

Une Journée dans la Peau d’un Trader

Que Fait un Trader au Jour le Jour ?

Si on prend l’exemple d’un swing trader, le début d’une journée pourra être consacré à l’étude des positions ouvertes. Il sera aussi souvent question de money management et d’évaluer les liquidités disponibles pour la journée de trade à venir.

La prise de renseignement occupera une grande partie de la journée du swing trader. Que ce soit via l’analyse graphique ou bien en utilisant l’analyse fondamentale. Recueillir les informations permettra ensuite d’entrer dans la phase d’action. En ouvrant de nouveaux trades ou encore en clôturant d’autres positions. La phase de renseignement représente une phase cruciale pour le trader, quel que soit son horizon de trading. C’est pourquoi il est nécessaire d’être très méticuleux sur les sources d’informations. Les traders qui ont recours à l’analyse technique, se doivent d’en maîtriser les tenants et les aboutissants.

Pour commencer à mettre en place sa propre routine de trading, il faudra en premier lieu se concentrer sur des outils adaptés. Pour cela, les plateformes de trading en ligne comme eToro offrent un cadre de travail optimal pour chaque personne qui souhaite devenir trader indépendant.

Les Différences entre Trader et Investisseur

Dans le vocabulaire courant, les deux notions sont interchangeables. Mais il est en réalité très facile d’opérer une distinction stricte entre les deux : grâce à l’horizon de placement. Si le trader a tendance à se focaliser du très court au moyen terme, l’investisseur peut s’ancrer sur des perspectives du moyen terme au très long terme avec des placements sur plusieurs décennies.

Si ces deux profils sont extrêmement différents, les approches et les outils utilisés varient aussi sensiblement. Lorsque le trader court-termiste va considérer une analyse graphique, l’investisseur prendra lui en considération les perspectives d’évolution d’une branche, d’un secteur ou d’une entreprise.

Les Différents Types de Trader

Si nous avons déjà opéré la distinction entre trader professionnel et indépendant, il est encore possible de segmenter le métier de trader. Il existe autant de catégories de traders que de profils. Ici, nous allons en détailler quelques-uns. Ces profils de traders dépendent avant tout de deux choses : l’horizon de trading mais aussi le type d’actifs tradés.

Devenir Day Trader

Day TradingComme son nom l’indique, le day trader organise son trading sur un horizon d’une journée au maximum. Il cherchera généralement à ouvrir ses positions dans les premières heures d’ouverture du marché pour les clôturer en fin de journée.

Le day trading nécessite une approche plus axée sur l’analyse technique que sur l’analyse fondamentale. Ces types de traders doivent donc être à l’aise avec la lecture et la compréhension graphique d’un titre.

En terme d’avantages, clôturer l’ensemble de ses positions avant la fermeture des marchés permet de ne pas avoir à payer de frais overnight. Devenir day trader nécessite néanmoins une attention forte tout au long de la journée. À l’inverse d’autres profils qui tradent ou investissent sur un horizon plus long.

Devenir Trader Scalper

Le scalping est aussi une école du trading basée sur le court terme. Et même sur le très court terme puisqu’il s’agit de prendre des positions sur une durée de quelques secondes ou de quelques minutes. Si les gains de chaque prise de position sont infimes, le scalper trader cherchera à multiplier les prises de position pour jouer sur le volume.

Il s’agit d’un type de trading qui s’utilise facilement sur des actifs comme les devises : on parlera alors de scalping Forex. Comme pour le day trader, le scalper cherchera souvent à utiliser un effet de levier pour amplifier les gains de ses prises de position. Néanmoins, cet effet de levier peut se transformer en effet massue si le marché n’évolue pas dans le sens escompté.

Le scalper fera souvent face à des journées intenses avec la prise de plusieurs dizaines ou centaines de positions. Une attention de tous les instants est demandée pour profiter d’un maximum d’opportunités. Le scalping nécessite aussi une grande connaissance des marchés et une aptitude à prendre des décisions très rapidement.

Devenir Swing trader

Contrairement aux deux profils que nous avons vu plus haut, le swing trading se focalise sur une approche plus longue : de quelques jours à quelques semaines. Devenir swing trader permet de travailler sur plusieurs gammes d’actifs : des marchés Forex en passant par le marché des actions ou encore celui des cryptomonnaies ou des matières premières.

Il s’agit d’une stratégie parfaitement utilisable pour un trader qui ne consacre pas sa journée à cette activité. Pour ce genre de profils, l’analyse technique et fondamentale peuvent être deux éléments à considérer. Dans le cadre d’un investissement en action, le swing trader pourra chercher à profiter de la publication des résultats pour acheter ou revendre ses positions.

De même avec des décisions prises en assemblée générale. De manière générale il est important de comprendre que plus l’horizon de trading est long et plus le trader en ligne devra prendre en considération des éléments extérieurs. Ainsi, de solides connaissances économiques peuvent constituer un avantage non négligeable pour le swing trader.

Devenir Forex Trader

Devenir Forex TraderUn Forex Trader se focalise sur le marché des devises. Ce type de trading se prête tout à fait à un trading de court ou de très court terme. Les scalpers sont d’ailleurs assez souvent présents sur le marché du Forex.

Il s’agit d’un trading qui peut s’adresser aux débutants comme aux traders plus expérimentés. Pour réussir dans cette branche du trading, il faudra rester en veille d’un certain nombre d’informations et de variables macro-économiques. Des paramètres comme le taux de chômage d’un pays ou d’une zone économique ou son degré d’inflation et l’évolution dans le temps.

Il faudra aussi rester attentif aux différentes politiques monétaires des banques centrales. Un Forex Trader qui se concentre sur la paire EUR/USD, la plus tradée sur les marchés, devra suivre les différentes déclarations de la Banque Centrale Européenne, mais aussi de la FED.

Comme il s’agit d’un marché aux horaires d’ouverture étendus, le marché du Forex attire un grand nombre de traders. En effet, il opère en continue chaque semaine, 24 heures sur 24 et 5 jour sur 7. Ainsi, le décalage horaire n’est pas un souci.

Devenir Crypto TraderAcheter Crypto Monnaie

Le crypto trading consiste à trader les cryptomonnaies. Il s’agit d’une branche à risque car le marché des cryptomonnaies est extrêmement volatil. Le crypto-trader pourra s’orienter vers les projets les plus importants comme Bitcoin ou Ethereum, Ripple ou encore miser une partie de son capital sur des monnaies en devenir.

En terme d’horizon d’investissement, le crypto-trader pourra se placer sur le court, le moyen voir le long terme. Dans ce dernier cas de figure, son profil sera plus celui d’un investisseur en cryptomonnaies.

De manière analogue, on trouvera également des traders qui investissent uniquement dans les actions ou d’autres qui vont se focaliser sur les matières premières. D’autres se focaliseront sur les CFD : on pourra alors parler de CFD Trader.

Les Profils Tournés vers l’Investissement

Comme nous l’avons expliqué, trader et investir sont deux choses bien distinctes. Certains profils sont donc plus à ranger dans la catégorie “investissement” que “trading”. C’est par exemple le cas des investisseurs à long terme, des “value investor” ou encore des “growth investor“.

Un investisseur qui mise sur le long terme se focalise sur les variables économiques du temps long. Il reste peu sensible aux fluctuations du marché. L’investisseur de croissance (growth) cherchera quant à lui à investir en fonction du potentiel de croissance d’une entreprise ou d’un secteur.

L’investisseur de valeur (value) cherchera de son côté à accorder une grande importance aux données chiffrées d’une entreprise. Il est alors question de déterminer si le cours d’un actif est considéré comme sur ou sous-évalué à la lumière de ces données.

Trader Salaire : Combien Peut-On Gagner en Tant que Trader ? 

Ici, nous verrons combien peut espérer gagner un trader. Si il est plus facile de trouver des éléments de réponse factuelle pour les traders salariés, nous chercherons aussi à donner le plus d’informations possible sur les traders indépendants.

Distinguer Trader Salarié et Trader Indépendant

Le métier de trader est l’un des plus inégal en terme de répartition des salaires. Si cette affirmation est bien réelle pour les traders salariés, elle l’est d’autant plus pour le trader indépendant.

Dans cette partie, nous allons tâcher de lister les principaux facteurs qui feront varier sensiblement la rémunération d’un trader à l’autre. Le tableau ci-dessous regroupe un certain nombre de critères, que ce soit pour les traders indépendants comme pour les traders salariés.

Trader salarié Trader indépendant
  • Expérience et ancienneté dans l’entreprise
  • Politique de rémunération de l’employeur
  • Pays dans lequel travaille le trader
  • La capacité à battre le marché par le trader et par l’organisme qui l’emploie
  • Expérience du trader
  • Frais occasionnés par les plateformes utilisées
  • La capacité à battre le marché

Il est également important de comprendre que la rémunération d’un trader salarié se fait sur la base d’un salaire fixe et d’un salaire variable. En règle générale, ce salaire variable (aussi appelée “bonus“) représente une somme plus conséquente que le salaire fixe.

Comme nous le verrons plus bas, ce salaire variable dépend grandement de la politique de l’entreprise mais aussi du pays d’exercice du métier de trader.

infobox color=”#FFD56F” textcolor=”#000000″ icon=”exclamation-triangle”]Bon à savoir : Lorsqu’il était encore trader à la Société Générale, Jérôme Kerviel percevait un salaire fixe d’environ 50 000 euros par an et un bonus d’environ 300 000 euros chaque année.[/infobox]

Pour le trader indépendant, il n’est évidemment pas question d’un salaire fixe. La performance de ce type de trader dépendra uniquement de sa capacité à battre le marché.

Devenir Trader Salarié en France : Quel Salaire ?

En France, le salaire fixe d’un trader oscillera souvent entre 4 000 et 6 000 euros par mois. Dans l’hexagone, le bonus  est en général de 2 à 8 fois plus élevé que le salaire fixe. Ces éléments permettent d’estimer un salaire moyen d’environ 250 000 euros. Avec encore, de grandes disparités selon les profils (junior, senior).

Les données publiées par Glassdoor fin 2020, font effectivement état d’un écart entre le profil :

  • Ainsi, le trader français touche en moyenne 65 000 € par an
  • Les profils juniors affichent une moyenne de fixe à 39 000 € par an
  • Les profils seniors sont rémunérés en moyenne 121 000 € à l’année.

Notons aussi les disparités entre entreprises, qui sont aussi criantes sur les fixes (58 000 euros par an à la Société Générale contre 80 000 € par an chez BNP Paribas).

Devenir Trader Salarié : le Pays Comme Facteur Déterminant du Salaire

Devenir trader salarié : le pays comme facteur déterminant du salaire

Le pays d’exercice du métier de trader est un élément central dans la politique de rémunération. Notamment en raison des dispositions législatives sur les bonus.

En effet, si il existe un plafonnement du bonus d’un trader en France, qui ne doit pas dépasser 8 fois le montant du salaire fixe, ce plafonnement n’existe pas dans d’autres pays comme les Etats-Unis. Pouvant créer des rémunérations parfois bien supérieures au million de dollar.

Voyons ensemble les rémunérations constatées dans quelques pays :

  • Etats-Unis : chez l’oncle Sam, on estime à 90 000 $ le salaire fixe d’un trader. Pour les traders débutants, les bonus représentent souvent 150 à 200 000 $. Pour les traders les plus expérimentés, ces bonus peuvent être de l’ordre de plusieurs millions (2 à 3 millions de dollars). Ces traders sont ceux que l’on nomme les “high-earners“.
  • Suisse : La Suisse a également une politique de forte rétribution de ses traders. Avec un salaire (bonus compris) qui dépasse fréquemment le million d’euros à l’année.
  • Angleterre : Pour la zone européenne, Londres est la place forte des traders. De nombreux traders de toute l’Europe migrent d’ailleurs à la City ou ils perçoivent alors des salaires compris entre 10 000 et 30 000 euros par mois hors bonus.
  • Singapour : Le salaire moyen d’un trader oscille entre 100 000 et 150 000 dollars par an, en dehors des bonus.

Quid du Trader Indépendant ?

Si déterminer un salaire moyen pour un trader salarié est difficile, la tâche est encore plus complexe pour le trader indépendant. Et ce, pour plusieurs raisons.

  1. Tout d’abord, comme nous l’avons vu, il n’existe pas de base fixe comme rémunération du trader indépendant.
  2. Deuxièmement, tous les traders indépendants n’exercent pas l’activité de la même manière. Pour certains, il s’agit d’une activité à temps plein, tandis que pour d’autres, le trading est un complément de revenu.

Des Pertes Bien Réelles

Une étude de l’Autorité des Marché Financiers (AMF) effectuée sur 4 années tend à montrer que près de 90 % des traders étaient déficitaires sur la période de 4 ans. Cette étude, menée de 2009 à 2013 sur un échantillon de 15 000 traders indépendants tendait à démontrer que chaque année, ils étaient environ 85 % à perdre de l’argent.

En moyenne, chaque trader connaissait une perte moyenne d’environ 11 000 euros. Parmi ces 15 000 traders, ils étaient environ 1 500 à réaliser un bénéfice sur les 4 années d’étude. Mais seulement 121 sur les 15 000 traders avaient réussi à générer un bénéfice supérieur à 24 000 €. Ces chiffres tendent à démontrer que devenir trader à domicile est complexe et nécessite de s’y préparer.

L’AMF identifie dans cette étude les frais de plateforme comme élément principal à considérer pour le trader. Il est aussi important de garder un œil critique sur cette étude. Une étude qui n’inclut pas l’émergence d’actifs nouveaux comme les cryptomonnaies et qui a été réalisée à une période ou les frais sur les plateformes étaient encore plus élevés.

En s’inscrivant sur la plateforme eToro, il sera possible de faire du trading social. C’est à dire que chaque utilisateur pourra suivre les meilleurs traders de la plateforme et dupliquer leurs prises de positions. Une façon ainsi de profiter de l’expérience en trading de clients experts.

Comment Devenir Trader en France ? Formation et Études

L’activité de trader salarié nécessite un certain nombre de diplôme. Ici, nous allons tâcher de faire une revue des principales portes d’entrée dans le monde du trading.

Les Études à Envisager pour Devenir Trader

Pour commencer, les études et les licences en économie ou en mathématiques peuvent être des opportunités pour exercer plus tard le métier de trader. Néanmoins, ce sont surtout les dernières années (BAC + 5 et éventuellement BAC + 6) qui seront les plus décisives.

Devenir Trader : Quelques Exemples de Formations BAC + 5

Devenir Trader : Quelques Exemples de Formations BAC + 5

Ainsi, voici quelques exemples de formation de niveau BAC + 5 qui permettront de s’ouvrir les portes pour exercer en tant que trader :

  • Master d’école de commerce en cherchant des formations et des cursus axés sur la finance. De nombreuses écoles de commerce comme HEC, l’EDHEC, l’ESSEC ou encore KEDGE proposent des parcours Banque et Finance, avec parfois des formations dispensées en anglais.
  • Les Instituts d’Etude Politiques peuvent également être une option. Avec une spécialisation en Finance.
  • Les écoles d’ingénieur qui permettent de se spécialiser dans l’ingénierie financière. Des options qui peuvent également être choisie en passant par un IAE (Institut Administratif et Economique).
  • L’université avec une Licence Économie & Gestion suivie d’un master Banque et Finance peuvent aussi constituer des portes d’entrée vers le métier de trader.
  • Les master professionnels spécialisés. Il faudra alors se tourner en priorité vers les masters spécialisés en banque, finance, statistiques ou encore mathématiques.

Le master 203 de Dauphine (Financial Market) est particulièrement bien adapté au métier de trader. Celui-ci s’effectue sur deux années. Il s’agit d’un diplôme particulièrement sélectif.

Ces formations de niveau BAC + 5 ne constituent que des portes d’entrée pour maximiser ses chances. Il sera tout à fait possible, au gré des opportunités, de devenir trader sans avoir suivi l’une de ces formations.

Devenir Trader : Quelques Exemples de Formations BAC + 6

Pour certains postes de trader, le niveau BAC + 6 sera systématiquement exigé. Il s’agit d’un master spécialisé. Différentes options peuvent être envisagées :

  • Des masters orientés sur l’aspect finance
  • Des masters orientés vers l’ingénierie financière

Ces masters permettent de construire une expérience plus solide du métier de trader. Les formations proposées à niveau BAC + 6 sont notamment disponibles en école de commerce ou à l’université.

Quelques Exemples de Stages pour Devenir Trader

Quelques Exemples de Stages pour Devenir TraderLes futurs traders en herbe doivent à la fois veiller à leur formation académique mais également à se forger une véritable expérience professionnelle. Pour cela, les stages sont un très bon moyen de développer son expérience et apprendre à trader.

Si les postes sont très rares, il est possible pour un stagiaire de trouver un poste en salle de marché, en tant que trader junior. Il s’agit de postes particulièrement prisés car ils permettront de se distinguer en sortie d’études.

Les départements d’analyse financière de certaines entreprises sont aussi des postes à considérer pour développer son expérience. Un département qui peut aussi être ciblé pour des stages en banque. Ils permettront de mieux comprendre les produits mis sur le marché. Pour une connaissance plus exhaustive de certains produits, un stage en presse économique peut aussi être un choix intéressant.

Se Spécialiser ou Pas ?

Selon les affinités de chacun, il sera alors possible d’envisager uniquement des stages hyper-spécialisés dans un domaine. Si ces stages favorisent considérablement les chances d’être embauché dans une branche particulière, ils présentent néanmoins les inconvénients d’être très précis.

D’autres aspirants traders préfèreront ne se fermer aucune porte et opter pour des stages dans des domaines très différents. Leur employabilité n’en sera ni meilleure ni moins bonne.

infobox color=”#FFD56F” textcolor=”#000000″ icon=”exclamation-triangle”]Bon à savoir : Les stages à l’international sont particulièrement appréciés des recruteurs.[/infobox]

Les Compétences à Développer pour Devenir Trader

Devenir trader nécessite un certain nombre de compétences techniques.

  1. Tout d’abord, le métier est essentiellement axé sur les chiffres. Il faudra donc en règle générale de solides compétences en mathématiques et en statistiques.
  2. La maîtrise de l’anglais des affaires n’est pas non plus une option pour exercer le métier de trader. Les anglicismes sont d’ailleurs la norme pour le trader.
  3. La maîtrise de l’outil informatique nous semble être le troisième axe sur lequel le trader devra se focaliser. Une compétence d’autant plus recherchée chez les ingénieurs financiers.

Mais le métier ne se limite pas à des compétences dans des domaines objectifs. Comme pour n’importe quel métier, le trader devra disposer d’un certain nombre de soft skills. Des compétences qui pourront être différentes entre le trader salarié et le trader indépendant.

Entre ces deux métiers, nous pouvons fixer des compétences communes :

  • Bonne gestion du stress
  • Forte capacité d’analyse
  • Capacité de réaction rapide
  • Bon sens du raisonnement
  • Aptitude à faire des actions rationnelles.

Pour le trader en entreprise, il faudra aussi y ajouter des compétences relationnelles. En effet, le trader sera amené à travailler avec d’autres opérateurs. Enfin, le métier de trader à plein temps nécessite une certaine solidité physique et mentale car les journées peuvent être longues et les émotions mises à rude épreuve.

Comment Devenir Trader sans Diplôme ?

Si il est possible d’exercer le métier avec des diplômes académiques, le métier peut aussi être exercé en tant qu’autodidacte. Pour cela, les ressources ne manquent pas : formations, tutoriels vidéos ou séances de trading live pour ne citer que les principales possibilités.

Devenir Trader Grâce à un Courtier en Ligne

Devenir trader sans diplôme est possible en tant qu’indépendant. Parmi les nombreuses possibilités de se former, on retrouver les courtiers en ligne. Que ce soit par le biais de tutoriels, d’académies ou de webinaires.

Les Formations des Courtiers en Ligne

Les Formations des Courtiers en Ligne

Certains brokers en ligne proposent des formations complètes sur des thématiques très précises du trading. Que ce soit pour se former à l’analyse technique, comprendre les mécanismes des produits financiers ou encore le fonctionnement de l’univers parfois mystérieux des cryptomonnaies.

Via l’onglet “Learn to Trade” de la plateforme Capital.com, il est par exemple possible de trouver des ressources pour mieux comprendre et appréhender le trading. On y trouvera alors des clés de compréhension du Forex, du marché des actions ou encore de la psychologie des investisseurs.

D’autres tutoriels traitent d’aspects encore plus techniques et concrets comme :

  • La compréhension des signaux de trading
  • L’utilisation des indicateurs de trading et l’intérêt de les coupler selon leurs caractéristiques. Il sera ainsi possible de suivre de A à Z, l’utilisation d’indicateurs comme les Bandes de Bollinger, le MACD ou encore l’oscillateur stochastique.
  • La compréhension des frais prélevés par les plateformes de trading

D’autres courtiers en ligne proposent même des académies de trading pour apprendre rapidement à maitriser les bases du trading en indépendant.

Progresser grâce aux Comptes Démo

Si la théorie est un élément décisif pour progresser, rien ne remplace la pratique. Pour cela, les comptes démo sont des très bon outils. Ils permettent à la fois de se former aux fonctionnalités de la plateforme, mais aussi de tester les stratégies de trading apprises au cours de formations théoriques.

En d’autres termes, un compte démo permet de mettre en pratique les connaissances acquises. Si la plupart des plateformes de trading proposent la possibilité d’ouvrir un compte démo, seuls quelques unes permettent d’en disposer sans limitation de temps.

trader en demo etoro

C’est par exemple le cas de la plateforme eToro. Ce dernier vous offre un compte démo gratuit et illimité. Vous aurez 100 000 $ fictifs à votre disposition, afin de vous entraîner sans risque.

Le Copy Trading pour Apprendre des Autres Traders

Le Copy Trading pour Apprendre des Autres TradersPour les traders qui débutent, le copy trading (ou trading social) peut être un élément rassurant. Cet outil permet en effet de dupliquer les prises de position de certains traders. Il s’agit d’une fonctionnalité très appréciée des débutants qui ne savent parfois pas comment investir.

La plateforme eToro s’est en partie construite autour de ce principe du trading social. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle est tant appréciée des investisseurs qui débutent. Via sa fonctionnalité “CopyPortfolios“, il est par exemple possible de dupliquer un groupe d’actifs. A la manière de ce que pourrait proposer un fond d’investissement.

Les Séances en Live pour Progresser

Comme le compte démo, il s’agit d’une méthode d’apprentissage très concrète. Il s’agit alors de suivre de l’intérieur les sessions de trading d’un opérateur. Cet exercice permettra à l’apprenant de se familiariser avec certaines situations qu’il pourra rencontrer dans sa pratique du trading.

Les séances live constituent un très bon exercice concret pour acquérir les réflexes analytiques des traders les plus expérimentés.

Livres pour Apprendre à Devenir Trader

Si les ressources numériques sont aujourd’hui très présentes, les livres sur le trading sont aussi des sources d’inspiration intarissables. Voici quelques exemples de lectures qui pourraient faire de vous un meilleur trader :

  • L’art du trading de Thami Kabbaj : pour le trader débutant, il s’agit presque d’un “must-have”. A la fois très générique mais aussi très complet, cet ouvrage guidera le lecteur sur les thématiques centrales du métier de trader : adopter une stratégie cohérente, établir des prévisions, apprendre à gérer ses positions, gestion du risque, money management, principes de l’analyse technique et fondamentale…
  • La bourse pour les nuls de Gerard Horny : La série “pour les nuls” connait un succès dans tous les domaines. Pour le trader qui débute, il s’agit d’un livre extrêmement pédagogique et finalement assez complet.
  • Le guide complet du trading de Anthony Bussière : Le livre fait la part belle à l’explication de l’analyse technique et de l’analyse fondamentale sans oublier les concepts économiques de base pour le trader débutant. Il s’agit encore d’un livre assez générique et exhaustif sur le métier de trader indépendant. Utile que l’on souhaite pratiquer le day trading, le swing trading ou le scalping.
  • Psychologie des grands traders de Thami Kabbaj : Cet ouvrage est très complémentaire des précédents. Il aborde en effet le trading non plus sous l’angle de la technique mais bel et bien de la psychologie. Grâce à ce livre, il sera question d’aborder la problématique des émotions dans le trading. Le trader pourra trouver quelques clés de compréhension pour continuer à trader rationnellement, indépendamment des circonstances.

Par Où Commencer ?

Pour un débutant, il peut être intéressant de commencer par la lecture de livres génériques sur le trading (comme l’art du trading) et se focaliser ensuite sur des thématiques plus précises. Nous pensons notamment à des livres entièrement consacrés à l’analyse technique ou les ouvrages permettant de mieux comprendre les tenants et aboutissants de l’analyse fondamentale. D’autres ouvrages permettront de détailler certains systèmes de trading. Nous pensons à l’ouvrage Le trading avec Ichimoku : une méthode pour gagner de Karen Peloille.

Que ce soit par le biais de formations en ligne ou via des livres, l’apprentissage doit se faire selon le principe de l’entonnoir : du plus générique au plus spécifique.

Suis-Je Fait pour Devenir Trader ? 

Suis-Je Fait pour Devenir Trader ? Comme pour n’importe quelle discipline, la réussite en tant que trader est une question d’engagement. Que ce soit pour exercer en tant que trader salarié ou indépendant. Dans le premier cas, il faudra s’engager dans des études longues et sélectives pour pouvoir prétendre aux meilleurs postes de traders.

Nous l’avons vu, le métier de trader à plein temps nécessite de nombreuses qualités : capacité d’analyse et de réaction rapide, capacité à engranger des informations nouvelles et savoir les utiliser à bon escient. La lecture rapide d’un graphique et la compréhension des indicateurs ainsi que la capacité à dénicher la bonne information sont aussi des prérequis indispensables.

Concentration et rigueur sont par ailleurs deux leitmotiv de la vie rythmée du trader. Le métier nécessite également une forte résistance au stress et la capacité à faire fi de ses émotions.

Mais en tant qu’indépendant, le trading peut aussi s’entendre comme une activité complémentaire à son activité professionnelle. Si l’espérance de gain sera inéluctablement plus faible, la pression sur vos épaules diminuera aussi fortement. Si vous n’avez pas de temps à consacrer au trading, une posture d’investisseur sur un horizon à plus long terme pourrait peut être mieux vous convenir.

Pourquoi Devenir Trader ? Les Avantages 

Les avantages à devenir trader sont nombreux. Chez la plupart des traders, ils sont en règle générale liés à la volonté de maximiser ses gains.

Le Trading et des Marchés Très Divers

Le trading permet aujourd’hui d’investir dans des fonds côtés en bourse, dans les actions de petites ou de très grandes entreprises, dans les projets de cryptomonnaies les plus célèbres et les plus capitalisés. Avec la possibilité de trader Bitcoin, Ethereum ou des projets plus modestes.

Le trading, c’est aussi la possibilité d’investir sur des indices boursiers du monde entier ou des matières premières comme le pétrole, l’or ou le coton. Via certaines plateformes, il est par ailleurs possible de trader des obligations.

infobox color=”#FFD56F” textcolor=”#000000″ icon=”exclamation-triangle”]Bon à savoir : Si les courtiers en ligne offrent des solutions clés en mains, il est également possible de passer par un organisme pour l’ouverture d’un CTO (compte titre ordinaire) ou encore d’un PEA (plan d’épargne en actions).[/infobox]

Devenir Trader pour Assurer son Autonomie Financière

Devenir Trader pour Assurer son Autonomie FinancièreGénérer des profits est évidemment la motivation d’un grand nombre de personnes qui s’essaient au trading. Si la majorité échouera dans cette quête, la formation et la compréhension des marchés permettront de se démarquer de la concurrence.

Mais pour certains, le trading est un simple moyen d’arrondir ses fins de mois. Votre réussite dans le trading dépendra en grande partie du temps que vous pourrez consacrer à cette activité.

Devenir Trader : une Possibilité Accessible à Tous

L’émergence des courtiers en ligne, les nouvelles classes d’actifs comme les cryptomonnaies. Ces deux paramètres contribuent à démocratiser le trading et rendre plus facile son accès au plus grand nombre.

Si il fallait parfois passer des ordres par téléphone il y a quelques dizaines d’années, la digitalisation de l’économie permet aujourd’hui à tout un chacun de s’inscrire sur une plateforme de trading.

Devenir trader : Les Risques à Connaître 

Si le métier de trader possède un certain nombre d’avantages, il faudra garder en tête qu’il présente aussi certains inconvénients et risques potentiels. Des paramètres à prendre en considération avant de se lancer.

Le Risque de Perte en Capital

Le risque de perte en capital

Le money management permet de limiter les risques !

Il s’agit du risque numéro 1. Le trading est une discipline à risque pour votre capital. Si tout un chacun espère générer des plus-values sur ses prises de position, le risque de perte est toujours présent. Une règle générique et très simple consiste à dire que plus les gains potentiels d’un trade sont élevés et plus le risque de perdre du capital l’est également.

La perte en capital pourra être due à différents risques. Des risques qui dépendent aussi du marché sur lequel le trader viendra se positionner. Ainsi, on trouvera par exemple :

  • Le risque de change : celui-ci peut se matérialiser à l’achat ou la vente d’un actif dans une devise monétaire différente de la vôtre. Un risque particulièrement présent sur des marchés comme ceux des matières premières qui sont souvent libellées en dollar USD.
  • Le risque de liquidité : la liquidité d’un actif se mesure à la capacité à être revendu rapidement sur le marché. Certains actifs sont moins liquides que d’autres et peuvent vous exposer. Par exemple, sur les paires de devises, la paire EUR/USD qui est la plus échangée au monde est beaucoup plus liquide que certaines paires exotiques. Trader un actif peu liquide peut alors exposer le trader.
  • Le risque de taux d’intérêt : lorsque les taux d’intérêt augmentent, le cours des actifs comme les actions a tendance à diminuer.

Les Risques pour la Santé du Traderstress trading demo vs reel

Le trading peut aussi être une activité stressante. Une activité qui va nécessiter beaucoup de concentration, à fortiori pour celles et ceux qui privilégient le trading sur un horizon de temps très faible (day-trading ou scalping).

Le trader pourra également chercher à chasser un maximum d’informations afin d’optimiser son trading. Cette recherche permanente pourra engendrer des journées à rallonge et empiéter sur le sommeil.

Le risque d’addiction est aussi bien présent dans le monde du trading, à l’instar d’autres domaines comme les jeux d’argent ou les paris sportifs. Il faudra donc veiller à toujours s’interroger sur son rapport au monde du trading afin de continuer à agir rationnellement.

infobox color=”#FFD56F” textcolor=”#000000″ icon=”exclamation-triangle”]Bon à savoir : Certains actifs comme les actions cotées en bourse ne sont tradables que pendant une certaine plage horaire de la journée et indisponibles le week-end. D’autres actifs comme les cryptomonnaies sont côtés 24 heures sur 24 et peuvent être tradés continuellement. Des actifs qui pourront alors renforcer l’addiction.[/infobox]

Devenir Trader : 10 Conseils pour Bien se Lancer

Si il est possible de se lancer seul pour devenir trader, il conviendra de respecter un certain nombre de points. Ici, nous vous dressons 10 conseils pour éviter les erreurs en tant que trader débutant

1 – Se former au Trading en Amont

1 - Se former au tradingCommencer le trading nécessite de se former au préalable. Il n’est pas question d’ouvrir des ordres sans avoir un minimum de connaissances. Se former au trading signifie comprendre le marché sur lequel vous investissez.

Pour se former, les ressources ne manquent pas.  Les plateformes proposent des formations accessibles. Il est aussi possible de se focaliser sur des tutoriels vidéos. Du contenu de qualité est d’ailleurs accessible depuis Youtube.

Les livres sont aussi de très bons outils pour se former, comme nous l’avons détaillé plus haut. Si la formation pour devenir trader est indispensable, il est impératif de continuer à se former même après avoir commencé à ouvrir ses premières positions. La formation permet de s’adapter aux marchés et aux conditions changeantes du marché.

2 – Bien Choisir son Courtier

Le choix d’un courtier en ligne nécessite de se focaliser à la fois sur des paramètres objectivement mesurables (frais de la plateforme, nombre d’actifs disponibles, nombre d’outils utilisables) mais également sur des paramètres plus subjectifs.

Au rang de ces caractéristiques subjectives, on peut ranger l’ergonomie de la plateforme ou la facilité à utiliser les outils. Le choix d’une plateforme est donc le choix d’un compromis entre ces paramètres objectifs et subjectifs. Le trader devra avant tout se sentir à l’aise avec la solution qu’il utilise.

Pour le trader débutant, la présence d’un compte démo peut aussi être un argument de choix. En effet, ce genre de compte permettra à la fois de tester les outils et les fonctionnalités de la plateforme en même temps que sa stratégie de trading. Pour l’ensemble de ces raisons, eToro est souvent plébiscité par les utilisateurs débutants.

3 – Maitriser les Principes de l’Analyse Technique

Pour le trading, l’analyse technique est un outil extrêmement utile. Il faudra donc se former à la compréhension et à la lecture graphique. Si les outils sont nombreux, le trader débutant devra en premier lieu comprendre comment utiliser les indicateurs forex.

Lorsque l’on utilise des outils de l’analyse technique, la première chose à comprendre est la complémentarité de ces outils. Si des indicateurs de tendance peuvent vous renseigner sur la direction du prix d’un actif, il est essentiel de tester cette tendance par un indicateur de momentum. Celui-ci permettra alors de tester la robustesse et la puissance de la tendance observée.

Ainsi, les indicateurs techniques doivent être utilisés de manière complémentaire. Ce n’est que comme cela qu’ils expriment leur plein potentiel de compréhension d’un marché.

4 – Conjuguer Analyse Technique et Analyse Fondamentale

Bien que l’on cherche souvent à opposer ces deux branches du trading, elles sont en réalité extrêmement complémentaires. D’autant plus si votre horizon de trading n’est pas le très court terme.

Si l’analyse technique se fonde sur des outils statistiques et se focalise uniquement sur l’actif étudié, l’analyse fondamentale pourra inclure une lecture nouvelle du cours d’un actif. En considérant notamment les ratios et les résultats financiers d’une entreprise, d’un fond ou encore d’un ETF.

5 – Automatiser (une Partie de) son Trading

5 - Automatiser une partie de son tradingLe recours aux signaux de trading peut être une solution à envisager pour automatiser une partie de son trading. Ces signaux permettent en effet de vous alerter sur le cours d’un actif, en fonction de paramètres précisés et calibrés à l’avance. Cela permet d’éviter des analyses parfois longues en automatisant le processus. La décision finale d’investir vous revient.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient automatiser encore plus, les robo advisors sont aussi des outils de premier choix. En tant que salarié, cette branche du trading est aussi particulièrement friande d’ingénieurs financiers.

6 – Bien Choisir son Marché

Pour le débutant en trading, il est primordial de restreindre son marché. Cela afin d’éviter d’avoir à engranger un trop grand nombre d’informations. La connaissance d’un marché permet aussi d’optimiser ses performances sur celui-ci.

Le choix du marché nécessite de se focaliser sur des variables parfois très différentes. Par exemple, le trader débutant qui souhaite trader des devises, devra comprendre, suivre et comprendre la politique monétaire des banques centrales. D’autres paramètres comme l’analyse de données macro-économiques de chaque pays (taux de chômage ou inflation par exemple) sont aussi des données importantes lorsque l’on échange des devises.

Choisir son marché, c’est aussi choisir un horizon de trading qui nous correspond. Sur ce terrain, les cryptomonnaies ou le Forex peuvent par exemple mieux se prêter que les actions au très court terme.

7 – Bien Suivre l’Actualité

Pour optimiser son trading, suivre l’actualité économique et financière est aussi très important. Il s’agit d’un élément très complémentaire de la formation. En effet, le suivi de l’actualité permet de mettre en pratique la formation technique acquise grâce aux tutoriels ou à certains livres.

Suivre l’actualité vous permettra également de pouvoir dresser plus facilement une liste des valeurs ou des titres à analyser et des titres ou actifs à éviter. Cela peut d’ailleurs constituer une forme de routine avec la lecture de la presse spécialisée avant de commencer sa journée de trading.

Si il est primordial de se tenir informé lorsque l’on trade, il est tout aussi important de soigneusement sélectionner ses sources.

8 – Garder le Contrôle sur ses Émotions

8 - Garder le contrôle sur ses émotions

C’est une des clés pour réussir dans le trading : le contrôle de ses émotions. Que ce soit lors d’une phase d’euphorie ou lorsque vous enchaînez les pertes. Dans un cas comme dans l’autre, il est important de continuer à trader rationnellement. Facile à dire et difficile à mettre en application.

Afin de garder le contrôle sur ses émotions, il faudra donc veiller à n’investir qu’une somme d’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Cela permettra d’éviter au maximum la pression du résultat et donc les erreurs. Garder le contrôle sur ses émotions, c’est surtout bannir des principes comme le fait de vouloir se refaire rapidement après une série négative. Des lectures sur la psychologie du trader pourront aussi servir à minimiser le risque de trading émotionnel.

9 – Se Fixer une Stratégie à Long Terme

Le trading court-termiste comme le day-trading ou le scalping ne doit pas priver le trader d’établir une feuille de route et une stratégie basée sur le long terme.

Disposer d’un objectif à long terme permet d’orienter ses choix et ses actions vers l’atteinte de cet objectif. Il est aussi recommandé de se fixer des objectifs intermédiaires. Des objectifs qui peuvent être ambitieux mais qui doivent toujours restés réalistes. Pour le trader débutant, les premiers objectifs doivent être modestes. Cela pourra être de ne pas perdre d’argent pour ensuite basculer sur des gains minimes. La stratégie à long terme se bâtit essentiellement par la validation de points de passage intermédiaire.

10 – Faire Preuve d’Auto-Discipline

10 - Faire preuve de discipline

Avec ce dernier conseil, nous rejoignons un peu le précédent. Dans le sens ou se fixer et se tenir à une stratégie de long terme, c’est déjà faire preuve de discipline.

Pour cela, le trader pourra utiliser des outils à mettre à jour régulièrement comme un journal de bord. Chercher à comprendre les raisons d’une réussite d’un trade et les explications d’un échec sont aussi des éléments à ranger dans la discipline. Des éléments qui permettront au trader de progresser.

Les principes du money management permettent aussi de trader plus sereinement. Concrètement, il s’agit de ne pas mettre son capital en danger avec de trop grandes prises de risque. Un principe clé est notamment de ne pas investir plus de 1 à 2 % de son capital sur un trade.

Conclusion : Comment Devenir Trader en 2021 ?

Devenir trader nécessite un certain degré d’investissement financier et personnel. Avant de se lancer, il est important de garder en tête qu’il s’agit d’une activité déficitaire pour un grand nombre de personnes. Dès lors, il s’agira pour les aspirants traders de mettre toutes les chances de leur côté. Notamment grâce à la formation.

Le métier de trader recoupe également plusieurs réalités : du trader salarié en passant par l’indépendant, du scalper qui prend des positions sur quelques secondes jusqu’au swing trader qui se focalise sur le moyen terme.

Si il est possible de réaliser ce métier en tant que salarié et indépendant, il nécessite dans tous les cas un certain nombre de compétences : être à l’aise avec les chiffres, l’informatique et éventuellement la programmation. Le trader devra aussi maitriser l’anglais des affaires. Pour cela, un certain nombre de formations sont accessibles : des cursus scolaires en passant par les formations proposées ou les ressources en accès libre.

Pour mettre un premier pas dans le monde du trading, les courtiers en ligne offrent des solutions intéressantes. Avec la possibilité de choisir parmi de nombreux marchés. Des cryptomonnaies en passant par les actions, les indices boursiers, les matières premières ou encore le Forex ou les ETF, la plupart des brokers en ligne permettent au trader de choisir son produit. Pour la pluralité de son offre, les outils disponibles et le nombre d’actifs, eToro est souvent plébiscité par les traders qui démarrent.

Questions Fréquentes 

Quelle différence entre analyse fondamentale et analyse technique ?

L'analyse technique se focalise sur l'étude des graphiques du cours d'un actif. Il s'agit alors, aux moyens d'outils statistiques, de chercher à prédire les cours futurs en fonction des cours passés. Avec l'analyse fondamentale, on incorpore de nouvelles données et on cherche à déterminer si il existe un différentiel significatif entre valorisation d'un actif et son potentiel intrinsèque. Ces deux méthodes sont très complémentaires pour choisir d'investir ou non sur un actif.

Est-ce mieux d'investir ou de trader ?

Comme nous l'avons vu, le principal facteur de différenciation est le facteur temps. Le trader est court-termiste tandis que l'investisseur se concentre sur un horizon plus long. Il ne saurait exister de meilleure technique. Tout dépend avant tout de vos objectifs et de votre profil.

Par quel marché commencer lorsque l'on débute le trading ?

La encore, il n'y a pas de réponse pré-établit. Bien souvent, les débutant cherchent à commencer le trading par le Forex ou encore via le marché des actions. Ce sont deux marchés qui offrent des opportunités de se former rapidement.

Qu'est ce qu'un CFD ?

Dans le monde du trading, on entend souvent parler de CFD. Ces contrats de différence sont en réalité des contrats passés entre le trader et son courtier sur un produit donné. Il est alors possible de trader indirectement une action, une cryptomonnaie ou un indice boursier par l'intermédiaire d'un CFD.

Comment choisir une formation au métier de trader ?

Pour les formations académiques, il faudra choisir un cursus axé sur l'économie, les mathématiques ou l'informatique et l'ingénierie financière. Pour se former en tant que trader indépendant, les ressources sont légions : tutoriels, sessions lives, compte démo sur les sites de trading, fiches explicatives ou formations complètes au métier. Il peut être aussi judicieux d'investir une partie de son capital dans sa formation.

Après une licence en économie, un master en management stratégique et un voyage de près de 18 mois à travers le monde, je me suis lancé dans la rédaction web. Toujours en veille des aspects techniques et de nouvelles pratiques sur mon métier, j’écris principalement sur les thématiques naturellement liées à ma formation : finance, économie, immobilier.

Avertissement: Chaque opération de trading a un risque. Nous ne pouvons offrir aucune garantie de bénéfices. Tout le contenu de notre site Web est à titre informatif uniquement et ne constitue pas une recommandation d'achat ou de vente. Cela s'applique aux actifs ainsi qu'aux produits, services et autres investissements. Les opinions communiquées sur cette page ne constituent pas un conseil en investissement et un conseil financier indépendant doit être sollicité si possible.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *