Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022


Dernière mise à jour:

Vous voulez investir en crypto mais vous ne savez pas par où commencer ? Vous êtes sur la bonne page ! Dans ce guide, nous vous expliquons les fondamentaux de la cryptomonnaie. Vous comprendrez notamment les bases de la blockchain, du Bitcoin et des cryptomonnaies en général. Par ailleurs, nous vous expliquerons comment faire vos premiers pas en crypto de façon prudente. Découvrez ci-dessous notre guide rapide sur comment débuter en crypto monnaie en 2022 !

Guide rapide pour bien débuter en crypto-monnaie

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Comprendre les principes fondamentaux de la crypto-monnaie

Comme dans tout autre domaine, vous devez impérativement comprendre les bases de la crypto avant de commencer votre investissement. Découvrez dans les grandes lignes ce qu’est une blockchain, un libre blanc, le Bitcoin, les cryptos et le concept de décentralisation.

La blockchain

blockchain

S’il y a un terme à connaître en crypto, il s’agit bien de la blockchain. Pourquoi ? En fait, la blockchain est le mécanisme principal qui permet le fonctionnement de toutes les cryptomonnaies (ou presque)  dans le monde. Pour illustrer, on pourrait ainsi comparer la blockchain au moteur d’un véhicule. La ligne de la voiture représenterait, elle, la crypto en question. Mais alors qu’est-ce qu’une blockchain ?

Le terme blockchain est un anglicisme qui se traduit en français par « chaîne de blocs ». En crypto monnaie, il faut savoir que les transactions sont regroupées en blocs. Pour comprendre l’idée, pensez à une transaction classique que vous faites avec votre carte bancaire Visa. Eh bien, en crypto, pour être réalisée, cette transaction doit d’abord être groupée avec d’autres afin de constituer un bloc. La taille des blocs (et donc le nombre de transactions qu’ils peuvent contenir) est propre à chaque blockchain.

Lorsqu’un bloc est constitué, certaines personnes s’occupent de valider les informations et l’authenticité des transactions contenues dans le bloc. On appelle ces personnes des « mineurs ». Leur activité est, elle, appelée « minage ». Dans les faits, le minage consiste à résoudre un algorithme mathématique.

La façon de valider un bloc varie selon la blockchain. Sur le Bitcoin par exemple, le minage met en concurrence tous les mineurs du réseau. Une compétition s’organise alors entre eux et le premier qui réussit à trouver la solution mathématique valide le bloc et empoche une récompense.

Lorsque le bloc est validé, il est enregistré sur la blockchain de façon indélébile. La blockchain est donc à considérer comme un registre public qui trace l’historique des transactions. Mais la blockchain présente l’avantage de préserver l’anonymat des utilisateurs en ne donnant pas un accès public à des informations personnelles.

Par définition, une cryptomonnaie possède sa propre blockchain. C’est par exemple le cas des cryptos Bitcoin, Ethereum, Cardano, Dogecoin, Solana, Filecoin, etc. Ces blockchains possèdent des caractéristiques qui leur sont propres. Par exemple, elles diffèrent notamment sur le protocole utilisé pour valider les transactions ou la façon de devenir un nœud du réseau.

Le whitepaper (livre blanc)

white paper

Un whitepaper se définit en français comme un « livre blanc ». Du point de vue historique, ce terme a été utilisé pour la première fois en 1922 au Royaume-Uni. Dans quel contexte ? Le livre blanc désignait alors un document gouvernemental (note, rapport, compte rendu, etc.) dont l’épaisseur n’est pas assez importante pour utiliser la reliure bleue en usage à l’époque.

Concrètement, le livre blanc d’une crypto est un document relativement synthétique qui sert à décrire son fonctionnement. Le document est en accès libre. Par contre, il est souvent rédigé en anglais. Pour avoir un exemple, vous pouvez consulter le livre blanc du Bitcoin.

Dans le livre blanc d’une crypto, vous retrouvez normalement les informations suivantes :

  • Les caractéristiques de la blockchain ;
  • Les caractéristiques du coin (émission, distribution, etc.) ;
  • L’ambition de la crypto ;
  • La feuille de route.

Normalement, chaque crypto digne de ce nom possède un livre blanc. Ce document a été rédigé au moment du lancement de la crypto sur le marché ou quelque peu avant. Il permet ainsi de présenter la crypto aux investisseurs.

Vous voulez faire vos premiers pas en crypto ? Alors, voici un premier bon conseil ! Lorsque vous voulez investir dans une crypto mais vous doutez de sa fiabilité, alors allez voir son livre blanc. Si le livre blanc n’existe pas, cela devrait déjà être pour vous une signal d’alerte. Si le livre blanc existe, quelle est sa qualité et son niveau de détail ? Là encore, cela en dira long sur les développeurs et leur sérieux.

Toutefois, gardez à l’esprit qu’un livre blanc n’est pas toujours d’actualité. Comme mentionné ci-dessus, le libre blanc est rédigé très tôt dans le processus de création et de lancement d’une crypto. Il se peut qu’après quelques années, la communauté ou les développeurs aient implémenté des modifications sur la blockchain. Dans ce cas, ces changements ne figureront pas dans le livre blanc puisqu’elles n’étaient pas prévues à l’origine.

Le Bitcoin

btc

Le Bitcoin constitue la première cryptomonnaie à avoir été créée et elle est de loin la plus connue. Le livre blanc du BTC a été rédigé en 2008. La crypto Bitcoin, quant à elle, a été officiellement lancée le 3 janvier 2009. A cette date-là, le bloc genèse du Bitcoin (premier bloc) a été enregistré sur la blockchain.

Le mystère demeure toujours quant à l’identité du créateur du Bitcoin. On ne connaît que son pseudonyme, Satoshi Nakamoto. Depuis 2009, de nombreuses personnes ont prétendu à tord être Satoshi Nakamoto. De plus, de nombreuses rumeurs ont tourné sur la toile quant à l’identité du mystérieux Satoshi Nakamoto.

Le Bitcoin est une cryptomonnaie, c’est donc une monnaie électronique qui fonctionne de façon décentralisée. Contrairement aux CBDC, des monnaies électroniques gérées par les banques centrales (comme l’euro électronique actuellement en réflexion), le Bitcoin est décentralisé et ne fait pas intervenir d’intermédiaire. Sur le Bitcoin comme sur la plupart des cryptos, il n’existe donc pas de banque centrale qui contrôle et gère le niveau de liquidités sur le réseau.

Le Bitcoin est la première cryptomonnaie au monde en termes de capitalisation. Au moment de la rédaction de cet article, la capitalisation du BTC s’élève à plus de 434 milliards d’euros. Pour situer le Bitcoin par rapport aux autres crypto monnaies, il faut savoir que l’Ethereum est la deuxième crypto au monde. Mais sa capitalisation de 198 milliards d’euros reste près de deux fois inférieure à celle du Bitcoin !

A l’heure actuelle, la domination du Bitcoin sur l’ensemble du marché crypto est de 40 %. Cela signifie que le Bitcoin pèse à lui tout seul environ 40 % de la capitalisation totale des crypto monnaies.

Le Bitcoin a été conçu pour servir de moyen de paiement. Ainsi, le Bitcoin ambitionne de coexister (ou de se substituer) à l’argent liquide ou aux paiements par carte pour vos achats du quotidien.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

👉 Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre guide sur comment acheter du Bitcoin.

Les autres types de crypto-monnaies

cryptos

Une cryptomonnaie désigne un type d’actifs précis. Mais qu’est-ce qu’une crypto ? Comme mentionné ci-dessus, une cryptomonnaie possède sa propre blockchain. Le Bitcoin, le Solana, le Cardano, l’Ethereum sont des exemples d’actifs numériques très connus. Dans les faits, le terme crypto est utilisé plus largement pour désigner d’autres actifs comme les tokens ou les stablecoins. S’il s’agit d’un abus de langage, celui-ci est souvent toléré dans la littérature crypto.

A l’inverse, d’autres coins ne possèdent pas de blockchain à eux et utilisent pour fonctionner une blockchain déjà existante. Ces coins sont alors appelés « tokens ». C’est le cas par exemple du coin Shiba Inu (SHIB) qui utilise la blockchain Ethereum. Autre exemple, ApeCoin (APE) est un token qui fonctionne également sur la technologie blockchain Ethereum.

Enfin, il existe un autre type d’actif numérique qu’il est bon de connaître, les stablecoins. Qu’est-ce qu’un stablecoin ? Comme son nom l’indique, il s’agit d’un coin qui possède un cours stable. En général, le cours d’un stablecoin est adossé à une monnaie fiat avec un rapport 1:1.

Prenons un exemple pour mieux comprendre. Le Tether (USDT) est à l’heure actuelle le stablecoin le plus important au monde en termes de capitalisation. Le stablecoin USDT est adossé au dollar américain. Son cours vaut toujours un dollar US à quelques mini variations près.

Les stablecoins sont des actifs très utilisés par les investisseurs crypto. Pourquoi ? Leur avantage est la stabilité de leur cours. Ils ne sont pas sensibles à la conjoncture crypto. Ils sont très utiles par exemple pour protéger votre capital.

Imaginons que vous voulez vendre vos bitcoins. Vous avez alors deux solutions. Soit vous les vendez contre de la monnaie fiat mais vous aurez des frais à payer. Soit vous les vendez en stablecoins. Cet argent est protégé puisque le cours du stablecoin est fixe. Qui plus est, vous avez ainsi la possibilité de rapidement pouvoir investir sur une autre crypto puisque les fonds sont conservés sur votre wallet (portefeuille) crypto.

👉 Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre guide sur comment acheter des cryptos.

La décentralisation

decentralisation

La plupart des cryptomonnaies repose sur le principe de la décentralisation. Qu’est-ce que la décentralisation ? Prenons l’exemple d’une transaction classique réalisée avec votre carte bancaire Visa. Une fois que vous entrez votre code secret, une demande d’autorisation pour le paiement est envoyée. Le gestionnaire du réseau et votre banque voient cette demande et la traitent.

Si vous disposez des fonds suffisants, la transaction est alors acceptée et le paiement s’effectue. Une transaction classique en monnaie fiat fait donc intervenir un intermédiaire, en l’occurrence votre banque. De plus, votre banque garde un œil sur vos fonds et peut à tout moment mettre en place de nouveaux barèmes de tarification ou certaines limites liées à vos paiements ou à vos retraits. Avec une banque, votre argent ne vous appartient pas totalement.

C’est sur ce paradoxe que les cryptomonnaies ont bâti leur succès. En effet, en crypto, vous êtes le véritable propriétaire de vos fonds. Vos cryptos sont conservés sur des wallets (ou portefeuilles) que vous seul êtes en mesure de gérer. Qui plus est, les transactions cryptos se font de pair-à-pair. Cela signifie qu’elles ne font intervenir que vous et votre vendeur (ou acheteur). Il n’y a donc pas d’agences intermédiaires pour gérer votre transaction.

Qui plus est, en crypto, il n’existe pas de banque centrale qui gère l’émission d’argent et les taux. Concrètement, cela signifie qu’en crypto, vous êtes protégé contre les risques liés à l’inflation.

En effet, en période de crise, comme cela a été le cas récemment, les banques centrales produisent souvent davantage d’argent. L’objectif est de faire « tourner la planche à billets » afin d’injecter des liquidités dans l’économie et soutenir les entreprises. Si cette stratégie a du sens, elle présente des risques. En particulier, elle favorise l’inflation. Effectivement, l’augmentation d’argent en circulation provoque mécaniquement une dévaluation de sa valeur.

En crypto, c’est le réseau qui gère l’émission de coins et personne (si ce n’est par vote auprès de la communauté) ne peut prendre la décision de changer l’échéancier prévu.


Sélectionner une ou plusieurs crypto-monnaies pour débuter

En crypto comme dans la finance traditionnelle, il est important de diversifier votre portfolio. Concrètement, cela signifie que vous devez investir dans plusieurs cryptos plutôt que de tout miser sur une seule.

Comme mentionné ci-dessus, le cours des cryptos est très volatil. Aussi, même si la crypto est fiable et présente un fort potentiel, votre investissement présente toujours un certain niveau de risque. Pour limiter ce risque au maximum, vous devez donc panacher votre portefeuille. De cette manière, si vous perdez sur une crypto, le gain potentiel fait sur une autre crypto permettra de compenser les pertes.

Pour diversifier votre investissement, vous devez donc bien connaître les cryptos et les nouveaux projets en cours. Cela vous évitera ainsi de miser à l’aveugle. Pour vous aider, vous pouvez consulter notre guide sur les meilleures cryptos à acheter. Il est également important que vous fassiez vos propres recherches et que vous vous teniez à jour au niveau de l’actualité crypto.

👉 Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre guide sur les meilleures crypto-monnaies.


​Choisir la bonne plateforme d’échange pour débuter en cryptomonnaie

Pour débuter en crypto, il est important d’utiliser une bonne plateforme d’achat. Ces plateformes sont des exchanges ou des courtiers. Compte tenu qu’il s’agit d’un domaine récent, il existe malheureusement de nombreuses arnaques en crypto. En choisissant une bonne plateforme d’achat crypto, vous pourrez ainsi faire vos premiers pas en toute sécurité.

Les critères suivants sont également à prendre en compte pour faire votre choix de plateformes cryptos :

  • Convivialité de l’interface ;
  • Nombre de cryptomonnaies disponibles ;
  • Frais ;
  • Niveau de sécurité ;
  • Réputation au sein de la communauté crypto.

Dans le tableau qui suit, nous avons regroupé, selon nous, les 5 meilleures plateformes pour trader et acheter des crypto-monnaies. Parmi elles, vous retrouverez Capital.com, Crypto.com, eToro, Libertex ainsi que Binance.

Plateforme Dépôt minimum Avantage Cryptos disponibles
capital-logo-tableau 20 € (par carte bancaire)
  • Pas de frais annexes, pas de frais cachés
  • Service client accessible 24 h/24 et 7j/7
  • Interface lisible et adaptée aux débutants
  • Des CFD cryptos disponibles
Plus de 400 cryptos
Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022 20 €
  • Acteur majeur du secteur
  • Services variés (staking, marketplace NFT, etc.)
  • Carte Visa performante
  • Avantages pour les détenteurs de jetons CRO
Plus de 250 cryptos
etoro 50 €
  • Nombreux modules de formation (compte démo, copy Trading, etc.)
  • Barème de frais clair et transparent
  • Nombreux produits disponibles pour le trading (matières premières, devises, etc.)
  • Courtier régulé auprès de l’AMF (Autorités des Marchés Financiers)
76 (à juin 2022)
libertex logo 100 €
  • Plateforme adaptée aux débutants
  • Outil de trading MT4
  • Compte démo disponible
  • Possibilité de payer avec PayPal
Une cinquantaine de cryptos
Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022 15 €
  • Leader mondial de la crypto
  • Immense choix de cryptos
  • Ecosystème très complet
  • Exchange certifié auprès de l’AMF
Plus de 600 cryptos

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Guide pour débuter en crypto-monnaie sur Capital.com

capital.com

La plateforme Capital.com est idéale pour les débutants. En effet, elle répond à tous les critères mentionnés ci-dessus. Pour faire vos premiers pas en crypto sur Capital.com, vous devez suivre le tutoriel ci-dessous :

  • Ouverture d’un compte. Pour cela, vous devez fournir votre email et votre mot de passe, puis remplir le formulaire d’inscription.
  • Vérification du compte. Ensuite, la vérification s’effectue par le biais d’un code envoyé sur votre téléphone.
  • Transfert de fonds sur votre compte Capital.com. Vous avez le choix entre déposer des fonds sur votre compte par virement ou par carte bancaire. Ces fonds vous permettront de débuter vos activités de trading sur la plateforme.
  • Achat de la crypto de votre choix en CFD. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur l’onglet « marché » et de sélectionner la paire crypto de votre choix.​

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Déterminer une stratégie lorsque l’on débute en crypto

Pour investir en crypto, vous ne devez pas vous lancer tête baissée, surtout en tant que débutant. Vous devez suivre une stratégie. Nous vous présentons ci-dessous quelques stratégies cryptos à connaître.

Buy the dip

Si vous suivez l’actu crypto, il y a une expression anglaise que vous avez certainement déjà vue : « Buy the dip ». Qu’est-ce que cela signifie ? Cette expression désigne simplement le fait d’acheter un actif lorsque son cours est en forte baisse. En cas de chute d’un actif ou de plusieurs actifs, la réaction naturelle serait de revendre vos crypto monnais. Cela est le résultat d’un mouvement de panique. A grande échelle, une panique généralisée ne peut que renforcer la conjoncture négative.

A l’inverse, avec la stratégie « buy the dip », vous ne cédez pas à la panique et vous achetez lorsque le marché est en baisse. Certes, cela vous demande d’avoir des fonds en réserves ainsi qu’une bonne dose de confiance. Mais c’est souvent le meilleur moyen pour faire de bonnes affaires. En effet, lors de chutes du marché, certaines cryptos se trouvent disponibles à prix cassés !​

DCA

Acheter au plus bas et vendre au plus haut… c’est en théorie la doctrine à respecter pour tout investisseur. Pourtant, dans les faits, force est de constater que ce n’est pas facile à faire ! La raison principale est que les cours cryptos sont très volatils. Une stratégie néanmoins existe qui vous permet de minimiser ces risques liés à la volatilité. Laquelle ? Cette stratégie s’appele DCA. Qu’est-ce que c’est ?

L’expression DCA signifie « dollar-cost averaging », ce qui peut se traduire en français par moyenne des coûts en dollars. Cette stratégie consiste à acheter régulièrement sur une période donnée une certaine somme d’un actif sans se soucier de l’état du marché. Concrètement, cela peut consister à acheter 100 € de bitcoins chaque mois pendant 12 mois. Cette stratégie est meilleure que d’acheter 1 200 € en une seule fois. En effet, en répartissant votre investissement, vous augmentez les chances d’acheter l’actif à un bon prix.​

Définir un budget

Plus qu’une stratégie, il s’agit de bon sens. En effet, en crypto comme dans tout autre investissement, vous devez fixer un budget préalable. Ce budget vous permettra de garder la tête froide et de ne pas investir plus que vous ne devriez. Un moyen d’augmenter votre budget sans prendre sur vos économies consiste par exemple à réinvestir vos gains cryptos.​


FAQ : les réponses à vos questions pour bien débuter en crypto monnaie

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022
Une cryptomonnaie est un actif électronique qui fonctionne sur une blockchain. Les transactions cryptos se font de pair-à-pair, c’est-à-dire sans intermédiaire. Au sens large, une crypto peut également désigner un token (coin qui ne possède pas sa propre blockchain) ou un stablecoin (coin avec un cours stable). Pour en savoir plus, consultez notre guide sur les meilleures cryptos à acheter.

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022
Une blockchain est un anglicisme qui se traduit par « chaîne de blocs » en français. Concrètement, il s’agit d’un registre public sur lequel sont enregistrées les transactions. Sur une blockchain, les transactions sont généralement regroupées en bloc. Pour en savoir plus, consultez notre article sur qu’est-ce qu’une blockchain.

Comment investir en crypto ?

Débuter en crypto monnaie : guide et tutoriel 2022
Pour investir en crypto, vous devez tout d’abord apprendre le domaine et les définitions de base comme : blockchain, bitcoin, minage, crypto, etc. Ensuite, vous devez passer par les services d’une plateforme crypto, un exchange ou un courtier. Pour en savoir plus, retrouvez les meilleures plateformes cryptos ici.
Salomé Martin
Salomé Martin
administrator
Salomé Martin
administrator

Rédactrice web depuis plusieurs années maintenant, j'ai l'habitude de rédiger sur toutes les thématiques. Toutefois, ayant une appétence particulière pour la Finance, et notamment pour le monde des crypto monnaies, j'ai décidé de me spécialiser uniquement sur cette thématique.