Accueil Tout comprendre sur la crypto monnaie en 2023 Cours Chainlink : prix et évolution en temps réel du LINK


Le monde des cryptomonnaies est de nouveau sous le feu des projecteurs après une année 2022 à oublier. Dans ce contexte il convient de s’intéresser à d’autres cryptomonnaies que celles qui font partie du top 3 pour trouver les meilleures opportunités pour 2023. Chainlink (LINK), actuellement la 21ème cryptomonnaie la plus importante en termes de capitalisation, pourrait faire partie des meilleurs choix pour cette année. Découvrez dans cette page tous les détails du célèbre réseau d’oracles décentralisé, ses avantages et inconvénients, ainsi que son fonctionnement et l’évolution et du cours Chainlink.

Qu’est-ce que Chainlink ?

cours chainlink-link-logo

Fondée en 2017 et lancée sur le Mainnet en 2019, Chainlink a été créé et formé par une organisation appelée SmartContract. Cette dernière a été fondée en septembre 2014 par son PDG, Sergey Nazarov et son directeur technique Steve Ellis.

Chainlink est unique par rapport à d’autres projets de blockchain. Le modèle commercial est uniquement axé sur la création de contrats intelligents pour le monde extérieur. Chainlink permet de faire communiquer des blockchains avec des applications web de type API, dans l’objectif d’arriver à un internet totalement interconnecté.

Le système Chainlink dispose d’un réseau décentralisé d’oracles, de sorte que les contrats intelligents peuvent interagir en toute sécurité avec les plateformes hors chaîne. Les contrats intelligents sont des accords prédéfinis qui évaluent les informations. Ils s’exécutent automatiquement lorsque certaines conditions sont remplies.

Les opérateurs de nœuds de Chainlink extraient les données des systèmes hors chaîne et les convertissent dans des formats compatibles avec les blockchains. Ils se voient attribuer la cryptomonnaie LINK.

Plus qu’une cryptomonnaie destinée à être un moyen d’échange ou un véhicule d’investissement et de spéculation, Chainlink est un projet qui répond à un besoin concret.


Comment fonctionne Chainlink ?

Comme nous l’avons vu, la technologie Chainlink est constituée de composants sur la blockchain et en dehors. Hors chaîne, Chainlink consiste en un réseau de nœuds d’oracle qui se connectent à des blockchains publiques. Chainlink est constitué d’une série de contrats intelligents qui fournissent une interface pour demander des contrats exigeant des flux de données.

Pour bien comprendre le fonctionnement de Chainlink, il est important de faire un rappel sur les contrats intelligents et les oracles.

Les contrats intelligents, ou smart contracts

Les contrats intelligents sont des contrats immuables et vérifiables qui s’exécutent automatiquement dans un cadre SI/ALORS lorsque les conditions sont remplies.

Les données qui définissent ces conditions proviennent traditionnellement de la blockchain.


Les oracles

Les oracles ont été introduits dans l’écosystème de la cryptomonnaie pour ajouter des données hors chaîne aux contrats intelligents de la chaîne. À l’opposé, les oracles centralisés diminuent les avantages des contrats intelligents sur la blockchain parce qu’ils peuvent être peu fiables ou défectueux.

Chainlink est un réseau décentralisé de nœuds qui fournissent des données et des informations provenant de sources hors de la blockchain à des contrats intelligents sur la blockchain, par l’intermédiaire d’oracles.


cours chainlink processus

Le processus démarre sur une blockchain de contrats intelligents lorsqu’un contrat intelligent nécessite des données. Ce contrat intelligent émet une demande d’information (Requesting Contract).

Le protocole Chainlink enregistre cette demande en tant qu'”événement”. Il crée à son tour un contrat intelligent correspondant, également sur la chaîne, pour obtenir ces données hors chaîne. Le contrat SLA génère trois sous-contrats. Un contrat de réputation Chainlink, un contrat de correspondance des commandes Chainlink, et un contrat de regroupement Chainlink.

De son côté, le contrat de réputation vérifie les antécédents d’un fournisseur d’oracle pour en vérifier l’authenticité et l’historique des performances, puis évalue et écarte les nœuds peu fiables ou peu recommandables.

Le contrat de correspondance des commandes Chainlink transmet la demande du contrat demandeur aux nœuds de chaîne, et reçoit leurs offres pour la demande. Puis il sélectionne le nombre et le type de nœuds appropriés pour répondre à la demande.

Pour finir, le contrat de regroupement prend toutes les données des oracles choisis et les valide et/ou les rapproche pour obtenir un résultat précis.

LINK a été construit sur Ethereum, mais au fil des années il a été intégré à plusieurs autres réseaux de contrats intelligents. Actuellement l’automatisation Chainlink est disponible sur les blockchains BNB Chain, Polygon (MATIC), Avalanche, Fantom et Arbitrum.




cours chainlink img2

Chainlink (LINK) a été lancé via une ICO qui lui a permis de lever 32 millions de dollars en 2017. Lors de sa campagne de vente privée de jetons, le cours LINK était de 0,09 USD par jeton et 0,11 USD lors de sa vente publique.

En 2018, le jeton triple presque de valeur, passant de 0,15 $ à 0,43 $ par token. Suivent plusieurs hausses de prix, qui amènent la valeur à 1 dollar. En juin 2019, suite à l’annonce sur Twitter concernant une éventuelle coopération avec Google Cloud, le cours Chainlink passe de 1,19 $ à 1,93 $. Après le listing sur Coinbase, la cryptomonnaie arrive à 2,24 $ et monte progressivement jusqu’à 4,45 $. Cependant, fin août 2019, le prix rechute à 1,61 $.


Les années 20

Le cours LINK a connu un mouvement de prix important en janvier 2020, en passant de 1,74 $ à 4,60 $ dans un court laps de temps. Suivent une baisse importante et une remontée qui ramène le jeton à 3 $ environ. Puis, le 7 juillet 2020, le cours Chainlink connait une hausse remarquable alors que le réseau national chinois, le Blockchain Service Network (BSN), est activé. Ce dernier compte 135 nœuds intégrés aux oracles de Chainlink, et le prix passe d’environ 4,87 $ à un nouveau sommet de 5,60 $.

La cryptomonnaie a poursuivi sa tendance ascendante jusqu’à la mi-août, prenant ainsi un élan haussier en arrivant à un nouveau sommet de 19,11 $. Fin septembre 2020, elle a connu une activité soudainement baissière avant d’amorcer une nouvelle hausse en octobre, en même temps que le Bitcoin.


Le bullrun et le bear market

2021 s’ouvre en beauté avec le cours Chainlink en pleine ascension. Partant de 11,27 $ au premier janvier, le prix arrive à toucher les 34,71 $ le 20 février, puis encore un record le 15 avril avec 41,34 $ de valeur. Le bullrun est là et tout le marché connait une hausse sans précédents.  Le jeton arrivera à atteindre le sommet historique de 52,88 $ par token le 10 mai 2021. Malgré cela, le cours LINK redescend la pente assez rapidement et violemment.

Il y aura quelques remontées vers la fin de l’année, le 11 novembre par exemple, avec le token à 34,34 $, mais la tendance redevient baissière. 2022 est là et le bear market frappe à porte de tous les projets, Chainlink n’est pas épargné. Mis à part quelques petites secousses en janvier et en avril, le prix va lentement mais inexorablement chuter et se stabiliser entre le 5,5 $ et les 7 $ jusqu’à la fin de l’année.


2023 et la fin de l’hiver crypto

La nouvelle année s’ouvre avec un cours LINK à 5,56 $ qui remonte soudainement, jusqu’à 7,68 $ au moment où nous écrivons. Il semblerait que l’explosion du Web3 et des volumes de trading des NFTs et des cryptos du metaverse aient marqué la fin du bear market. La plupart du monde crypto semble en effet en pleine remontée depuis le début de l’année. Le cours Chainlink semble en profiter également et la tendance actuelle est certainement haussière.


Qu’est-ce qui détermine le cours Chainlink ?

cours chainlink img3

Rentrons maintenant plus en détail dans les facteurs qui peuvent faire varier le cours LINK.

La loi de l’offre et de la demande

Comme pour tous les actifs financiers, le prix de la cryptomonnaie Chainlink est lié à la loi de l’offre et de la demande. Si à un instant T il y a plus d’acheteurs que de vendeurs, le prix va monter. S’il y a plus de vendeurs que d’acheteurs, le prix va baisser. Le cours Chainlink n’est donc déterminé par aucune personne ou entreprise en particulier, mais par la confrontation de l’offre et de la demande sur le marché.

Il faut donc s’intéresser à ce qui peut susciter chez les investisseurs l’envie de vendre ou d’acheter du Chainlink. Et les facteurs peuvent être nombreux, comme le contexte économique général, le prix des autres cryptomonnaies, ou encore des développements spécifiques à Chainlink.


Le contexte économique

Tout comme pour les autres actifs financiers, le contexte économique général influe sur la demande des cryptomonnaies, dont Chainlink. Par exemple, une crise économique laissera moins d’argent disponible à la population pour acheter des cryptomonnaies. Dans un autre registre, les politiques monétaires accommodantes des banques centrales, en dévaluant les monnaies nationales, incitent les investisseurs à s’intéresser aux cryptomonnaies. Enfin, lorsque les perspectives économiques sont bonnes, les opérateurs sont plus enclins à prendre des risques sur de jeunes marchés tels que celui des cryptomonnaies.


L’évolution du Bitcoin

Toutes les cryptomonnaies sans exceptions sont à différents degrés affectés par le cours du Bitcoin. La règle de base est que si le Bitcoin monte, les autres cryptomonnaies devraient grimper également. Ou tout du moins suivre l’exemple du BTC sans trop de retard. Ainsi, une tendance haussière sur le BTC/USD sera à considérer comme un facteur positif pour toutes les cryptomonnaies. De même, une tendance négative sur la plus importantes cryptomonnaie devrait peser sur toutes les autres.


Contrairement au Bitcoin qui se veut être une monnaie, le Chainlink a une utilité technique dans le monde réel, puisque le jeton LINK sert à faire fonctionner la plateforme de Chainlink, qui vise à faire communiquer les blockchains avec des applications hors blockchain. Cette technologie offre des possibilités énormes et plusieurs domaines d’application (DeFi, entreprises, assurances, NFTs et gaming, impact social, marché du climat), et Chainlink prévoit encore de nombreux développements et améliorations. Ces évolutions du projet, destinées à le rendre meilleur et plus utile pour un plus grand nombre, sont définitivement à considérer comme des facteurs haussiers pour le LINK.


prévisions

La fragmentation des données est un gros problème pour de nombreuses entreprises.  Il devient difficile de collecter des données et le résultat n’est pas garanti. Chainlink modifie le paysage financier en repensant le mode de fonctionnement des contrats financiers. En même temps, son réseau décentralisé d’oracles se dirige vers la quatrième révolution industrielle. Le projet a déjà aidé de grandes entreprises telles que Google, AccuWeather, FedEx, FlightStats, Associated Press, Gartner, Binance, AAVE et bien d’autres, en prouvant son utilité. De plus, la plateforme fonctionne aujourd’hui sur plusieurs blockchains.

Chainlink sécurise désormais des dizaines de milliards de dollars en contrats intelligents. Son écosystème compte plus de 1 600 projets utilisant plus de 1 000 nœuds d’oracle. Étape importante de sa feuille de route Economics 2.0, le projet a récemment lancé la possibilité de faire du staking. Ce dernier permet permet aux membres de l’écosystème d’engager des jetons dans des contrats intelligents, dans le but de soutenir certaines garanties de performance des services oracle de Chainlink.

Entre l’évolution rapide des applications du projet dans le monde réel et la fin du bear market, difficile de ne pas être optimistes au regard du cours Chainlink. En effet, le jeton se trouve certainement dans une position qui lui permet d’afficher de solides perspectives pour l’avenir.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


blockchain

 

Détaillons les principes sur lesquels se base la blockchain Chainlink.

  • Décentralisation de bout en bout. Chainlink utilise des réseaux d’oracle décentralisés composés de nœuds indépendants et résistants. Cela offre une haute disponibilité et une résistance aux manipulations.
  • Nœuds très sécurisés. Le projet Chainlink permet de fournir une preuve cryptographique de la sécurité globale des réseaux oracle. En effet, chaque donnée est signée numériquement par des nœuds et stockée sur la blockchain.
  • Données de haute qualité. Chainlink permet d’accéder à toute source de données API protégée par un mot de passe ou authentifiée, validée de manière redondante par plusieurs nœuds pour éviter tout point de défaillance unique.
  • Sécurité renforcée. La cryptomonnaie LINK permet d’appliquer plusieurs couches de sécurité. Par exemple, les signatures cryptographiques, les environnements d’exécution fiables, les preuves à connaissance zéro, etc.
  • Communauté open-source. Chainlink permet aussi d’améliorer la sécurité des réseaux et accélérer le développement. Ceci grâce aux contributions continues des opérateurs de nœuds, des développeurs, des chercheurs, des auditeurs de sécurité, etc.

Les titulaires de contrats utilisent LINK pour payer les opérateurs de nœuds Chainlink pour leur travail. Les prix sont fixés par l’opérateur du nœud. Ceci en fonction de la demande pour les données qu’il peut fournir et du marché actuel pour ces données.

Les opérateurs de nœuds Chainlink utilisent également LINK pour prendre des participations dans le réseau. Les opérateurs de nœuds doivent déposer LINK auprès de Chainlink. Cela permet de démontrer leur engagement envers le réseau et encourager un bon service. Le réseau Chainlink punit également les nœuds défectueux ou malhonnêtes en taxant leur mise de LINK pour un mauvais service.

Enfin, notons que le LINK a été construit sur Ethereum conformément à la norme ERC-677 pour les jetons. Il peut être acheté et vendu pour de la monnaie fiduciaire ou d’autres monnaies numériques.


Vous envisagez d’investir en Chainlink ? La façon la plus simple d’obtenir du LINK consiste à en acheter sur un courtier en ligne.

Voici les meilleurs sites pour acheter du LINK en France

Plateformes Frais d’achat Méthode de dépôt Visiter le site Note clients
OKX entre ~ 0,08 et 0,1 % SEPA, CB, Apple Pay www.okx.com 4,3 / 5
eToro 1 % SEPA, CB, PayPal, Skrill et autres www.etoro.com 4,1 / 5
Bitget 0 % SEPA, CB www.bitget.com 4,7 / 5


Conclusion

Chainlink fait certainement partie des plus importants projets de cryptomonnaies sur le marché. Loin des projets spéculatifs, Chainlink peut avoir réellement un impact dans le monde et dans nos vies.

En plus d’être un pari sur les cryptomonnaies en général, Chainlink a des points forts qui lui sont propres. Les problèmes que règlent sa plateforme et sa technologie sont amenés à être rencontrés par de nombreuses entreprises. Sans compter que la technologie blockchain se répand dans de plus en plus de domaines. Son utilisation est grandissante, et le cours Chainlink va certainement en bénéficier.

Chainlink est donc définitivement une cryptomonnaie à laquelle vous devriez vous intéresser. Surtout aujourd’hui, vu le prix d’entrée et le potentiel.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


C’est quoi Chainlink ?

Qu’est ce qui détermine le cours Chainlink ?

Comment marche Chainlink ?

Aymeric Denis Orella Éditeur web

Aymeric Denis Orella Éditeur web

Aymeric Denis Orella est un professionnel polyvalent avec une vaste expérience dans divers domaines, allant de la gestion de projet à l'IT, en passant par le content marketing et la traduction. Sa formation académique a débuté à l'Université de Turin où il a étudié les langues étrangères et la littérature, un parcours qu’il a rapidement abandonné pour des études en psychologie à l'Université de la Vallée d'Aoste.

Aymeric a commencé sa carrière en tant que traducteur indépendant, se spécialisant dans la localisation de contenu et la traduction multilingue. Sa maîtrise de trois langues - le français, l'italien et l'anglais - a été un atout majeur dans ce rôle.

En 2014, il rejoint Xerox à Cracovie en tant qu'analyste informatique technique, où il se concentre sur la sécurité de l'information et la gestion des incidents. Son expertise et son dévouement l'ont rapidement propulsé au poste de Senior Technical IT Analyst chez Atos, position qu'il a occupée pendant cinq ans.

En octobre 2020, Aymeric a co-fondé Smooth Remote, une plateforme de job board pour le travail à distance, où il a non seulement dirigé la gestion de projet, mais a également supervisé une équipe de créatifs et a joué un rôle clé dans la stratégie de marketing de contenu.

Plus récemment il a rejoint Binance, où il était spécialisé dans l'analyse crypto pour les marchés francophones. Aymeric est également actuellement éditeur de contenu français chez Finixio, mettant à profit ses compétences en édition, SEO et marketing de contenu.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram