Accueil Plusieurs villes aux Etats-Unis vont payer leurs employés en Bitcoin !
Toute l'actualité

Plusieurs villes aux Etats-Unis vont payer leurs employés en Bitcoin !

Marc-Antoine Caen Poletti
bitcoin BTC coin cryptocurrency

Voulez-vous recevoir votre salaire en Bitcoin ? Ce sera bientôt possible !

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le Bitcoin ne cesse de gagner du terrain et son évolution au sein de notre société est l’une des plus rapides parmi toutes les technologies qui ont vu le jour ces dernières décennies. Pourtant, les Américains restent frivoles et prennent peur dès qu’on prononce son nom. Un peu comme pour Voldemort.

 

Ils n’avaient pourtant pas été si réfractaires à l’arrivée des fast-foods, il ne faut donc peut-être pas trop faire confiance à leur instinct. Mais certains d’entre eux ont le nez fin et c’est le cas de Scott Conger qui emboite le pas d’un certain Nayib Bukele, président du Salvador.

  • Les régulateurs veulent imposer toujours plus de contraintes au Bitcoin
  • Nayib Bukele a fait du Bitcoin la monnaie officielle de son pays
  • Le maire de Jackson met en place un paiement des employés en Bitcoin
  • Miami espère mettre en place un système similaire à Jackson
  • Les appels d’offres sont lancés
  • Le Bitcoin poursuit sa course baissière

Le Bitcoin toujours mal vu au pays de Biden

Les Etats-Unis font parti de ces pays qui n’aiment pas le Bitcoin et les autres crypto monnaies. N’allant pas jusqu’à interdire certaines de ses applications comme le fait la Chine, ils ne sont clairement pas de l’autre côté de la barrière pour autant.

Nous pouvons par exemple citer Donald Trump qui affichait ouvertement son aversion pour celui qui fait office de logo pour le monde des crypto monnaies. Il nous disait que le Bitcoin était là pour concurrencer le « roi » dollar.

Loin de comprendre le but premier du Bitcoin, certains veulent surtout, au-delà de l’interdire, le réguler. Le président de la SEC (Securities and Exchange Commission), Gary Gensler estimait qu’il fallait que les plateformes d’échange de crypto monnaies accueillent à bras ouverts les réglementations et respectent la législation. Bien qu’il soit assez évident pour certains que cela devrait être le cas, il ne faut pas oublier que les règlementations que les états veulent imposer aux cryptos actifs annihilent pour la plupart l’intérêt de ces derniers.

cryptonaute twitter

L’innovation est toujours le grand méchant loup

Imaginez par exemple qu’à l’arrivée des premières voitures, la régulation des états prévoyait qu’il serait acceptable d’en posséder une, si tant est qu’elle ne roule pas. Absurde ? Tout comme certaines règlementations que voudrait voir passer une partie des états. Gary Gensler nous disait par exemple, avec un certain pragmatisme cependant :

« Les investisseurs peuvent décider quels risques ils veulent prendre. Mais les personnes qui recueillent l’argent, les émetteurs, devraient partager une divulgation complète et équitable. […] Les innovations autour de la DEFI pourraient être réelles, mais elles ne persisteront pas si elles restent en dehors des cadres politiques. »

Ce qui est assez ironique,  c’est que les principaux arguments des régulateurs sont toujours les mêmes. Lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Or, ces deux combats n’ont pas débuté avec l’avènement du Bitcoin. Il faut noter que l’estimation du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme au sein du monde de la blockchain ne représente même pas un pourcent du flux total de transactions. En bref, ceux qui veulent blanchir de l’argent passent essentiellement par des monnaies fiduciaires. Car oui, il est beaucoup plus simple de cacher des billets dans un sac plutôt que sur un réseau où toutes les transactions peuvent être tracées.

 

Le Bitcoin comme salaire pour les employés de la ville de Jackson !

Mais tout n’est pas tout noir ou tout blanc et alors que la bourse s’effondre, que le cours du Bitcoin la suit et que les mineurs revendent leurs cartes graphiques pour quelques pièces, un schéma prospère se met en place pour le monde des crypto monnaies. Car alors que le Salvador n’a pas fini de faire parler de lui, que d’autres pays lui emboitent le pas, c’est au tour des Etats-Unis d’entrer dans la danse.

Le Bitcoin à l’origine d’une initiative de la part de Scott Conger, maire de la ville de Jackson qui va faire parler d’elle. Car si en ce jour, le prix du Bitcoin est à son plus bas depuis des mois, il se pourrait bien qu’une telle nouvelle remue un peu le réseau de la blockchain. D’ici l’année prochaine, les employés de la ville de Jackson pourront en effet se voir verser leur salaire en Bitcoin ! Une motion a été adoptée et il ne reste plus qu’à mettre tout cela en place.

Un appel d’offre pour fournir les villes en bitcoin

La ville a d’ailleurs lancé un appel d’offre afin de trouver une plateforme d’échange pour mettre en place ce système. Le maire précise :

« L’appel d’offres est ouvert ! […] Le 22 est le moment où les répondants doivent répondre à l’appel d’offres. Donc une fois le 22, nous ouvrirons les offres, nous aurons le comité, puis ils l’examineront. Ils feront probablement une recommandation au conseil en Février. »

Une fois ceci mit en place, la ville n’aura plus qu’à payer la plateforme en dollars pour que celle-ci reverse ensuite les Bitcoin aux employés de celle-ci. Peut-être mettra-t-elle en place de plus en plus de distributeurs afin d’en faire progressivement une ville Bitcoin ! Cette initiative concernant le Bitcoin n’est pas propre à Jackson puisque Miami serait en train de réfléchir à la même idée. Reste à savoir quand est-ce qu’elle mettra en place son appel d’offre et initiera sa mise en œuvre.

BTC reste une valeur sûre et son prix est au plus bas !

Il y a des gens qui restent devant un graphique, attendant que celui-ci remonte pour investir. D’autres attendent qu’il descende encore et toujours plus bas, vainement. Ces ainsi que leur portefeuille ne bougera pas, car ils n’ont toujours pas pleinement compris le fonctionnement du cours du Bitcoin. Sa valeur ne cesse de baisser ces dernières semaines et, bien que cela soit un bel indicateur d’entrée, beaucoup ne s’y risquent pas.

C’est pourtant le moment ! Avec un prix tout juste au-dessus des 46.000$ au moment de rédiger ces lignes, c’est un moment parfait pour acheter du Bitcoin à moindre frais et espérer une grosse plus-value lorsqu’il remontera. D’autant que bien que celui-ci puisse baisser quand de mauvaises nouvelles envahissent la toile, il peut remonter aussitôt si des bonnes se concrétisent ! Nul doute que le prix du Bitcoin remontera en flèche lorsque Jackson aura mis en place son système de paiement et d’autant plus si Miami suit. N’attendez plus, investissez dans le Bitcoin qui reste une valeur sûre !

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram