Accueil Argentine : explosion des stablecoins après la démission du ministre de l’Économie
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Argentine : explosion des stablecoins après la démission du ministre de l’Économie

Lucille Bodenes
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Dans le contexte de crise économique qui touche actuellement leur pays, les principales plateformes d’échange de cryptomonnaies ont rapporté que les Argentins avaient acheté jusqu’à trois fois plus de stablecoins pendant ce week-end qu’en temps normal.

Un point sur la situation économique du pays

L’Argentine fait en effet face à une crise économique difficile. Samedi dernier, le ministre de l’Économie Matin Guzmán a annoncé sa démission, estimant qu’il n’était plus en mesure d’assurer ses fonctions. Il était pourtant le principal artisan de l’accord passé avec le FMI en mars dernier. Guzmán avait en effet mené les négociations avec le Fonds Monétaire International pour le financement de la dette du pays, qui s’élève à 45 milliards de dollars.

L’Argentine, qui a connu trois ans de récession, fait aujourd’hui face à une forte inflation, qui a grimpé de 60 % en un an. La situation mondiale, notamment la pandémie et la guerre en Ukraine, a provoqué une hausse globale des matières premières, ce qui a exacerbé la situation.

En outre, la banque centrale argentine est en passe d’épuiser ses réserves de devises étrangères, ce qui entrave les importations, entre autres conséquences.

Quel impact sur le marché des cryptomonnaies ?

À la suite de cette démission, les trois plus grandes plateformes d’échange de cryptomonnaies ont enregistré des achats de stablecoins deux à trois fois plus élevés qu’à l’accoutumé pour les investisseurs argentins. Ceux-ci cherchent ainsi à se protéger d’un possible dévaluation de leur monnaie, le peso argentin (ARS). Avec l’inflation qu’ils ont subie, leur pouvoir d’achat a déjà fortement diminué cette année.

Dans les faits, la monnaie s’est bien dépréciée de 15 % par rapport aux stablecoins majeures comme Tether (USDT) ou le DAI.

Dimanche, sur l’échange argentin Buenbit, une augmentation de 300 % des volumes échangés a été enregistrée par rapport aux dimanches précédents. Les utilisateurs emprunteraient des pesos argentins avec des DAI comme garantie, afin d’acheter des DAI en plus grande quantité. Ceci pour se prémunir contre une dévaluation de l’ARS. À tel point que la rumeur de l’annonce d’un jour férié sur les échanges planait ce weekend dans les médias.

Par ailleurs, la plupart des plateformes du pays ont décidé d’élargir leurs spreads, qui sont habituellement de l’ordre des 2 %. Ce weekend, ils se situaient autour de 18 %. D’après Pablo Sabbatella, à la tête de la plateforme éducative sur les cryptomonnaies DefyEducation, c’est la façon dont les plateformes se protègent contre le prix d’ouverture de lundi, en incitant les gens à ne pas trader.

Le recours aux stablecoins en cas de crise politique

Le PDG de l’échange Ripio également basé en Argentine, Sebastian Serrano, a ainsi commenté l’engouement de la population pour les stablecoins :

Chaque fois qu’une nouvelle de ce type est annoncée en Argentine, en raison de la nature 24/7 de la crypto, c’est le premier marché où l’Argentine commence à chercher un prix pour le dollar américain. Cela fait grimper les volumes d’échange.

Avec la facture politique actuelle et la fragilité de la coalition gouvernementale, ce n’est donc probablement pas la dernière fois que l’on entendra parler des cryptomonnaies en Argentine.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Lucille Bodenes

Lucille Bodenes

Ingénieure de formation, passionnée de sciences et de nouvelles technologies, j’ai aujourd’hui choisi de voyager en travaillant. J’exerce ainsi en tant que rédactrice web pour des contenus liés aux sciences et au Web 3.0.
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram