Actualités

Olga Feldmeier : “Je maintiens ma prédiction d’un bitcoin à 100 000 dollars”

Alors que les cours des crypto-monnaies ont chuté de plus de 80% depuis le pic de décembre 2017, la PDG de la startup blockchain Smart Valor reste extrêmement confiante pour l’avenir.

 

Dans une interview accordée au média LeTemps, Olga Feldmeier, la directrice générale de Smart Valor, a déclaré que la blockchain serait en mesure de changer les fondements sur lesquels reposent notre société.

“Il existe déjà beaucoup d’exemples qui sont concevables aujourd’hui comme des cryptomonnaies nationales, des registres décentralisés, etc. Ces prochaines années, des défis nous pousserons à mettre en place de façon utile cette technologie. Certains deviendront les prochains Google et Amazon, d’autres seront rachetés par les acteurs dominants et un plus grand nombre encore échouera.” a t-elle dit.

L’entrepreneuse suisse a fait ses armes chez UBS, au Boston Consulting Group et dans la crypto-entreprise XAPO. Elle pense que la finance sera le secteur le plus touché par cette nouvelle technologie.

Selon Mme Feldmeier, la Suisse a le potentiel de devenir un état central pour la blockchain, bien que sa destinée soit dans les mains des organismes de régulation du pays.

“Le cadre légal a besoin d’ajustements et l’approche du régulateur devrait être plus audacieuse. Nous sommes sur le bon chemin. Le gouvernement veut faire de la Suisse un centre pour l’innovation de pointe pour les entreprises fintech et blockchain.” a t-elle commenté à ce sujet.

Smart Valor développe un marketplace décentralisé afin de proposer des actifs traditionnels tokenisés sur la blockchain, sous la forme de jetons numériques.

Celle qui se fait parfois appeler “la reine du Bitcoin” a ensuite évoqué l’avenir du marché cryptographique et indiqué qu’une stabilisation des prix aurait lieu, tout en maintenant sa prévision à 100 000 dollars pour le Bitcoin d’ici 2022.

“Je maintiens ma prédiction d’un bitcoin à 100 000 dollars. Ce sera probablement le prix au moment du pic du prochain cycle, d’ici deux à trois ans. D’après le WEF, 10% du PIB mondial, soit entre 14 000 et 16 000 milliards de dollars, sera stocké dans la blockchain d’ici 2027. ” a-t-elle conclu.

Un avis que ne partage pas le célèbre analyste financier Garry Shilling. La semaine dernière, il comparait Bitcoin à une “black box“, dénonçant l’anonymat de son créateur.

> Winklevoss : “Nous travaillons dur pour l’approbation d’un ETF Bitcoin”

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé