Actualités

Oracle poursuit une startup blockchain pour contrefaçon de marque

Le géant américain Oracle a intenté une action en justice contre CryptoOracle, une jeune société de capital risque qui se concentre dans l’investissement blockchain, pour contrefaçon de marque et cybersquattage.

 

Oracle a saisi un tribunal fédéral afin d’obliger l’entreprise new-yorkaise CryptoOracle à changer de dénomination sociale.

La multinationale spécialisée dans le développement de logiciels commercialise désormais des solutions basées sur la technologie blockchain et estime que CryptoOracle utilise sa notoriété pour attirer plus de clients.

Oracle a intenté une action en justice contre Crypto Oracle LLC et Louis Kerner, son propriétaire et associé directeur, alléguant une contrefaçon de marque et un cybersquattage.” rapporte CRN.

Kerner est un ex-analyste financier qui a travaillé chez Goldman Sachs et Merrill Lynch. En 2018, lors d’une interview, il comparait la chute du cours de Bitcoin à celle de l’action Amazon durant l’explosion de la bulle internet de 2000.

Selon la plainte, Oracle a initialement tenté, sans succès, de résoudre le problème à l’amiable.

En début d’année, la firme américaine annonçait l’arrivée de nouvelles fonctionnalités sur sa plateforme permettant à ses entreprises clientes d’accélérer le développement, l’intégration et le déploiement d’applications blockchain.

> VP Oracle blockchain : La technologie sera adoptée par 50% des entreprises d’ici 3 ans

Crédit miniature : Justice – Pixabay

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*