Accueil Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

actualité-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🧑‍🚀. Semaine particulièrement brutale pour le Bitcoin et les altcoins. La première des cryptomonnaies est descendue à son plus bas de 2 mois, tirée vers le bas par une nouvelle étrange. SpaceX, la société d’Elon Musk, aurait vendu contre toute attente, l’essentiel de son trésor en BTC. Fidèle à lui-même, le marché crypto a sur-réagi à la défection d’un partisan déclaré des cryptos. Les 26.000 $ ont été perdus, puis récupérés, … avant d’être à nouveau perdus semaine prochaine ? On fait le point sur cette hécatombe et les actualités clés de l’écosystème.

 

Les 7 actualités marquantes  de la semaine

 

1 – GSR, le plus ancien market maker, réduit drastiquement ses effectifs

L’information : Le nom ne vous dit rien mais GSR est le plus ancien et l’un des plus importants teneurs de marché de l’industrie crypto. Il subit actuellement une vague de départs de cadres dirigeants, enclenchée depuis la fin 2022. Son porte-parole impute les licenciements au marché baissier et à l’environnement réglementaire aux Etats-Unis. La société était pourtant passée de 25 à plus de 300 personnes au plus fort du dernier cycle haussier.

Pourquoi c’est important : Les markets makers tels que GSR (et Jump, Wintermute, ou encore le français Flowdesk) sont essentiels à la liquidité du marché crypto. Sans eux, adieu les transactions rapides et sans frictions. GSR représente des flux de plus de 8 Mds sur Binance, 2,2 Mds sur Kraken et 820 M sur Coinbase, selon les données d’Arkham. GSR a aussi investi dans plusieurs startups de l’écosystème, en tout 119 participations recensées par Messari.

 

2 – L’affaire SEC vs Coinbase pourrait être annulée en raison de la “doctrine des questions majeures”

L’information : La SEC “hors limite” dans son assignation contre la plateforme Coinbase ? C’est que détaille la sénatrice Cynthia Lummis dans une lettre qui fait référence à la “doctrine des questions majeures”. Ce point de droit fondamental aux États-Unis stipule qu’une autorisation claire du Congrès est nécessaire pour les décisions d’importance nationale. Plusieurs cabinets d’avocats ont également cité la doctrine dans des mémoires d’amicus curiae déposés vendredi (amicus curiae = permet à une personne ou à une organisation qui n’est pas partie à un procès de donner son avis ou son soutien à l’une des parties).

Pourquoi c’est important : L’argument est solide. Avec des volumes de transactions record de 500 Mds de dollars par jour au plus haut du marché, l’écosystème crypto est d’importance nationale. Des groupes de défense de la crypto et de la technologie, notamment la Blockchain Association, le Crypto Council for Innovation, la Consumer Technology Association et la Chamber of Progress ont également demandé conjointement le rejet de l’affaire. Il y a une probabilité raisonnable que le juge leur donne raison. A suivre !

 

 

3 – Ledger intègre Paypal pour les achats de bitcoins et d’ethers

L’information : Le spécialiste des portefeuilles matériels Ledger (Vierzon) a ouvert les ventes de bitcoin, d’éther et de litecoin en utilisant un compte PayPal lié. Le service sera disponible via l’ application Ledger Live, et uniquement pour les clients américains dans un premier temps. Pour l’heure, le service porte le nom de Cryptocurrencies Hub.

Pourquoi c’est important : Paypal s’engage un peu plus dans les cryptos, après avoir lancé son stablecoin-dollar PYUSD sur le réseau Ethereum il y a deux semaines. Rappelons que Paypal permet déjà à ses utilisateurs américains d’acheter des cryptos depuis l’application-soeur Venmo, et que les soldes détenus dépassent déjà 1 Md $ en crypto.

 

4 – En difficulté, Zynga fait le pari du web3 avec son jeu Sugartown

L’information : Zynga (à qui l’on doit Farmville, vous connaissez sûrement 🙂) a présenté son premier jeu web3 appelé Sugartown, construit sur le réseau Ethereum. Les joueurs rejoignent dans Sugartown en utilisant l’un des 10.000 jetons ERC-721 non fongibles appelés Oras, avec la possibilité de gagner des récompenses en jeu.

Pourquoi c’est important : Zynga appartient au studio Take-Two Interactive, (éditeur derrière la franchise Grand Theft Auto), qui l’avait racheté pour 12,7 Mds$ l’an passé. Malgré la position prudente du PDG de Take-Two, Strauss Zelnick, sur les NFT, le succès du jeu pourrait remodeler l’industrie du jeu vidéo et pousser davantage de développeurs majeurs dans l’espace web3.

 

5 – Shibarium, un lancement raté et des questions

L’information : Mercredi, le lancement du layer2 d’Ethereum consacré à l’univers Shiba Inu a connu des problèmes techniques importants. D’abord un blocage de 1003 ethers (environ 1,7 million $) par le contrat intelligent qui gère le pont Ethereum-Shibarium. Ensuite la suspension de la production de blocs pendant près d’une journée. Pour ne rien arranger, le célèbre enquêteur on-chain ZachXBT a qualifié le récent lancement de Shibarium de “bâclé”.

Pourquoi c’est important : Les détenteurs de jetons SHIB (-10%), LEASH (-17%) et BONE (-22%) n’ont pas apprécié. Plusieurs observateurs attentifs ont listé sur X/ Twitter des éléments qui restent à corriger dans la fiabilité et la sécurité de Shibarium. Au milieu du chaos, le site Web de Shibarium est devenu inaccessible et les utilisateurs ont signalé avoir été bloqués sur Discord du projet.

 

6 – Stellar (XLM) investit dans MoneyGram pour des services crypto

L’information : La Stellar Development Foundation (SDF), l’organisation à but non lucratif qui gère le développement du réseau Stellar (XLM), a pris une participation dans le spécialiste du transfert d’argent MoneyGram. L’investissement s’appuie sur un partenariat de 2 ans, permettant à MoneyGram de lancer des services liés à la crypto. Le montant reste inconnu mais Moneygram (MGI) capitalise 1,07 Md$ au Nasdaq.

Pourquoi c’est important : La patronne de la SDF, Denelle Dixon, a déclaré qu’un siège au conseil d’administration de MoneyGram revenait désormais à Stellar, et que cela déboucherait sur de nouvelles activités numériques de MoneyGram en “explorant la technologie blockchain”. L’investissement, issu de la trésorerie de la SDF, marque une première en son genre pour la fondation.

 

7 – Aux Etats-Unis, les ETF sur les contrats à termes Ether arrivent

logo ethereum

L’information : La SEC (agence de réglementation des marchés US) s’apprêterait à donner son feu vert à plusieurs ETF basés sur des contrats à terme Ethereum. Environ 12 sociétés de gestion sont candidates à un ETF ETH, y compris des acteurs de poids tels que Bitwise, ProShares et Volatility Shares.

Pourquoi c’est important : Les ETF sur contrats à terme BTC existent depuis 2021. Ce type d’ETF achète des cryptos par le biais de contrats à terme sur le Chicago Mercantile Exchange, et n’a donc pas d’exposition directe au comptant au bitcoin. Parallèlement, on attend toujours l’approbation des premiers ETF au comptant sur Bitcoin (dits “spot”, car basés sur des btc sonnants et trébuchants) par la SEC, depuis le vague de dépôt de demandes en juin-juillet (BlackRock, Ark, Fidelity, …).

 

cryptonaute twitter

Autres nouvelles importantes

BASE. La blockchain de Coinbase dépasse (temporairement) ses concurrents Arbitrum One et Optimism en nombre de transactions journalières !

SEI. Le cours du jeton SEI plonge de 30% en arrivant sur Coinbase, et l’airdrop de jetons SEI aux utilisateurs de la première heure s’est mal déroulé.

GHO. Le stablecoin-dollar du protocole Aave ne parvient pas à se maintenir à 1$ (0,97 – 0,99$), mais le fondateur d’Aave Stan Kulechov tente de rassurer la communauté.

USDT. Tether stoppe l’émission de son stablecoin sur les réseau Omni, Bitcoin Cash et Kusama, citant des volumes trop marginaux.

ZACHXBT. Le célèbre enquêteur on-chain trouve un accord avec l’entrepreneur taïwanais Jeffrey “Machibigbrother” Huang pour que celui-ci retire une plainte pour “diffamation” à la suite d’un article d’investigation particulièrement inquiétant de Zach.

BITGO. Le spécialiste américain de la conservation de crypto-actifs lève 100 millions $, valorisant son activité à 1,75 Md$.

FTX. Les dirigeants par intérim de la plateforme en faillite s’entendent avec Genesis (une ancienne plateforme de trading institutionnel) pour un versement de 175 millions $.

BINANCE. La fintech britannique Checkout.com met fin à son partenariat avec Binance, une relation entamée depuis 2020 sur les paiements crypto-fiat (300 à 400 millions $ traités depuis). Binance a mis fin à son service crypto-fiat Binance Connect dans la foulée.

 

Le point marché de la semaine : Bitcoin et le “long squeeze”

La tendance : Alors qu’on pensait vivre une nouvelle semaine estivale tranquille, le Bitcoin a connu une forte baisse, passant de 29.660 $ lundi à 25.000 $ jeudi. En perdant plus de 10%, la crypto a marqué un plus bas de 2 mois. A ce stade, les raisons de la chute restent floues, mais quelques pistes se dessinent.

Graphique journalier du bitcoin en dollars US – Zonebourse

D’abord, il semble que nous ayons assisté cette semaine à ce qu’on appelle un “long squeeze”.

C’est un mécanisme de marché qui se produit lorsque le prix d’un actif baisse brusquement et que les investisseurs qui ont une position longue – c’est-à-dire qu’ils détiennent l’actif – se précipitent pour le vendre, ce qui fait baisser le prix encore plus.

Un long squeeze peut se produire sur le bitcoin lorsque le marché des contrats à terme est dominé par les positions longues (la majorité des traders anticipent une hausse sur le BTC/USD). Si le prix du bitcoin rencontre une forte résistance ou subit un choc négatif :

→ Les traders longs peuvent être tentés de clôturer leurs positions pour limiter leurs pertes ou éviter de payer des frais de financement
Cela entraîne une augmentation de l’offre de bitcoin sur le marché et une baisse de la demande, ce qui fait chuter le prix !

L’actualité : Plusieurs facteurs ont contribué à la chute du Bitcoin et à l’accélération de ce long squeeze jeudi et vendredi :

  • Les rumeurs sur une vente de Bitcoins par SpaceX,
  • Les signes d’un resserrement monétaire de la part de la Fed,
  • Le dépôt de faillite du géant immobilier chinois Evergrande aux Etats-Unis, qui pourrait avoir des répercussions mondiales.

Ces 3 éléments ont donc eu raison du Bitcoin, qui était largement suracheté avant la chute. En tout, 1,04 Md$ de positions acheteuses ont été liquidées cette semaine. Un véritable bain de sang !

La tendance à suivre : Le Bitcoin pourrait continuer à baisser dès lundi, si la zone de 24.800 /25.000 $ ne tient pas comme support. Si à l’inverse, il parvient à rebondir au-dessus de 27.000 /27.300 $, il pourrait retrouver un peu de confiance et viser les 28.000 /28.570.

 

Le pouls du marché NFT : la frénésie autour de friend.tech

Cette semaine, le capitalisation des NFT est passée de 8,59 millions d’ETH à 7,54 millions. Dans le sillage du gadin pris par l’ether sur les marchés, les NFT encaissent un moins 12,22%.

Faisons le point sur les collections les plus actives depuis lundi :

Top 5 des collections NFT – pro.opensea.io

L’évènement de la semaine est sans aucun doute la frénésie autour de l’application friend.tech, que d’aucuns voient déjà comme le Discord-killer 😅

Depuis une semaine, cette appli sociale fait fureur avec son concept : acheter et vendre des parts de comptes Twitter sur sa plateforme, se faire des amis et de l’argent ! Le principe est simple : quand vous achetez une part d’un compte Twitter sur friend.tech, vous :

  • Entrez dans un groupe privé avec le propriétaire du compte et ses autres “actionnaires”
  • Discutez avec eux, leur donnez des conseils, ou leur demandez des faveurs
  • Pouvez également revendre votre “action” à tout moment, selon le système de courbe de liaison de l’appli (vous pouvez ainsi réaliser une plus-value ou une moins-value, selon l’activité du compte !)

Il se trouve que cette appli sociale d’un nouveau genre tourne sur la solution de scaling de Coinbase, Base, et est en version version bêta sur invitation depuis un peu plus d’une semaine.

Au-delà de son concept, friends.tech réussit ce que beaucoup d’applis sociales se sont cassé les dents à expérimenter : combiner une surcouche d’Ethereum (pour des transactions rapides et à quelques centimes), une appli web indépendante (pas d’App Store ni de Play Store), un portefeuille intégré (pas la peine d’avoir un Metamask a priori).

En une semaine, elle a fait plus de 8 374 ETH de volume d’échanges, soit plus que la plupart des grosses collections NFT, qu’il s’agisse des DeGods (19.141 ETH) ou des Bored Apes (10.780 ETH).

 

La prévente de la semaine : SonikCoin (SONIK)

Sonik logo

Le projet SonikCoin et son jeton SONIK sont les nouveautés de la semaine dans la toujours très active niche des mème coins. Sonik est basé sur le célèbre hérisson bleu Sonic 🦔🦔, rappelez-vous, le héros des jeux vidéo et des films de Sega.

(Attention⚡⚡: Sonik n’est pas affilié à Sega ou à la marque Sonic The Hedgehog, il s’agit ici d’une parodie dans le plus pur esprit potache des crypto-amateurs)

Ce qui rend ce nouveau mème coin intéressant, c’est qu’il offre des avantages aux investisseurs, comme la possibilité de faire du staking, c’est-à-dire de bloquer leurs jetons SONIK pour recevoir des récompenses sous forme de nouveaux jetons.

Le projet promet ainsi des rendements annuels supérieurs à 1 000%. C’est avec ce mécanisme que Sonik ambitionne de devenir le “mème coin le plus rapide à atteindre une capitalisation boursière de 100 millions de dollars”. Ce qui représenterait tout de même une multiplication par 25 du prix de lancement.

Le jeton SONIK est actuellement en prévente, ce qui signifie que les investisseurs peuvent l’acheter à un prix fixe de 0,000014 dollar avant son lancement sur le marché ouvert. La prévente a déjà attiré plus de 180 000 dollars d’investissement en quelques jours, et il ne reste plus que 2 millions de dollars à lever pour atteindre le plafond fixé. La prévente se termine le 31 août.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le projet Sonik et son jeton SONIK, vous pouvez consulter son site web officiel, son compte X / Twitter, ou son livre blanc 😊

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Sur le même sujet :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram