ActualitésBitcoinMinage

Braiins lance un protocole pour décentraliser le minage de Bitcoin

Crédit : Pixabay

Le propriétaire de pools crypto-miniers Braiins propose un protocole qui ambitionne de décentraliser davantage le minage de bitcoins.

 

Baptisé Stratum V2 et sorti à la mi-novembre, le protocole modifierait drastiquement la façon dont l’exploitation minière est effectuée sur les pools miniers, tout en renforçant la sécurité, la décentralisation et l’efficacité de ces derniers, rapporte Coindesk.

“Si le protocole fait tout ce qu’il promet, la centralisation minière ne sera plus un argument utilisable,” a commenté Jimmy Song, un célèbre développeur Bitcoin sur Twitter.

Le projet est également soutenu par Matt Corallo, le cofondateur de blockstream. Selon le développeur chevronné, qui a récemment rejoint Square Crypto, « C’est énorme pour la centralisation de l’exploitation minière ».

“Au lieu de se concentrer sur la centralisation des pools, nous pouvons nous concentrer sur la centralisation des mineurs,” a-t-il ajouté.

Le minage de bitcoins est une activité de plus en plus centralisée. Quelques géants, notamment les fabricants de machines pour miner comme Bitmain, monopolisent aujourd’hui le marché.

Le protocole permettrait en outre de prendre en charge « la négociation de tâches ». Les mineurs connectés à des pools miniers pourraient désormais choisir les transactions à intégrer dans un bloc. Un choix auparavant réservé aux pools miniers, qui pourraient utiliser cet avantage pour censurer certaines transactions.

“S’il y a des cas de censure de transactions à l’avenir, nous avons une mesure de sécurité dans le protocole que les mineurs peuvent utiliser pour éviter la censure”, a déclaré Jan Capek, co-directeur de Braiins et gérant chez Slush Pool.

Capek a souligné que Stratum V2 n’était toutefois pas « une solution miracle pour la centralisation de l’exploitation minière ». Certains pools miniers pourraient en effet choisir de ne pas adopter cette nouvelle spécification.

Bien qu’une première version soit déjà disponible, la startup travaille toujours sur le protocole et s’attend à ce qu’il soit adopté par la majorité des pools miniers d’ici la fin de l’année prochaine.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*