Accueil Ethereum : Près d’une transaction NFT sur 2 serait fausse en Octobre 2022 !
Actualités NFT, Toute l'actualité

Ethereum : Près d’une transaction NFT sur 2 serait fausse en Octobre 2022 !

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le marché NFT n’avait pas vraiment besoin de ça. Déjà fortement frappé par le bear market, les jetons non fongibles connaissent une très forte baisse d’activité. Et comme si cela n’était pas suffisant, il apparait désormais que la moitié du volume des transactions sur la blockchain Ethereum serait en réalité le fruit de fausses transactions. C’est en tout cas les conclusions de Footprint Analytics.

389 millions de dollars de transactions fictives en octobre ?

Sur la blockchain Ethereum, le mois d’octobre a été le théâtre de 3 millions de transactions NFT pour un montant global de 850 millions de dollars. Des chiffres en baisse pour le sixième mois consécutif. Comme l’illustre le tableau ci-dessous, accessible depuis la plateforme Footprint Analytics.

Si ces chiffres en forte baisse inquiètent, certains se sont penchés sur un phénomène bien connu et qui gonfle le volume des ventes : l’achat revente par une seule et même personne. Un phénomène aussi connu sous le nom de wash trading et qui a pour but de gonfler artificiellement les prix des collections NFT.

Selon l’analyse de Anndy Lian, sur les 850 millions de dollars de transactions, 389 millions seraient des transactions fictives. Soit près de 50 % du total du volume. Le phénomène n’a semble-t-il jamais été aussi présent. Les suiveurs du marché des NFT noteront qu’entre septembre et octobre, le nombre d’acheteurs et de vendeurs uniques a augmenté alors que le nombre de transactions est en baisse.

cryptonaute twitter

Le wash trading : un fléau pour le marché !

Si l’objectif premier du wash trading est de sur-évaluer artificiellement le cours d’un actif ou d’une collection de NFT. Mais il ne s’agit pas du seul paramètre que tronque ce type d’activité. En effet, comme le wash trading augmente le volume de transactions il donne l’impression d’une liquidité plus importante que ce qu’elle est réellement.

La principale difficulté est qu’il est impossible d’empêcher le wash trading.

Comment détecter le wash trading ?

Pour détecter le wash trading, il convient de bien surveiller le marché des NFT. Mais plusieurs éléments peuvent mettre la puce à l’oreille comme :

  • Les transactions NFT à des prix surévalués par rapport au prix du marché
  • Des transactions passées avec des frais de création à 0 %
  • Les collections dont le volume de vente ne correspond pas avec les volume moyens observés quotidiennement
  • L’achat et la revente rapprochée d’un NFT par le même portefeuille

Quoi qu’il en soit, la plateforme Footprint Analytics vous permet de filtrer le volume de ventes sur une plateforme ou sur une collection en supprimant le wash trading. Cela vous permettra d’avoir une vision plus conforme à la réalité du marché des NFT.

Quelles plateformes et collections sont les plus touchées ?

En appliquant les filtres qui ont permis d’aboutir à ce chiffre de 46 % de fausses transactions, on s’aperçoit également que près de 80 % des transactions sur X2Y2 pourraient être fictives. Un chiffre impactant lorsque l’on sait que la plateforme est l’une des trois plus importantes sur le segment des NFT. Si les chiffres sont encore plus élevés sur X2Y2, c’est parce que le business model de la plateforme permet de bénéficier de récompenses sur les transactions. Et celles-ci sont attribuées selon les volumes. Cet élément incite inévitablement à augmenter le wash trading.

Chez d’autres acteurs majeurs, le fléau est encore plus important. Cette méthodologie permet alors d’estimer que le wash trading représente 94 % des transactions sur la plateforme Looksrare. Chez Opensea, le problème est beaucoup moins présent puisqu’il ne représenterait qu’à peine 5 % du volume des transactions.

Si les plateformes ne sont pas égales face au phénomène, que dire des collections ? La méthodologie utilisée permet aussi d’estimer la proportion de wash trading pour la vente de chaque collection NFT. Et certains chiffres font froid dans le dos. Ainsi, on estime que plus de 99,5 % des échanges sur la collection Dreadfulz correspondent à du wash trading. Mais les collections NFT les plus populaires comme Bored Ape Yacht Club (BAYC) ou encore CryptoPunks sont très peu touchées par ce phénomène. Peut-être parce qu’elles sont déjà suffisamment reconnues.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram