Euro numérique : la Commission européenne promet un cadre législatif d’ici juin 2023
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité

Euro numérique : la Commission européenne promet un cadre législatif d’ici juin 2023

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Aujourd’hui 7 novembre 2022 s’est tenue une conférence majeure pour l’avenir d’un euro numérique. Au cœur des discussions : la place de l’euro numérique dans le secteur financier et les challenges législatifs liés à sa mise en place. Pour permettre le bon développement de cette monnaie européenne, la Commission européenne prévoit de proposer un projet de loi d’ici juin 2023.

La conférence pour l’Euro numérique à Bruxelles

L’avenir de l’euro numérique s’est peut-être dessiné un peu plus clairement aujourd’hui 7 novembre 2022. En tous cas, c’est l’objet des discussions qui ont eu lieu à Bruxelles. La conférence « Euro Numérique » a été organisée conjointement par la Commission européenne et la Banque centrale européenne.

L’évènement a rassemblé les acteurs européens impliqués dans les décisions liées à l’euro numérique. On y a notamment trouvé :

  • Sa Majesté la Reine Máxima des Pays-Bas, Avocate spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le financement inclusif du développement (UNSGSA) ;
  • Christine Lagarde, présidente de la Banque Centrale Européenne ;
  • Paschal Donohoe, président de l’Eurogroupe ;
  • Eva Kaili, vice-présidente du Parlement européen ;
  • Christian Lindner, président du G7 Finance Track et ministre allemand des finances ;
  • Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la Commission européenne.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

La course aux CBDC

Euro numérique… Mais de quoi parle-t-on au juste ? Pour faire court, il s’agit d’une cryptomonnaie d’un type bien particulier.

En fait, l’euro numérique entre dans la catégorie des CBDC, ou « Central Bank Digital Currency ». Une CBDC est une cryptomonnaie gérée par une banque centrale, au même titre qu’une devise fiat. Le futur euro numérique sera donc géré par la Banque Centrale Européenne, tout comme l’euro traditionnel.

A la différence des cryptomonnaies classiques, les CBDC ne sont donc pas décentralisées. C’est d’ailleurs toute la raison d’être des CBDC. En effet, les banques centrales voient plutôt d’un mauvais œil l’explosion du marché des cryptos qui échappe totalement à leur contrôle. La création de CBDC leur permet donc de proposer une solution alternative qui reste en leur main. Si les banques centrales n’envisagent sans doute pas d’empêcher le développement des cryptos, elles espèrent sans doute réduire leur champs d’action grâce aux CBDC.

Plus de 80 pays travaillent actuellement à la création d’une CBDC. L’Europe planche elle aussi sur le sujet avec son euro électronique (ou e-euro).

Un cadre législatif pour 2023

En Europe, l’absence de cadre législatif concernant l’e-euro est un frein au développement de la CBDC. C’était donc le sujet central de la conférence de ce jour. D’ailleurs, le sous-titre de l’évènement est plutôt clair : « Vers un cadre législative pour un euro numérique ».

« L’adoption en temps utile d’un cadre juridique pour l’euro numérique donnerait à toutes les parties prenantes la sécurité juridique nécessaire pour se préparer à son introduction éventuelle et enverrait un signal fort de soutien politique. » Christine Lagarde

L’introduction d’une CBDC européenne va poser de nouveaux défis pour le système financier bien installé. Par exemple, la question de la protection des données fait partie des sujets à traiter. L’Europe doit donc creuser le sujet pour anticiper les problèmes qui pourraient freiner le développement de l’euro numérique.

« J’attends avec impatience la proposition législative visant à établir un euro numérique, que la Commission européenne proposera prochainement. » Christine Lagarde

En fait, la Commission européenne a annoncé vouloir proposer un projet de loi d’ici juin 2023. Une fois soumis, le projet de loi devra être négocié entre le Parlement européen et les États membres.

« L’euro numérique est plus qu’une initiative de l’Eurosystème, c’est un projet européen commun, qui garantit que les paiements restent fiables, efficaces et sûrs dans un environnement en mutation et en évolution rapides. » Christine Lagarde

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Stéphanie Comitogianni Rédactrice

Stéphanie Comitogianni Rédactrice

Stéphanie a fait des études dans le domaine de la construction. Après avoir obtenu un DUT Génie Civil, elle a poursuivi son cursus avec un Master en Économie de la construction. Ce métier s’intéresse aux aspects économiques liés aux projets de construction, tout en s’appuyant sur une forte base de connaissances techniques.

Elle a exercé son métier d’économiste de la construction pendant 10 ans, travaillant pour différents bureaux d’études ainsi que dans la branche Immobilier d’EDF en France. En 2017, Stéphanie s’est expatriée pour la première fois. Elle a poursuivi sa carrière d’économiste au sein d’un bureau d’études à Bristol, au Royaume-Uni. Exercer ce métier technique dans une langue et un pays différents a été une expérience enrichissante et très stimulante sur les plans intellectuel et personnel.

En 2019, Stéphanie et son mari Kevin ont décidé de se réorienter vers le domaine de la rédaction web. Ils ont alors eu l’occasion de découvrir les cryptomonnaies lorsqu’ils ont reçu une mission portant sur le minage de Bitcoin. Totalement étrangers au secteur des cryptos, ils ont alors découvert l’univers passionnant de la blockchain. Ils ont alors décidé de poursuivre leur exploration et d’approfondir leurs connaissances, pour finalement en faire leur domaine de prédilection.

Aujourd’hui, Stéphanie aime écrire sur les différentes technologies et mécanismes utilisés par les blockchains et les cryptomonnaies. Fidèle à sa formation dans la construction, elle s’attache à décrypter les réalités techniques qui se cachent derrière les projets cryptos. Elle s’intéresse aussi particulièrement aux interfaces entre la crypto et la finance traditionnelle.

Désormais installée en Italie, elle profite pleinement de la liberté géographique offerte par son métier de rédactrice web. Plusieurs mois par an, Stéphanie et Kevin rédigent leurs articles aux quatre coins du monde en tant que digital nomads, par exemple en République Dominicaine ou à Chypre.

En dehors des voyages, elle aime passer du temps dans des travaux de rénovation et d’aménagement. La lecture est un autre de ses passe-temps préférés.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram