Fusion LenderComm : la plateforme blockchain de crédits syndiqués accueille BNP Paribas, Société Générale et Naxitis

BNP Paribas, Natixis et Société Générale ont rejoint Fusion LenderComm, la plateforme blockchain open source (R3) développée par Finastra pour le marché des crédits syndiqués visant à réduire les délais et les coûts de transaction.

 

La plateforme Fusion LenderComm offre aux banques internationales engagées sur le marché des crédits syndiqués des outils de reporting et de suivi en temps réel leur permettant de simplifier la communication entre les agents des banques et les prêteurs.

D’après un communiqué de presse partagé avec Cryptonaute, la plateforme Fusion LenderComm permet aux banques qui offrent ce type de prêt de suivre, en temps réel, « les conventions de crédit, les comptes de régularisation et les informations sur leurs positions » au sein même de leurs plateformes de gestion de crédits bancaires.

Fusion LenderComm va contribuer à améliorer la transparence et l’efficacité opérationnelle du marché des crédits syndiqués, au bénéfice de tous les participants, y compris le pool de prêteurs et nos clients emprunteurs.” a expliqué dans le communiqué Cécile Bartenieff, directrice de l’exploitation de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs chez Société Générale.

Un prêt syndiqué désigne les prêts pour lesquels le risque ne peut être supporté par une seule banque, et nécessite la syndication de plusieurs établissements qui se répartissent le risque. Ce type de prêt, par nature complexe, était jusqu’à maintenant fortement tributaire de procédures manuelles, ralentissant considérablement les processus de décision et grevant les projets d’importants frais financiers.

“Avec la création de cette communauté et un état d’esprit collaboratif, nous avons l’opportunité unique de résoudre les problèmes opérationnels auxquels nous sommes tous confrontés depuis des années et qui limitent l’expansion du marché des prêts syndiqués.” s’est félicité Philippe Boulas, responsable mondial de la Corporate Banking Operations chez BNP Paribas.

Fusion LenderComm s’appuie sur Corda Enterprise de la société de logiciels blockchain d’entreprise R3 dédiée au secteur bancaire qui réunit à ce jour plus de 300 membres.

En développement depuis plus d’un an, la plateforme Fusion LenderComm avait déjà fait l’objet d’un pilote entre la banque ING et le Crédit Suisse, avant d’être commercialisée. En octobre 2018, NatWest, une banque commerciale de détail au Royaume-Uni a été la première à rejoindre la plateforme.

Le mois dernier, Société Générale SFH, une filiale de Société Générale, a annoncé avoir émis la première obligation sécurisée sous forme de security token sur la blockchain Ethereum.


La newsletter de Cryptonaute :