Accueil Les frais de gas Ethereum au plus bas depuis décembre 2020
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

Les frais de gas Ethereum au plus bas depuis décembre 2020

Adem Amini
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

À l’heure actuelle, les frais de transaction moyens d’Ethereum oscillent entre 1 et 2 dollars, soit leur plus bas depuis décembre 2020.

Ces deux dernières années, les gas fees d’Ethereum avoisinaient plutôt les 40 dollars et ont atteint leur plus haut il y a 2 mois à peine, avec un coût moyen de 196 dollars le 1er mai 2022, selon les données fournies par BitInfoCharts.

Cette baisse des frais est une véritable aubaine pour les utilisateurs de la blockchain Ethereum. Mais s’agit-il d’une baisse durable ou d’une simple phase ?

Des frais de transaction élevés peuvent être un frein pour l’adoption du grand public

Les gas fees élevés du réseau Ethereum constituaient un problème de taille et une véritable barrière pour les nouveaux utilisateurs, les dissuadant d’effectuer des transactions sur cette blockchain.

En effet, pour une personne n’étant pas habituée à cela et disposant de peu de fonds, payer des frais de transaction parfois supérieurs à la transaction en elle-même peut être quelque peu déroutant, voire décourageant.

Cela pouvait notamment se vérifier dans le milieu des NFT, lors de mints gratuits ou au prix très bas, qui pouvaient finalement coûter plus d’une centaine de dollars, et ce, uniquement à cause des gas fees.

Face à cela, nombreuses ont été les personnes à abandonner Ethereum, se tournant vers des blockchains au frais nettement moins élevées telles que Solana ou Avalanche.

De ce fait, la baisse des frais de transaction sur la blockchain Ethereum semble être une superbe nouvelle et faciliter l’adoption du public mainstream, à condition que cela soit durable.

Quelles sont les raisons à l’origine de cette baisse de frais ?

Mais alors, comment peut s’expliquer cette baisse soudaine des frais de transaction sur le réseau Ethereum ? Principalement par la baisse toute aussi importante des transactions quotidiennes.

En effet, selon Cointelegraph, les ventes de NFT ont également atteint leur plus bas depuis plus d’un an ce samedi. Plus globalement, les NFT dans leur ensemble ont enregistré leur pire performance au cours du mois de juin 2022, avec un nombre global de ventes quotidiennes autour des 20 000.

En outre, la baisse du cours de l’Ethereum a par ailleurs une incidence directe sur la réduction des coûts des frais, en toute logique.

La baisse des frais de transaction sur ETH : un plaisir éphémère ?

Quoi qu’il en soit, cela signifie que cette baisse des gas fees est en réalité le résultat d’un concours de circonstances et que cela n’est pas réellement contrôlé par quiconque.

Dès lors que la tendance du marché s’inversera et que l’engouement autour des NFT renaîtra, les frais sur le réseau ETH risquent de flamber à nouveau, au grand désarroi de ses utilisateurs.

En novembre 2021, Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum, avait proposé une solution temporaire afin de palier aux frais énormes imposés sur le réseau Ethereum. Intitulée EIP-4488, celle-ci avait pour vocation de réduire les coûts des rollups par cinq et d’instaurer une limite de données d’appel par bloc.

Toutefois, aucune solution durable n’a pour le moment été trouvée dans le but de remédier définitivement à ces coûts exorbitants, et ce, même lorsque de très nombreuses transactions sont réalisées simultanément.

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Adem Amini

Adem Amini

Adem est âgé de 25 ans, et il est un ancien étudiant en marketing de la prestigieuse école de commerce française, l'EDHEC.

En 2016, sa curiosité le mène à découvrir l'Ethereum (avant même le Bitcoin !), et il finit par se plonger avec passion dans le monde des crypto-monnaies.

L'opportunité de liberté liée à ces crypto-monnaies l'a immédiatement séduit, et poussé à étendre ses recherches au sujet de cette technologie qui lui paraissait si particulière, et qui a fini par changer sa vie.

Les Airdrops, les nouvelles cryptos émergentes et le monde de la finance décentralisée n'ont pas pris beaucoup de temps pour susciter son intérêt.

Quelques années plus tard, son engouement pour cette technologie l'a naturellement orienté vers le monde fabuleux des NFT. C'est de cette façon qu'il les a découvertes en 2021, quelques mois avant qu'elles ne deviennent un véritable phénomène de société.

Ne se contentant pas de se renseigner à ce sujet, il est passé à l'action, par le biais de l'acquisition de sa première œuvre d'art sur OpenSea. Cela lui a permis de comprendre comment cela fonctionnait en pratique.

Et disons-le, l'utilité des NFT ne lui a pas paru si évident que celui des crypto-monnaies en premier lieu. Cependant, avec le temps, il a fini par comprendre ce qui intéressait les personnes de ce secteur, et son intérêt vis-à-vis de ce monde a commencé à grandir considérablement.

Ce nouveau secteur lui rappelle d'ailleurs son amour pour la collection de cartes Pokémon, lors de son enfance. Cet univers, qui ne s'arrête jamais, et on ne peut plus divertissant, ne pouvait que finir par le séduire !

Par ailleurs, Adem ne se contente pas d'être un simple amateur de ces technologies. En effet, il est aussi un rédacteur web chevronné, et a collaboré avec des sites notables du secteur dont Cryptonaute, depuis de nombreux mois désormais.

Constamment à l'affût des nouveautés dans le secteur des NFT et des cryptos, Adem aime également s'enrichir de diverses expériences, afin d'élargir ses horizons. En témoigne sa récente initiation au piano, son instrument préféré depuis bien longtemps.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram