ActualitésFinancement et Acquisition

Le millionnaire du Bitcoin Erick Finman crée un fonds pour soutenir des crypto-startups

Le jeune investisseur Erick Finman et Marshall Hayner, le fondateur de Metal Pay, ont cofondé un fonds de 1 million de dollars qui investit dans des startups spécialisées dans la blockchain et la crypto-monnaie.

 

Le duo derrière l’application Metal Pay a créé Metal VC, un fonds d’investissement de 1 million de dollars dédié au secteur de la finance décentralisée (DeFi), rapporte Coindesk.

Finman, devenu millionnaire avant ses 18 ans grâce au Bitcoin et investisseur précoce dans Metal Pay, a expliqué que le fonds cherchait à soutenir entre 25 et 100 jeunes pousses avec des investissements allant de 25 000 à 250 000 dollars.

“Avec Metal VC, notre vision est simple: si nous voyons quelque chose que nous aimons et auquel nous croyons, nous investirons et enverrons des MTL Coin immédiatement,” a déclaré son partenaire Marshall Hayner.

En outre, le fonds permettra aux entreprises backées d’accéder aux ressources de la société Metal, notamment afin de disposer de plus de développeurs.

A peine lancé, Metal VC vient d’investir dans Yellow Card, une startup déjà soutenue par le géant Binance qui permet d’acheter du Bitcoin sans utiliser de compte bancaire, et prévoit de faire de nouveaux investissements très prochainement.

Le mois dernier, la firme américaine 1Confirmation a levé 45 millions de dollars pour un nouveau fonds qui investira également dans des crypto-startups.

Crédit miniature : Erick Finman – Instagram

Les dernières news :

4 Commentaires

  1. Ça me fait toujours rire de voir qu’on parle des millionnaires du bitcoin… ça montre bien que cette monnaie n’a aucune autre légitimité que la spéculation pure, parce que ces millionnaires ne le sont qu’après avoir converti leurs bitcoins en monnaie bien réelle, à savoir dollars ou autre
    Si ils gardaient leurs bitcoins, ils ne seraient que de virtuels millionnaires, jusqu’au moment ou cette bulle éclatera, comme tant d’autres, et que le bitcoin, qui n’a aucune contrepartie réelle, retombera à zéro.

  2. ce que vous ne savez peut etre pas c que dans certains etats entreprises paient deja en bitcoin comme en nouvell zelande et que certains mags acceptent ce type de paiement..mais suis d accord avec vous….

  3. Si Mr/Mme Côtes redoute que le bitcoin tombe à zéro il faut aussi savoir que des monnaies tels l’euro et le dollar sont dans le même cas. La création effrénée de nouvelles coupures se traduit par un taux négatif et une chute vertigineuse est évoqué comme éminent par de nombreux analystes.

  4. “Si ils gardaient leurs bitcoins, ils ne seraient que de virtuels millionnaires”. Mais un millionnaire en Euro/dollar n’est-il pas avant tout virtuel?
    “au moment ou cette bulle éclatera” laquelle? Celle des crypto ou des monnaies traditionnelles?

    L’argent n’a aucune valeur autre que celle qu’on veut bien lui accorder. C’est valable aussi bien pour les monnaies traditionnelles. Je ne vois pas pourquoi le bitcoin n’aurait “aucune contre partie réelle”. Le dollar lui-même n’est basé que sur un consensus, et il est avant tout virtuel!

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*