PDG Ripple : “Le bitcoin est une crypto-monnaie chinoise”

Dans une interview, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a déclaré que le bitcoin était chinois étant donné que la majorité des pools de minage sont situés en Chine.

 

Comme reporte TheStreet, lors de la conférence the Stifel Financial 2018 Cross à Boston, Brad Garlinghouse a vanté les avantages du XRP mais a également évoqué le bitcoin.

D’après le directeur de Ripple, le bitcoin est une monnaie chinoise car la majorité des pools de minage sont basés en Chine. Il a déclaré :

“Beaucoup de personnalités, même Steve Wozniak (co-fondateur d’Apple), pensent que le bitcoin peut s’imposer comme monnaie mondiale. C’est absurde, ça n’a aucun sens quand on prend en compte que 4 compagnies chinoises contrôlent plus de 50% du hachage de bitcoin. Combien de pays veulent utiliser une monnaie contrôlée par la Chine ?”

Dans sa déclaration, Mr Garlinghouse fait référence aux grosses sociétés de minage de crypto-monnaies comme BTC.com ou encore Antpool appartenant en majorité au géant chinois Bitmain.

Brad Garlinghouse – Wikipedia Commons

Il a ensuite révélé qu’il possédait du bitcoin et a dit que beaucoup de personnes le considéraient comme de l’or numérique. Puis il a ajouté :

“Je conseillerais aux gens d’investir seulement ce qu’ils sont prêts à perdre. C’est la meilleure stratégie d’investissement.”

D’après le média spécialisé CryptoVest, le hashrate de bitcoin serait en effet contrôlé à plus de 58% par des firmes chinoises et cela entrainerait une centralisation importante de son consensus.

Cependant, le gouvernement chinois pourrait décider d’interdire le minage de crypto-monnaies et ainsi mettre fin à sa centralisation en Chine. L’entreprise Bitmain avait elle-même émise cette possibilité et avait déclaré se pencher sur l’intelligence artificielle (IA) en cas d’interdiction.

A voir aussi : La Chine a publié un classement crypto et préfère Ethereum à Bitcoin