Accueil Sanctions contre la Russie : Quel impact sur le marché crypto ?
Toute l'actualité

Sanctions contre la Russie : Quel impact sur le marché crypto ?

Charles Ledoux
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En amorçant des opérations militaires sur le sol ukrainien, la Russie se voit frapper par les Etats-Unis mais aussi l’Europe de sanctions économiques lourdes. Mais face à ces sanctions, les cryptomonnaies pourraient constituer un moyen efficace de contournement. 

Alors que les sanctions économiques pleuvent sur la Russie, les actifs numériques pourraient bien jouer un rôle prépondérant. Une possibilité qui se matérialise aujourd’hui par la hausse de plus de 10 % du cours du Bitcoin et du marché crypto sur les dernières 24 heures. Retour sur le contexte pour mieux comprendre en quoi les monnaies numériques pourraient avoir leur mot à dire.

Un arsenal de sanctions déployées contre la Russie

Jour après jour, les sanctions contre la Russie s’alourdissent. Et comme habituellement, les mesures phares frappent le porte-monnaie. Parmi les mesures les plus notables, les états membres ont décidé de saisir les avoirs de la banque centrale russe, rendant plus difficile sa capacité à agir sur le rouble. En effet, comme le confirmait récemment Josep Borrell, chef de la diplomatie européenne, environ la moitié des réserves de la banque centrale russe sont conservées par des pays du G7. L’interdiction de commercer avec la banque centrale russe empêche donc celle-ci d’utiliser ses larges réserves en devises étrangères pour acheter du rouble. Cette mesure a fortement impacté la monnaie nationale obligeant la banque centrale russe à rehausser son taux directeur à 20 %. Entraînant la hausse mécanique des taux d’intérêts et donc la baisse de l’investissement.

Pour la première fois de l’histoire, l’Union Européenne décide d’armer un pays qui n’est pas un membre. En fournissant pour plus de 450 millions d’euros d’armes à l’Ukraine. En France, Bruno Le Maire, ministre de l’économie, s’est dit prêt à livrer  “une guerre économique et financière totale à la Russie“. Dans les rues de Moscou, l’inquiétude est palpable depuis quelques jours et les files d’attente aux guichets des banques s’allongent.

cryptonaute twitter

La Russie écartée du système SWIFT

Et parmi les sanctions les plus fortes, citons la mise au ban du système de paiement SWIFT, la sanction financière ultime selon les Etats-Unis. SWIFT est un système de communication interbancaire. C’est via ce protocole que les banques du monde entier peuvent s’échanger des ordres de paiement et assurer la sécurité des transferts.

Bon à savoir : La Russie est le deuxième utilisateur mondial du réseau SWIFT derrière les Etats-Unis. Un réseau qui connecte plus de 11 000 établissements à travers le monde.

Dans les prochains jours, la liste des banques qui seront exclues devrait être publiée. Et elle ne concernera probablement pas l’intégralité des banques russes car cela empêcherait les européens d’acheter des biens de première nécessite comme le gaz, le charbon ou le pétrole russe. Une banque comme Gazprombank qui gère les flux financiers du géant gazier devrait donc échapper à la sanction.

Pour les observateurs, cette sanction pourrait être à double tranchant pour les états membres de l’Union Européenne. Couper les banques russes du réseau pourrait rendre plus difficile l’exportation en Russie et le paiement des marchandises. Chaque année, la France exporte plus de 5 milliards d’euros de biens de l’autre côté de l’Oural. A l’échelle des 27 états membres, le flux financier avoisine les 100 milliards à l’année.

Les cryptos comme outil de contournement des sanctions

Le recours aux cryptos comme moyen de paiement pourrait être utilisé comme moyen de contournement par les russes. D’autant plus que le pays est ouvertement tourné vers les cryptos. Selon l’institution financière TripleA, basée à Singapour, près de 17 millions de russes (12 % de la population) possèderaient des actifs numériques. Pour une manne financière de plus de 22 milliards de dollars. Actuellement, le pays occupe la deuxième place en terme d’adoption crypto. Juste derrière l’Ukraine et le Venezuela, autre pays sévèrement touché par les sanctions économiques américaines.

Les actifs numériques sont d’ailleurs très souvent mis en avant comme un outil de contournement des sanctions. Que ce soit en Iran ou encore en Corée du Nord.

Quoi qu’il en soit, les marchés semblent avoir totalement intégré cette possibilité. Si l’annonce des premières opérations militaires russes avait fait dérailler le cours du Bitcoin et le marché crypto en général, le 25 février a vu l’ensemble des projets reprendre ce qui avait été abandonné la veille. Signe évident que les actifs numériques peuvent jouer un rôle prépondérant dans cette crise. Si la Russie a souhaité resserer la vis législative à plusieurs reprises, elle pourrait changer son fusil d’épaules dans les jours ou les semaines à venir. De menace, le marché crypto pourrait devenir une opportunité.

La Russie avait-elle tout prévu ?

Le 23 février dernier, soit la veille des premières opérations armées, l’ambassadeur russe aux Etats-Unis déclarait que “les sanctions contre la Russie ne pouvaient rien résoudre”. Avant d’ajouter qu’il n’imaginait pas “qu’une seule personne à Washington s’attende véritablement à ce que la Russie change sa politique extérieure sous la menace de sanctions”.

La stratégie crypto de la Russie semble aussi s’articuler autour du lancement du rouble numérique. En effet, si les actifs numériques permettent de contourner le système de paiement international, la principale difficulté résident dans le fait que les exchanges cryptos nécessitent souvent un swap vers des monnaies fiat comme le dollar ou l’euro. Rendant donc la conversion d’actifs numériques en roubles beaucoup plus compliquée. Sur cet axe, le lancement du e-rouble pourrait permettre de contourner la conversion en dollars ou en euros. Pour l’heure, le rouble numérique est encore en phase de test.

De plus, comme le précise le New York Times, la Russie disposerait d’outils censées rendre les transactions plus difficiles à tracer. Des outils similaires à ce qu’avait déjà utilisé l’Iran ou la Corée du Nord. Si il semble difficile de croire que tout était prévu, impossible également de considérer que les russes n’avaient pas pensé à ces possibles plans de repli.

Concernant l’exclusion du système SWIFT, la Russie dispose d’un système alternatif depuis 2017. Celui-ci compte plus de 400 banques russes et une dizaine d’établissements bancaires d’autres pays comme la Chine ou la Biélorussie.

Trier par

1 Fournisseur qui répond à vos filtres

Modes de paiement

Caractéristiques

Facilité d'utilisation

Soutien

Tarifs

1ou plus

Sécurité

1ou plus

Sélection de pièces

1ou plus

Classification

1ou plus

Evaluation

avec $ 100 vous recevez
BTC
Ce que nous aimons
  • Achat en direct
  • Enregistrement PSAN
  • N°1 du trading social
Tarifs
Sécurité
Sélection de pièces
Caractéristiques
Vérification instantanée Application mobile
Modes de paiement
Carte de crédit Giropay Transfert Sepa Sofort
avec $ 100 vous recevez
BTC

L'investissement crypto est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que DASP, enregistré auprès de l'AMF. L’investissement dans les crypto-actifs est très volatil. Aucune protection des consommateurs.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram