Accueil La SEC attaque le créateur de Pulsechain pour avoir vendu des titres financiers non enregistrés
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

La SEC attaque le créateur de Pulsechain pour avoir vendu des titres financiers non enregistrés

David Marcel Rédacteur Author expertise

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

sec-pulsechain-créateur
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La Securities and Exchange Commission (SEC) a annoncé lundi l’ouverture de poursuites contre Richard Schueler, connu en ligne sous le nom de Richard Heart, et ses trois projets crypto, Hex, PulseChain et PulseX, pour émission de “titres d’actifs cryptos” non enregistrés.

“Heart, Hex, PulseChain et PulseX ont violé les lois fédérales sur les valeurs mobilières en proposant et en vendant des titres sans enregistrement. En outre, en détournant les actifs des investisseurs, Heart et PulseChain ont escroqué leurs investisseurs”, a déclaré la SEC.

La SEC engage des poursuites contre Richard Heart et ses projets crypto

La plainte relève par ailleurs que Heart “a tenté d’échapper aux lois sur les valeurs mobilières en demandant aux investisseurs de “sacrifier” (plutôt que d'”investir”) leurs crypto-actifs en échange de jetons PLS et PLSX.”

Plus précisément, la SEC estime qu’entre décembre 2019 et novembre 2020, Heart et Hex auraient offert et vendu des jetons HEX dans le cadre d’une offre non enregistrée qui a recueilli plus de 2,3 millions d’éthers, d’une valeur d’environ 4.2 milliards de dollars. La SEC accuse également d’avoir créé deux autres jetons cryptographiques non enregistrés, PLS et PLSX, qui ont recueilli des centaines de millions de crypto entre juillet 2021 et mars 2022.

 

À noter par ailleurs que Heart et PulseChain ont également été accusés de fraude “pour avoir détourné au moins 12 millions de dollars du produit de l’offre pour acheter des produits de luxe, y compris des voitures de sport, des montres et un diamant noir de 555 carats connu sous le nom de “The Enigma”, qui serait le plus gros diamant noir au monde” peut-on lire dans le communiqué de la SEC.

cryptonaute twitter

PulseChain et PulseX ont suscité la méfiance dès leur lancement

Rappelons que PulseChain a été lancé en mai, et que PulseX est la plateforme d’échange basée sur sa blockchain qui permet aux utilisateurs d’échanger d’autres jetons sur son réseau.

Or, les deux entités ont connu des débuts difficiles en raison de leur lien avec Hex et des préoccupations de certains membres de la communauté à propos de la société, qui est loin d’avoir une réputation irréprochable.

L’argumentation marketing douteuse du projet suscite aussi la méfiance, celui-ci prétendant que les utilisateurs qui misent sur son jeton peuvent miner de nouvelles pièces avec des APY élevés, et que les dépôts valent des “trillions de dollars” et “valent plus que l’or, les sociétés de cartes de crédit et l’argent liquide.”

Le tweet ci-dessous relayé par Richard Heart lui-même il y a deux jours est un excellent exemple de ces promesses audacieuses :

Dans le climat actuel d’hostilité des régulateurs US envers l’industrie des cryptomonnaies, l’intervention de la SEC dans ce dossier n’était donc qu’une question de temps.


Source : SEC


Sur le même sujet : 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Marcel Rédacteur

David Marcel Rédacteur

Après des études de finance de marché à l’école de Finance du groupe Paris Graduate School of Management, David Marcel a entamé sa carrière auprès de plusieurs portails d'actualité boursière.

Suite à un passage chez TradingSat, devenu depuis BFM Bourse, David Marcel s’est lancé dans l’entrepreneuriat via l’exploitation d’un blog sur le forex, le marché des devises, et via la commercialisation d’une formation au trading en ligne devenue l’une des références nationales. David Marcel est également intervenu en tant que formateur et analyste pour le compte de nombreux brokers, auprès de leurs clients.

Depuis 2019, David se consacre désormais à la rédaction, soucieux de partager sa passion pour le forex, les cryptomonnaies, le trading et les marchés financiers en général en collaborant avec plusieurs sites de premier plan en tant que journaliste, analyste ou formateur au trading.

Initialement expert en analyse technique et graphique, et féru des stratégies de moyennes mobiles, David a au fil des ans également développer des compétences pointues en termes d’analyse macroéconomique appliquée au trading de devises, de constitution de portefeuille boursier, d’analyse financière, de screening d’actions, de psychologie de trading, ainsi que de trading automatisé.

L’essor du marché du Bitcoin et des crypto-monnaies ne lui a pas non plus échappé, David ayant commencé à suivre et trader le marché des actifs numérique dès 2015, et compte à ce jour parmi les analystes bitcoin les plus expérimentés en France.

Sachant allier informations concrètes et éléments d’analyse, David écrit des analyses et des articles accessibles aux débutants, mais qui offrent également des informations utiles pour le trading au quotidien.

Enfin, d'un point de vue personnel, David Marcel est un passionné d'arts martiaux, pratiquant diverses disciplines depuis plus de 20 ans, une pratique dans laquelle il a su trouver de nombreux parallèles avec le monde du trading, de la finance et des cryptomonnaies.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram