Suisse : Des mesures pour aider les startups blockchain à obtenir un compte bancaire

L’Association suisse des banquiers a mis en place de nouvelles directives dans le but d’aider les startups blockchain locales à obtenir plus facilement un compte bancaire.

 

D’après Reuters, il est de plus en plus difficile d’ouvrir un compte en banque pour les sociétés spécialisées dans la crypto-monnaie en Suisse, notamment lorsqu’il s’agit de rapatrier des fonds levés lors d’une ICO.

Les institutions financières suisses seraient très frileuses et auraient peur de participer à du blanchiment d’argent à leur insu. Aujourd’hui, seules quelques banques sur un total de 250 accepteraient ce type de client.

Face à la non-coopération des banques, l’Association suisse des banquiers (SBA) a publié un document expliquant les vérifications à effectuer lors de l’ouverture de compte pour une crypto-entreprise.

La SBA a indiqué que les banques pouvaient traiter avec les startup blockchain dès lors qu’elles respectaient certaines conditions telles que des vérifications KYC et des contrôles AML.

Lors d’une conférence de presse, Adrian Schatzmann, conseiller stratégique à la SBA, a déclaré :

“Nous pensons qu’avec ces nouvelles directives, nous pourrons établir une base de discussion entre les banques et les startups innovantes, simplifier le dialogue et faciliter l’ouverture des comptes.”

Cette annonce fait suite à la récente adoption d’un cadre juridique pour les ICOs en France visant également à faciliter l’accès aux services bancaires pour les acteurs blockchain.