Accueil Le plan à 500 millions de dollars de Tether
Actualités sur Bitcoin, Minage, Toute l'actualité

Le plan à 500 millions de dollars de Tether

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

tether-ecosysteme-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Que faire avec des réserves excédentaires de 3,3 milliards de dollars ? Tether, le géant du stablecoin, a décidé d’en investir 500 millions dans d’ambitieux projets liés au minage de Bitcoin. D’abord en prenant des participations dans une poignée de mineurs de premier plan. Ensuite en construisant lui-même des fermes de minage. De quoi remettre sur le tapis la question que nous nous posions il y a quelques semaines : Tether est-il devenu un acteur trop imposant dans l’écosystème crypto ?

1% de la puissance de calcul sur le réseau Bitcoin

En septembre dernier, nous vous rapportions l’investissement de Tether dans le mineur allemand Northern Data Group AG (Francfort).

Entre société-écran basée en Irlande et montages financiers astucieux imaginés par un cabinet d’avocats local, nous avions retenu que Tether allouait 420 millions de dollars à l’achat de matériel pour le mineur allemand. L’objectif : en faire l’opérateur cloud le plus attractif pour les sociétés d’IA en quête de puissance de calcul, avec 10 000 unités des meilleures puces graphiques fabriquées par Nvidia (des GPU H100, les plus recherchées).

Dans le deal, Tether prenait aussi une participation de 20% au capital de Northern Data. Et pour booster encore plus la croissance du mineur allemand, un financement de 610 millions de dollars lui a été promis en plusieurs tranches. La société basée à Francfort n’est pas n’importe qui. C’est à l’heure actuelle le plus gros mineur européen, capable par exemple de produire 217 BTC rien qu’en mars dernier.

Pour Tether, cette prise de contrôle représente une étape-clé dans l’objectif avoué de devenir un acteur majeur du Bitcoin. Interviewé jeudi par Bloomberg, le nouveau patron de Tether, Paolo Ardoino expliquait qu’il prégoyait de consacrer 500 millions de dollars sur six mois à cette diversification :

Nous ne sommes pas pressés de devenir le plus grand mineur au monde (…) Pour nous, l’exploitation de fermes de minage est quelque chose que nous devons apprendre et développer au fil du temps (…) En ce qui concerne les extensions, la construction de nouvelles sous-stations et de nouveaux sites, nous les prenons extrêmement au sérieux.Paolo Ardoino (PDG de Tether)
cryptonaute twitter

Des fermes de minage estampillées Tether Energy au Salvador, au Paraguay et en Uruguay

tether-mineur-bitcoin-uruguay
Une majorité impressionnante de la production énergétique de l’Uruguay provient de sources renouvelables : 94% proviennent de l’hydroélectrique, 57% de l’éolien et du solaire

Au-delà de son entrée au capital de sociétés de minage, Tether veut aussi accroître son stock de bitcoins de manière plus directe.

De quel stock parle-t-on ? Fin octobre, Tether détenait environ 55.022 bitcoins, une valeur marchande d’environ 2 milliards de dollars. Un stock qui n’est pas statique, puisque l’entreprise a choisi le bitcoin comme l’un de ses véhicules d’investissement privilégiés, en y consacrant 15% de ses bénéfices trimestriels. Avec ses propres installations de minage, la société va mettre un coup d’accélérateur dans sa stratégie.

Son investissement le plus médiatisé dans le minage se trouve au Salvador, pays du Bitcoin. Un parc de minage alimenté par des énergies renouvelables à hauteur de 241 mégawatts, baptisé Volcano Energy, près de la ville de Metapán, au nord du pays. “Volcano Energy est l’une des initiatives les plus stratégiques dans lesquelles nous investissons”, déclarait alors P. Ardoino. En effet, le site salvadorien serait le quinzième mineur au monde, aussitôt qu’il délivrera les 1,3 exahash/seconde (EH/s) de puissance de calcul prévue.

Mais l’investissement le plus important, et le plus discret, se trouverait en Uruguay. Fin août, Paolo Ardoino postait une série de photos sur X (ex-Twitter) montrant des fermes de minage mobiles, montées en conteneurs. Rapidement, plusieurs observateurs ont noté que le logo “Tether Energy” sur les photos était en réalité apposé au moyen d’un logiciel de traitement d’image. Un montage photo parfaitement assumé par le dirigeant dans un long message, expliquant un impératif de “confidentialité” :


Sources : Bloomberg


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram