Tout ce qu’il faut savoir sur la dernière mise à jour de la blockchain Algorand (ALGO)
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Blockchain, Toute l'actualité

Tout ce qu’il faut savoir sur la dernière mise à jour de la blockchain Algorand (ALGO)

David Rajaonary
algorand-blockchain
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Malgré un écosystème encore modeste (TVL de 100,2m), Algorand est plutôt dynamique et diversifié. Il héberge plus de 1000 projets dans des domaines variés comme la finance décentralisée (DeFi), les monnaies numériques de banque centrale (MNBC), les jetons non fongibles (NFT), le sport, la musique, etc. Algorand a également noué des partenariats stratégiques avec des acteurs majeurs comme la FIFA et Circle. Mais les mises à jour d’envergure annoncées hier sont clairement taillées pour propulser Algorand dans une niche particulièrement rentable, les actifs tokénisés (Real-World Assets).

Algorand dévoile des mises à jour d’envergure

En soufflant les 4 bougies de son protocole, le professeur du MIT Silvio Micali dévoile plusieurs changements essentiels que son équipe a apportés à Algorand (ALGO). Voici les plus importants.

La réduction du temps par bloc à environ 3,3 secondes. De quoi augmenter la vitesse et la fluidité des transactions de plus de 10%, le temps par bloc précédent étant de 3,8 secondes. Cela renforce l’avantage considérable par rapport à d’autres blockchains comme Bitcoin ou Ethereum, qui ont des temps par bloc plus longs (10 minutes et 13 secondes respectivement) et qui nécessitent plusieurs confirmations pour assurer la sécurité des transactions.

L’introduction des preuves d’état. Ce sont des certificats numériques qui prouvent l’existence et la validité d’une information sur la blockchain sans avoir besoin de vérifier toute la chaîne. Quel intérêt ? Elles peuvent être utilisées pour transférer des actifs entre Algorand et d’autres blockchains compatibles. Elles seront extrêmement utiles pour les cas d’usage impliquant des monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et des applications gouvernementales.

L’amélioration de la machine virtuelle Algorand (AVM). L’AVM est l’environnement d’exécution des contrats intelligents d’Algorand, permettant aux développeurs de créer des applications web3 avec un langage de programmation simple et efficace. Il y a de nouveaux outils importants, à commencer par :

  • Simulate, un simulateur de contrats intelligents qui permet de tester et de déboguer les applications avant de les lancer sur le Mainnet,
  • Conduit, un outil pour un accès flexible et léger aux données de la blockchain selon les besoins spécifiques des développeurs.

cryptonaute twitter

Algorand, une blockchain ultra-rapide et un consensus unique

algorand-algo

Ces mises à jour renforcent la position d’Algorand comme une blockchain leader dans le domaine de la FutureFi, c’est-à-dire la convergence entre la finance traditionnelle et la finance décentralisée.

Le réseau se distingue en effet depuis quelques années par son protocole de consensus unique, la preuve de participation pure (PPoS). Le PPoS fonctionne avec un mécanisme aléatoire pour sélectionner les participants au consensus.

Chaque participant a une probabilité strictement égale d’être choisi pour proposer ou valider un bloc. Une différence fondamentale par rapport à Ethereum, où la probabilité de valider un bloc est proportionnelle à son enjeu, c’est-à-dire la quantité de jetons que l’on détient.

Le PPoS évite ainsi les problèmes de centralisation, de censure ou de corruption qui peuvent affecter d’autres protocoles reposant sur la preuve d’enjeu (PoS).

Grâce au PPoS, Algorand affiche aussi des performances impressionnantes, qui dépassent largement celles d’autres blockchains. Algorand peut traiter plus de 10 000 transactions par seconde avec une finalité instantanée et des frais de transaction infimes.

À titre de comparaison, Bitcoin ne peut traiter que 7 transactions par seconde avec une finalité de 60 minutes et un coût moyen de 10 dollars, et Ethereum ne peut traiter que 15 transactions par seconde avec une finalité de 6 minutes et un coût moyen de 5 dollars.


Sources : Algorand


Sur le même sujet :

 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

Au sein de la rédaction, c’est aussi David qui se charge de déchiffrer le volet financier des évènements dans le Web3, grâce à son expérience dans la Finance. Il vous offre dans ses articles une compréhension des enjeux et des motivations des acteurs du secteur crypto-financier, en s’appuyant sur des sources crédibles et des données fiables.

(Petit disclaimer : David possède des bitcoins (BTC), du ripple (XRP) et des tether (USDT). Attention, il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram