Actualités

L’utilisation de Bitcoin sur le Darknet a presque doublé durant l’année 2018

En dépit de la chute des prix des crypto-monnaies, la valeur totale des transactions Bitcoin sur le Darknet a pratiquement doublé durant l’année 2018, atteignant une moyenne de 2 millions de dollars par jour.

 

D’après une étude publiée par la firme de cybersecurité Chainalysis, l’utilisation de Bitcoin en tant que moyen de paiement sur le Darknet a presque doublé de janvier 2018 à décembre 2018, relate Reuters.

Sur le Darknet, les utilisateurs peuvent se procurer de la drogues, des armes et d’autres produits illicites en échange de crypto-monnaies.

Comme on peut le voir sur ce premier graphique, le volume de bitcoins envoyé vers des places de marché illégales a atteint un record de plus de 707 millions de dollars en 2017, pour finalement baisser légèrement l’année dernière (603 millions de dollars).

Crédit : Chainalysis

“Cette baisse est imputable à la fermeture des marchés AlphaBay et Hansa, qui a freiné les flux jusqu’au début de l’année dernière.” a commenté Kim Grauer, économiste en chef de Chainalysis.

Suite au démantèlement des deux plus importantes plateformes, le volume a chuté de plus de 60%.

Un ralentissement de courte durée puisque d’autres places de marché ont rapidement vu le jour en 2018.

Crédit : Chainalysis

Sur ce second graphique, on peut observer que la valeur totale de bitcoins envoyée vers le Darknet a très largement progressé durant 2018.

“L’activité sur le Darknet a remarquablement résisté au cours des dernières années, malgré les efforts constants des forces de l’ordre pour mettre un terme à ces activités. Lorsqu’un marché ferme, d’autres apparaissent pour le remplacer.” a écrit Chainalysis dans son rapport.

Selon Grauer, la forte volatilité présente sur le marché de la crypto-monnaie n’a pas diminué l’utilisation de Bitcoin sur le web obscur.

“Pour ceux qui veulent acheter quelque chose sur le Darknet, le fait que le prix du bitcoin fluctue n’a pas vraiment d’importance.” a-t-il dit.

> DGSI : Un policier français vendait des informations secrètes contre des bitcoins

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé