Accueil Pourquoi X a-t-il décidé de supprimer les photos de profil NFT ?
Actualités NFT, Toute l'actualité, Web 3.0

Pourquoi X a-t-il décidé de supprimer les photos de profil NFT ?

David Rajaonary
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

X (Twitter) a discrètement remballé une de ses fonctionnalités emblématiques, celle qui permettait aux utilisateurs de lier un NFT à leur photo de profil. Cette fonctionnalité était réservée aux abonnés premium et affichait la photo de profil sous une forme hexagonale pour indiquer la possession du NFT.

Clap de fin pour la fonctionnalité NFT de X (Twitter)

Paiements de pair à pair, vidéos intégrées aux Spaces, intelligence artificielle Grok … mardi, l’équipe X avait dévoilé ses plans pour 2024 dans un bel article de blog publié sur son site. X, application à tout faire « sur le point de révolutionner 2024 avec des produits et services révolutionnaires qui remodèleront la façon dont nous nous connectons, communiquons et effectuons des transactions. »

Sauf que, sauf que … les NFT n’en font pas partie. Comme l’ont rapidement remarqué nos confrères du média américain TechCrunch, la fonctionnalité n’est plus activable, après presque deux ans de présence sur le réseau social. En revanche, pour les NFT déjà définis comme photo de profil, l’image s’affiche toujours. Le guide d’utilisation de la fonctionnalité a été radié de la FAQ en anglais, et celui écrit en français devrait rapidement suivre.

L’option existait en effet depuis janvier 2022 pour les abonnés de Twitter Blue (désormais X Premium). Lors de son lancement, la fonctionnalité était décrite comme le signe d’un web3 érigé en « pilier clé pour l’avenir de Twitter ». Mieux, le réseau social voulait « soutenir cet intérêt croissant des créateurs à utiliser des applications décentralisées pour gérer les biens virtuels et les devises. »

cryptonaute twitter

Réseaux sociaux : le cimetière encombré des expérimentations web3 abandonnées

Après coup, on peut peut-être avancer que la décision de X n’est pas vraiment une surprise. Elon Musk, patron de X, se moquait déjà gentiment des NFT en octobre dernier. Invité du célèbre podcast de Joe Rogan (« The Joe Rogan Experience »), il faisait remarquer que nombre de tokens non fongibles n’utilisaient pas vraiment la blockchain :

Le comique de la situation, c’est que le NFT n’est même pas sur la blockchain, c’est juste une URL vers le JPEG

— Elon Musk (invité dans le podcast The Joe Rogan Experience)

Mais surtout, X emboîte le pas à ses concurrents. En mars 2023, Meta annonçait qu’il mettait fin à la prise en charge des NFT sur Facebook et Instagram, moins d’un an après avoir lancé cette fonctionnalité. Avant Meta, c’était Snapchat qui fermait en septembre 2022 sa division Snap Labs. Une division dédiée aux NFT et aux métavers, et qui n’aura tenu que quelques mois.

Plus optimistes, quelques utilisateurs pensent que la fonctionnalité supprimée pourrait en cacher une autre en préparation. Sur Reddit, un internaute a émis l’hypothèse que X pourrait vendre des NFT exclusifs à ses abonnés, comme … Reddit l’a fait en 2022. Le réseau au petit robot avait lancé une série de NFT (jetons non fongibles) sous la forme d’« Avatars Collectibles » et hébergés sur Polygon. 10 millions de détenteurs avaient été séduits !


Sources : TechCrunch


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram