Accueil Binance envisagerait de quitter complètement la Russie
Actualités Crypto-monnaies, Plateformes d'échange, Régulation, Toute l'actualité

Binance envisagerait de quitter complètement la Russie

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

binance-russie
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Adieu Moscou, pour de bon ? Après avoir éloigné les clients russes détenant plus de 10 000 euros de sa plateforme (avril 2022), puis levé leurs restrictions (mai 2023), la valse-hésitation de Binance pourrait se finir sur un pas en arrière : fermer ses portes, définitivement, aux clients détenant un passeport de la Fédération. Selon le Wall Street Journal, la plateforme d’échange envisagerait donc de se retirer d’un marché aussi stratégique que casse-tête.

La Russie, un casse-tête pour Binance

Depuis le début de l’année, les révélations s’enchaînent sur le rôle supposé de Binance dans le contournement des sanctions internationales contre la Russie.

La semaine dernière, une enquête du Wall Street Journal révélait que les services de plusieurs banques russes étaient utilisés par des utilisateurs de la plateforme peer-to-peer (P2P) de Binance, pour échanger des roubles contre des bitcoins ou d’autres cryptomonnaies.

Dès vendredi, Binance annonçait logiquement le retrait de ces cinq acteurs de son service P2P. Parmi eux figurent notamment les banques Rosbank, Tinkoff Bank et Sberbank, visées par les sanctions occidentales pour leur implication dans le conflit ukrainien ou leur soutien au régime de Vladimir Poutine.

Ce n’est pas tout. Le mardi 22 août, le Wall Street Journal dégainait une enquête sur les transferts de clients russes vers l’étranger. En tout plus de 428 millions de dollars transférés, avec la plateforme Binance comme principal relais. Un montant qui représente 5% du volume d’échange sur Binance P2P …

Ces transferts auraient permis d’échapper au contrôle du Service fédéral de surveillance financière (Rosfinmonitoring), qui a promis de renforcer sa vigilance sur les transactions en cryptomonnaies et “sanctionner les plateformes qui ne respectent pas les règles en vigueur” …

cryptonaute twitter

Depuis janvier, le Département de la Justice US enquête sur le rôle de Binance dans le contournement des sanctions contre la Russie

Binance fait également l’objet d’une enquête de la division de sécurité nationale du ministère de la justice américain (DoJ), qui la soupçonne de servir de relais pour le contournement des sanctions. L’enquête avait été révélée par Bloomberg en mai.

On savait peu de choses sur cette enquête, jusqu’à ce qu’une note du Trésor US (la FinCEN) en dise un peu plus. Selon cette note, Binance aurait été la première contrepartie de l’exchange russe Bitzlato entre mai 2018 et septembre 2022, avec au moins 346 millions de dollars de flux identifiés, comme nous le rapportions alors.

Rappelons que le patron de Bitzlato, Anatoly Legkodymov, avait été arrête à Miami en janvier puis inculpé dans la foulée par la justice US.

Face à ce nuage noir réglementaire, Binance aurait décidé de jeter l’éponge en Russie, un marché pourtant stratégique pour la plateforme. En avril 2023, Binance avait fait un retour remarqué en Russie en autorisant à nouveau les dépôts par carte bancaire à partir de banques russes, après les avoir suspendues pendant plusieurs mois.

Binance n’a pas encore confirmé officiellement son départ de la Russie, mais son porte-parole a ajouté dans son interview au WSJ que la plateforme coopérait avec les autorités compétentes et respectait les lois applicables dans les pays où elle opère.

Le discours habituel en pareilles circonstances.

Binance n’est pas la seule plateforme à prendre ses distances avec le marché russe. Hier, nous vous rapportions que deux autres acteurs majeurs du secteur crypto, ByBit et OKX, ont annoncé que les cartes émises par les banques russes ne seraient plus autorisées pour des dépôts sur leurs plateformes.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram