ActualitésBitcoin

Bitcoin : le nouvel or numérique ?

Deux chercheurs en économie affirment que Bitcoin peut être considéré comme une valeur refuge, au même titre que l’or, faisant de la crypto-monnaie le « nouvel or numérique ».

 

Pour mener leur étude, François Longin, chercheur et professeur de finance à l’ESSEC Business School et Konstantinos Gkillas, chercheur à l’Université de Patras, ont utilisé la théorie des valeurs extrêmes multivariés.

“Premièrement, compte tenu des positions sur les marchés boursiers, nous constatons – à l’instar des études précédentes – que la corrélation des rendements extrêmes augmente lors des krachs boursiers et diminue lors des booms boursiers. Cela indique que Bitcoin pourrait fournir les avantages recherchés de la diversification. Un résultat similaire est obtenu pour l’or, confirmant son statut reconnu de valeur refuge en cas de crise,” ont-ils écrit.

Ils ont également trouvé une faible corrélation entre Bitcoin et l’or qui permettrait d’utiliser les deux actifs ensembles en cas de turbulences sur les marchés bousiers traditionnelles.

“Ces preuves montrent que Bitcoin peut être considéré comme le nouvel or numérique. Cependant, l’or lui-même peut encore jouer un rôle important dans la gestion des risques du portefeuille,” ont-ils conclu.

Pour d’autres spécialistes de la finance, comme Jim Powers, le directeur de la recherche chez Delegate Advisors, Bitcoin n’est pas le nouvel or car il dépend fortement d’internet et que « l’ancien or » fait toujours bien son travail.

“Bien qu’il existe des similitudes entre l’or et le Bitcoin (par exemple, réserve de valeur, prix déterminé par l’offre et la demande), l’or est reconnu comme réserve de valeur depuis des millénaires. Ensuite, il y a la dépendance de Bitcoin avec Internet. Dans une apocalypse financière de style fin du monde, les individus peuvent toujours détenir et échanger de l’or physique. Essayez d’acheter une miche de pain avec Bitcoin si Internet ne fonctionne plus,” a-t-il expliqué sur Forbes.

Les dernières news :

1 Commentaire

  1. La notion “si internet ne fonctionne plus” n’a aucun sens réel (sauf un cataclysme qui détruirait l’humanité, mais alors l’or…!). Comme les machines qui existent partout, internet est un processus multilocal et multiforme qui relève de la Civilisation elle-même. Inarrêtable. D’autant plus qu’un clash solaire qui entraînerait une panne générale n’empêcherait pas les mémoires de reconstituer la Blockchain.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*