Analyse techniqueBitcoin

Bitcoin : une purge qui représente une opportunité de long terme

Crédit : Pixabay - Eivind Pedersen

Le cours du Bitcoin (BTC) s’est effondré hier de plus de 4000$, avec l’ensemble des classes d’actifs des marchés financiers. Les institutionnels étaient partout en quête de liquidités.

 

Facteurs techniques clés de l’article :

  • Le cours du Bitcoin a perdu plus de 4000$ hier, revenant à la « case départ » du marché haussier de 2019. C’est une purge qui représente une opportunité de long terme.
  • Après la chute du marché hier, le cours du BTC est en rebond technique depuis les 4200$, soit le seuil de cassure technique haussière du 2 avril dernier.

 

Les marchés financiers font face depuis 3 semaines à l’éclatement d’une bulle spéculative générale, dont le déclencheur aura été le Coronavirus Covid-19.

Après la bulle spéculative « Internet » dégonflée en 2002/2003, après la crise financière de 2008, c’est à présent la bulle de la dette de marge qui se purge (la dette de marge ou effet de levier sur des niveaux stratosphériques).

L’inflation des actifs financiers était sans lien avec la réalité macro-économique, le retour de bâton fait mal mais cette purge est un mal pour un bien car elle va créer les conditions (encore un peu de patience) pour les futures tendances haussières de la décennie 2020. Hier le cours du CAC 40 a perdu 12%, sa pire séance depuis sa création en 1987. D’ailleurs tous les actifs ont subi des sorties de capitaux (actions, once d’or, pétrole, cryptos, crédit…) avec un seul but pour les pros, retrouver leurs liquidités.

Le cours du Bitcoin n’a donc pas échappé à la règle et la position ouverte globale a chuté, les capitaux sont partis provisoirement pour combler les trous de liquidités sur les actifs financiers risqués. La chute du BTC hier n’a donc rien à voir avec un désintérêt vis-à-vis des crypto-monnaies, mais est plutôt liée à la panique qui a traversé hier les grandes salles de marché.

Le Chicago Mercantile Exchange (la Bourse de Chicago) ferme ses locaux à partir de lundi pour éviter que ses équipes soient atteintes par le Covid-19. Mais les échanges sur les contrats futures vont se poursuivre, notamment sur les contrats futures BTC. La fermeture partielle et provisoire du CME n’est donc pas une raison de la chute.

Rappelons enfin (voir mes précédents billets techniques) que les traders institutionnels étaient restés net vendeur dans toute la hausse entre 6500$ et la résistance technique extrême des 10K/10.3K$. Ils ont encore eu la main sur le marché in fine. Il faut désormais scruter chaque rapport afin de voir s’ils reviennent à l’achat sur les niveaux actuels.

Vous trouverez ci-dessus un graphique de long terme du cours du Bitcoin, avec une échelle logarithmique. La tendance de long terme (celle depuis 2011) est haussière et la chute ne remet pas cela en cause.

Dans l’immédiat, c’est un rebond technique qui a démarré depuis le support à 4200$ (seuil d’accélération haussière du 2 avril dernier qui a permis d’atteindre 14K$) vers la (nouvelle) résistance à 6100$/6500$.

J’estime que ce retour sur 4000$/5000$ est une opportunité de se placer à long terme. Invalidation sous les 3000$, plus bas de l’année 2018.

Cette purge en amont du Halving est de bon augure, seuls les intervenants et mineurs BTC les plus solides y font face. On repart sur des bases saines.

Suivez Vincent Ganne sur Trading View pour davantage d’analyses sur les marchés financiers. Les seuils techniques et la tendance indiqués ci-dessus sont basés sur l’approche technique « prix, momentum, sentiment, ichimoku ». Les données proviennent de Bitstamp et les graphiques de TradingView. Vous pouvez consulter l’historique de nos points techniques sur les crypto-monnaies en cliquant ici.

Ce contenu est proposé à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement. Nous vous rappelons que l’investissement dans les crypto-actifs, y compris Bitcoin, est extrêmement risqué. Les cours des crypto-monnaies sont susceptibles de subir d’importantes et d’imprévisibles fluctuations de prix

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*