Bruno Le Maire : “Je me suis pris de passion pour la blockchain et les crypto-actifs”

Lors d’un entretien avec des entrepreneurs blockchain, Bruno Le Maire a assuré qu’il apporterait son soutien à la technologie blockchain et aux crypto-actifs en France.

 

Comme reporte le média Bitcoin.fr, c’est lors d’un petit-déjeuner avec les plus importants acteurs blockchain français que le ministre de l’Économie a fait part de son grand intérêt pour la crypto-monnaie et sa technologie sous-jacente.

Les entrepreneurs et Mr Le Maire ont évoqué plusieurs problématiques touchant le secteur comme la fiscalité des crypto-monnaies et la réglementation des Initial Coin Offering (ICO).

Le PDG de la startup Blockchain Partner, Alexandre Stachtchenko, rapporte que le ministre serait arrivé à la réunion en annonçant :

“J’étais néophyte il y a un an, mais à présent, je me suis pris de passion. Cela m’a pris un an. Faisons preuve de beaucoup de pédagogie avec nos concitoyens pour faire de la France la première place d’innovation blockchain & crypto-actifs en Europe.”

Concernant la fiscalité, Mr Le Maire a expliqué qu’un Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) semblait la meilleure solution et que les plateformes d’échange locales pourraient (peut être) bénéficier d’exonération fiscale.

Pour réguler les levées de fonds virtuelles, Mr Le Maire pense que les agences de notation indépendantes en plus de l’AMF peuvent permettre d’évaluer et professionnaliser les ICOs.

Enfin, le ministre de l’Économie a déclaré qu’il fera en sorte d’aider “l’espace crypto” en France (de manière réaliste et pragmatique) lors des prochaines échéances du calendrier législatif. (juillet et septembre 2018)

Il conclut :

“Vous avez mon soutien le plus total pour faire changer les choses.”

A voir aussi :  Des entreprises du CAC 40 songeraient à lancer leur ICO